Bibliofics

Une fanfiction est une manière pour la culture de réparer les dégâts commis dans un système où les mythes contemporains sont la propriété des entreprises au lieu d'être celle du peuple.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Origines du mal. (public avertit)

Aller en bas 
AuteurMessage
Toutouche

avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Sud de la France
Humeur : Happy!

MessageSujet: Les Origines du mal. (public avertit)   Ven 30 Nov - 22:20

    Titre: Les Origines du mal

    Résumé: Tout simplement cette histoire relate l'enfance que dis-je la triste enfance d'un certains Hannibal (appeler ici Gaspard Chase Abraham Leterman puisqu'Hannibal pour un humain n'est jamais très bien). Ainsi dans cette histoire vous allez enfin comprendre pourquoi notre Hannibal est devenu Hannibal.

    Note de l'auteur: J'ai refait l'histoire d'Hannibal évidemment à la fin de celle-ci il sera toujours en vie puisque par la suite normalement nous le retrouverons en prison ce qui prendra par Le Dragon Rouge. J'ai également ajouté certains personnages comme deux policiers et la Lady du film la jeune chinoise est ici une autre personne.

    De plus pour mon plaisir personnel j'ai ici fait un genre de mini casting car en réalité je prépare comme on le dit la Bande Annonce de l'histoire je vous laisse donc découvrir le casting.


    Laurel: Kristin Kreuk
    Gaspard Chase Abraham Letherman: Gaspard Ulliel
    Ellen Haüynes: Sarah Michelle Gellar
    Shane O’Sha: Ryan Phillipe

    Chaques paragraphes enfin chaque mise à jour est différente en fait par exemple le premier "Chapitre" parlera des deux policiers tandis que le deuxième parlera des deux autres personnes si vous voyez ce que je veux dire... de façon à laisser du suspens entre les scènes quand il y aura les rebondissements.

    Attention dans l'histoire il se peut que certaines descriptions soient quelque peu... sanglantes donc je vous préviens d'avance.


________________


Prélude:

  • Ellen Haüynes est une jeune policière de 24ans, obsédée par son travail elle en oublie sa vie de famille qu’elle n’a plus d’ailleurs et pourtant elle a une petite fille de 4ans qui vit à présent chez ses parents. Mais Ellen ne la voit que très peu à cause de son travail, tout d’abord agent dans l’une des police les plus connu du pays elle est très peu chez elle ensuite étant obnubilée par son métier elle consacre très peu de temps à son plaisir personnel. Shane O’Sha est un homme de 26ans qui ne jure que par le sexe et par son métier agent dans la même boîte qu’Ellen également. Étant jeune, le jeune homme a subit la pire des souffrance celle de voir ses parents mourir sous ses yeux pendant la fin de la deuxième guerre mondiale, aujourd’hui il vit seul dans un loft où il ne passe que 5heures sur 24. Les deux adultes sont en éternelle compétition pour avoir enfin les faveurs de leur patron qui cherche un moyen d’avoir un second et qui malheureusement ne sait pas se décider entre les deux jeunes. C’est pourquoi depuis maintenant une semaine Ellen et Shane doivent faire alliance dans une enquête qui n’est pas de plus simple en effet nous ne sommes qu’après la deuxième guerre mondiale et les moyens qui existent de nos jours ne sont même pas encore inventés, il est donc impossible pour le moment de faire un profil du tueur cannibale qui sévit dans la ville depuis maintenant 2semaines.

    D’un autre côté, nous connaissons nous les lecteurs qui est ce cannibale sans scrupules, il s’agit de Gaspard Chase Abraham Letherman, un jeune homme de 24ans qui a vu sa petite sœur se faire manger durant la deuxième guerre mondiale par des soldats affamés à cause d’un tempête violente. Aujourd’hui son désir de tuerie ne se retient plus à un simple désir de vengeance, aujourd’hui il tue par simple plaisir, par désir un genre de perversion pour les cadavres. Depuis maintenant un mois il vit dans le manoir d’une jeune femme, une certaine Laurel qui à 23ans est déjà marié avec un Duc et depuis l’âge de ses 16ans elle vit en sa compagnie ce qui bien évidemment ne lui plait pas, un mariage arrangé pour une vie meilleure ce n’était sa conception à elle. Venant tout droit de Chine depuis maintenant un mois elle apprend à Gaspard à mieux vivre en société et lui apprend même la culture des Samouraï ce qui peut être entraîne Gaspard à se pousser au cannibalisme en effet, les Samouraï était connu pour trancher a tête de leurs adversaires sans humilité. Laurel n’est pas encore au courant de ce que fait le jeune homme quand le soir elle dort profondément dans un lit qui en ce moment se fait des plus vide puisque son « mari » est en voyage quelque part aux Etat-Unis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutouche

avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Sud de la France
Humeur : Happy!

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Ven 30 Nov - 22:35

    Ce matin comme tout les matins depuis plus d’une semaine Ellen se réveilla à cause d’un cauchemar, encore une de ses cauchemars où elle voyait les cadavres que laissait Hannibal (le nom que lui avait donné la police du pays n’ayant pas encore son vrai nom), ses gens avec le visage défiguré, ou la peau inexistante, avec très souvent des organes en moins. Depuis plus d’une semaine la jeune femme en faisait d’horribles cauchemars tout d’abord elle s’imaginait être l’une des victimes de ce monstre puis ensuite elle avait comme l’impression de sentir tout ce qu’il lui faisait subir en commençant par l’entaille du ventre à l’aide d’une lame de rasoir en passant par la découpe des oreilles au ciseaux et en finissant par le fait qu’il lui enlevait les organes un par un avec toujours ce même sourire bien qu’elle ne voyait jamais son visage. Il était aux alentours de 7h30 et Ellen ouvrit enfin les yeux, elle était encore une fois dans son bureau, certainement avait-elle du passer la nuit dedans ce qui expliquerait le fait qu’elle avait la moitié des lignes de son fichier sur la joue droite. Au même moment où elle se réveillait enfin la porte de son bureau s’ouvrit et un homme fit son apparition, une jeune home grand et blond à la présence des plus importantes évidemment vous l’aurez remarqué s’était bien entendu son adorable collègue l’agent Shane O’Sha qui avait dans la main deux cafés et il prit bien évidemment grand soin à poser le café juste en face de la jeune brunette qui semblait se réveiller au fur et à mesure.

    Shane: Alors on a bien dormit partenaire?
    Ellen: La ferme.
    Shane: Je vois que ma partenaire n’a pas l’air en forme.

    Shane partit s’asseoir sur la commode qu’il y avait en face du bureau d’Ellen puis il s’assit dessus tout en regardant par la fenêtre qui dévoilait le Soleil entrain de se lever, en plein mois de janvier le Soleil était présent et il faisait plutôt bon pas de là à sortir en t-short mais plus ou moins asse pour rester dehors pendant une après midi sans grelotter. Il tourna enfin la tête vers la jeune brunette puis il but une gorgée de son café avant de sourire très légèrement en voyant qu’elle avait les marques d’un dossier sur la joue.

    Shane: D’après ce que je vois vous avez du dormir ici.

    Ellen le regarda d’un air assez noir, cela devait faire au moins la troisième fois cette semaine qu’il arrivait dans le bureau de Mlle Haüynes pendant qu’elle dormait, elle haussa légèrement les épaules avant de prendre le café qui se trouvait sous son nez et enfin elle but une gorgée.

    Ellen: Qu’est ce qui vous fait croire que j’ai dormit ici?
    Shane: Une simple intuition et aussi le fait que la moitié du dossier est sur votre joue.

    Encore un léger sourire sur les lèvres et avec son ton plutôt sarcastique le jeune homme avait tout ce qu’il fallait pour qu’Ellen le déteste et s’était bien évidemment le cas, qu’est ce qu’elle le détestait, elle était en perpétuelle compétition avec lui ce qui l’agaçait, ça ne faisait seulement 5mois que Shane était arrivé dans la police et déjà il était promut pour être la main droite du commissaire alors que ça allait faire 2ans qu’Ellen se tuait à la tache pour être à sa place et depuis quelques jours à présent les deux adultes se disputaient la première place pour avoir enfin tout les droits et pouvoirs sur l’autre.

    Ellen: Et vous vous croyez drôle?
    Shane: Hum… Je pense avoir pas mal d’humour donc oui je pense être drôle mais au fond c’est vous qui rendez ma prestation des plus hilarantes.
    Ellen: C’est bon! J’ai pas besoin d’en savoir plus merci.

    Shane but une nouvelle gorgée de son café avant d’enfin se lever de la commode et de s’approcher du bureau de la jeune femme puis il s’assit sur la place en face avant de regarder tout autour de lui.

    Ellen: Qu’est ce qu’il y a encore?
    Shane: Je pense que mon bureau est plus grand.

    Ellen haussa les sourcils avant de soupirer, puis elle but une nouvelle gorgée de son café avant de voir sur le cadre qu’il y avait sur son bureau avec en photo elle et sa fille quand elles avaient passé les vacances d’hiver ensemble avant Noël, son profil dans lequel elle put voir sa joue pleine d’écritures. Immédiatement elle posa sa main sur sa joue ce qui fit rire Shane qui prenait un malin plaisir à lui rendre la vie impossible depuis qu’il était arrivé. Ellen se frottait la joue pour faire partir toutes ses écritures ce qui la rendit rougeâtre, le jeune homme soupira légèrement avant de sortir un mouchoir qu’il avait dans la poche intérieur de sa veste puis il le lui donna en le laissant tomber sur son bureau.

    Shane: Avec un petit peu d’eau et ce mouchoir ça devrait aller.

    Ellen s’empara du mouchoir avant d’y mettre un peu d’eau qu’elle prit dans la bouteille d’eau qu’elle avait à ses pieds et elle se remit à frotter tout en regardant Shane du coin de l’œil.

    Ellen: Merci.
    Shane: Tout le plaisir est pour moi.

    Shane prit le dossier dans une main et posa son café sur le bureau en attendant que sa fidèle partenaire termine de se débarbouiller le visage.

    Shane: Alors, du nouveau sur Hannibal?
    Ellen: Non pas encore, il n’a pas refait surface depuis mardi.
    Shane: A-t-il prit conscience que manger des humains s’était complètement illégal?

    Encore une fois il s’adressa à Ellen avec un énorme sourire sur les lèvres un façon de rendre l’enquête plus amusante. Shane adorait faire des blagues ou sortir des idioties une façon pour lui de se rendre intéressant mais Ellen n’était pas dupe elle ne pensait qu’à son travail et toutes les idioties que sortait son camarade passaient pour complètement lourdes et sans aucuns intérêts.

    Ellen: On ne rend pas un sauvage civilisé.
    Shane: Hein?
    Ellen: Laissez tomber.

    Shane arqua un sourcil avant de soupirer légèrement puis enfin il se décida à prendre son sérieux après tout cette enquête était la plus dur qu’il n’avait jamais eut et surtout s’était avec cette enquête que Shane allait monter à la direction du moins si la jeune Ellen restait à l’écart.

    Shane: Donc depuis mardi il n’a pas refait surface?
    Ellen: C’est exact.
    Shane: Une idée?
    Ellen: A mon avis il sait qu’il est recherché par la police et donc il ne va pas faire comme avant, je pense que ses meurtres seront plus espacés ou peut être que pendant un moment il arrêtera de tuer des gens jusqu’à ce qu’on bâcle le dossier.
    Shane: J’ai une question.
    Ellen: Laquelle?
    Shane: Vous êtes accro à la télévision?

    Ellen fronça légèrement les sourcils ne comprenant pas ce qu’il voulait dire, puis quelques secondes après elle comprit enfin de quoi il voulait parler. La jeune femme soupira légèrement avant de froncer légèrement les sourcils.

    Ellen: Vous êtes complètement idiot!
    Shane: Et vous vous manquez cruellement d’humour!

    Ellen allait lui sauter dessus quand une sonnerie retentit. Les deux policiers de regardèrent durant une demi-seconde avant de comprendre que la cloche était là pour les prévenir qu’un nouveau crime avait été commis. Shane se leva en prenant soin de prendre le dossier dans une main et son café dans l’autre, Ellen elle prit son café et tout les deux se dirigèrent vers le bureau de leur patron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buffyfred

avatar

Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 27
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Sam 1 Déc - 0:38

Très bon début,un début prometteur!C'est très intéressent!Tu as beaucoup de talent!Bravo!J'ai hâte de lire la suite! la suiteee super fic
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutouche

avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Sud de la France
Humeur : Happy!

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Sam 1 Déc - 0:52

Merci beaucoup Smile Il faut dire que j'ai prit quand même pas mal de temps à l'écrire, je l'ai faite et refaite puis j'ai même eut plusieurs fois l'envie de la supprimer de mon ordinateur donc ça fait vraiment plaisir merci beaucoup Smile.

    Ce matin aux alentours de 7h30 dans un manoir des plus sombres au cœur d’un foret, dormait dans l’une des chambre principale, une jeune femme. Elle devait avoir aux alentours de 23ans et elle dormait dans un lit qui pouvait accueillir plus de deux personnes dans une chambre qui elle pouvait accueillir au moins trois éléphants. La jeune femme s’appelait Laurel, et depuis l’âge de ses 16ans elle vivait dans ce manoir avec un homme, un Duc qu’elle avait du épouser de force le Duc étant âgé de plus de 19ans qu‘elle. Un mariage forcé pour une vie meilleure comme le disait sa mère avant que Laurel ne quitte son pays natale qui était la Chine. Depuis maintenant 8ans elle partageait sa vie avec cet homme qui aujourd’hui et depuis plus d’un mois était aux Etats-Unis étant l’un des avocats le plus connu de la planète il voyageait sans cesse dans le monde entier laissant Laurel seule à elle même dans un pays qui lui était étrange et dont les coutumes n’étaient pas les mêmes que dans son pays en effet, depuis toute petite Laurel avait été élevé sous la coutume des Samouraï et aujourd’hui encore elle continuait son apprentissage. Mais depuis un mois la jeune femme partageait cet immense manoir avec un homme, un certain Gaspard Chase Abraham Letherman. Une jeune homme de 24ans qui semblait n’avoir aucuns familles et qui était des plus discret du monde, depuis un mois Laurel lui apprenait l’art des Samouraï sans pour autant savoir qui il était réellement. Soudain dans ce manoir vide et silencieux le bruit de la porte d’entrée se fit entendre, Laurel se réveilla automatiquement fronçant les sourcils. Elle sortit de son lit, enfila un peignoir avant de sortir de sa chambre et de s’approcher des escaliers qu’elle descendit et arriva enfin à trois marches du hall où elle vit Gaspard qui venait de rentrer visiblement épuisé et en sueur.

    Laurel: Vous allez bien?

    Gaspard leva les yeux en direction de la voix puis il lui sourit de façon à lui faire comprendre qu’il allait bien et qu’il n’avait pas besoin qu’elle s’inquiète pour lui. La jeune femme descendit le reste des marches et arriva prêt du jeune Gaspard qu’elle aida pour enlever son imperméable ainsi que son écharpe.

    Laurel: Vous êtes en sueur.
    Gaspard: Je me promenais dans la foret et des sangliers m’ont courut derrière.

    Laurel eut un léger rire, puis elle regarda Gaspard avant de se diriger vers la cuisine, l’immense cuisine qui pouvait accueillir facilement une trentaine de personnes et une table pour 20personnes, puis elle s’approcha du plan de travail où elle commença à faire du café.

    Laurel: Il y a beaucoup de sangliers dans le coin.
    Gaspard: J’ai cru comprendre.
    Laurel: Vous avez bien dormit?
    Gaspard: Sa peut aller.
    Laurel: J’ai eut mon mari au téléphone et… il m’a rappeler que ce soir il y avait une représentation à l’Opéra du « Fantôme de l’Opéra » vous voulez vous joindre à moi pour y aller?
    Gaspard: Si ça ne vous dérange pas je veux bien.
    Laurel: Parfait, la voiture viendra nous chercher vers 19h30.
    Gaspard: Je serais prêt.

    Pourquoi ce vouvoyaient-ils alors qu’ils vivaient ensemble depuis un mois? Tout simplement par courtoisie, en effet ils étaient tout les deux de bonnes familles du moins dans le cas de Laurel et s’était elle qui « éduquait » le jeune homme dans la courtoisie et tout le reste.

    Laurel: Je vais aller dans le jardin si jamais vous avez besoin de moi vous savez où me trouver.
    Gaspard: Très bien.

    Laurel lui sourit avant de prendre deux tasses dans lesquelles elle versa le café qu’elle venait de préparer puis elle sourit une nouvelle fois à Gaspard avant de quitter la pièce et de se diriger à sa chambre pour se préparer, quand elle disait qu’elle allait dans le jardin en réalité elle allait enfiler sa tenue de Samouraï et allait s’entraîner à l’art du combat. Gaspard quand à lui resta dans la cuisine et attendit bien qu’elle parte de la pièce pour sortir de la poche de son pantalon un couteau, un couteau couvert de sang, du sang humain. Il s’approcha de l’évier et commença à faire couler l’eau puis lentement il y passa le couteau qui au fur et à mesure que l’eau glissait dessus se vidait du sang petit à petit reprenant une couleur métallique qu’avait-il fait la veille pour revenir avec un couteau couvert de sang? Laurel quand à elle arriva dans sa chambre, elle ferma la porte avant de s’approcher de l’immense salle de bain c’est alors qu’elle enleva le peignoir puis lentement elle retira sa robe qui lui servait de pyjama. A présent nu, elle fit couler de l’eau dans la baignoire qui se trouvait au milieu de la salle de bain puis elle s’attacha les cheveux en chignon avant d’entrer à l’intérieur. Elle se calla et ferma lentement les yeux savourant avec plaisir cette eau si chaude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buffyfred

avatar

Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 27
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Sam 1 Déc - 1:03

Génial ce nouveau chapitre!J'ai hâte de voir ce qui va arriver par la suite.Vivement la suite! la suiteee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutouche

avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Sud de la France
Humeur : Happy!

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Sam 8 Déc - 22:45

[désolée d'avoir prit un peu de temps avant de mettre la suite]

    La réunion terminée et le meurtre appris, nos deux agents sortirent enfin de la salle de réunion. Ellen en avait mal au cœur savoir comment il avait tué ce pauvre homme tout simplement il lui avait enfoncé un couteau dans une oreille et il l’avait fait ressortir par l’autre avant de lui enlever le cerveau et peut être bien finir par le manger puisqu’il n’avait retrouvé aucuns morceaux du cerveau. Ellen en était blanche en entendant les argumentations que faisaient son patron en revanche Shane lui était presque comme obnubilé par toutes ses histoires que sortaient le grand patron sur ses horribles meurtres. Enfin, les deux policiers sortirent de la salle et Ellen fut la première à en sortir elle était à deux doigts de vomir, Shane lui sortit avec un énorme sourire aux lèvres.

    Shane: Vous semblez pâle Ellen vous êtes sûre que vous allez bien?
    Ellen: Je vais très bien!
    Shane: Vous êtes sûre? Vous savez si jamais ses histoires de cervelle avalée et de couteau dans les oreilles vous répugne je peux très bien m’occuper de cette affaire seul.

    Shane se mit encore à sourire, à vrai dire si elle refusait ce dossier se serait pour lui la meilleure occasion de prendre la place de second et il serait enfin au pouvoir son rêve, mais malheureusement pour lui Ellen était une jeune femme forte qui ne se laissait jamais faire.

    Ellen: Mêlez vous de vos affaires! Je vais très bien et je vais rester sur cette affaire! Comme ci j’allais laisser un Cannibale dans la nature!
    Shane: Pas la peine de vous énerver partenaire.

    Ellen serra ses lèvres avant de soupirer très fortement, qu’est ce qu’il pouvait être agaçant quand il s’y mettait celui là!

    Ellen: Ne m’appelez plus partenaire OK?
    Shane: D’accord commandant.

    Ellen grogna légèrement avant de e mettre à marcher, Shane quand à lui se mit à rire avant de la suivre juste derrière. Tout les deux sortirent du poste puis ils se mirent à marcher jusqu’à la voiture de police ne s’échangeant aucuns mots l’un à l’autre en fait, Shane était plus occupé à regarder les jolies fessiers des jeunes femmes qui marchaient dans la rue que de parler avec sa partenaire sur leur dossier et puis de toute façon ça ne dérangeait en aucuns cas la jeune femme qui réfléchissait seule sur ce dossier pendant que Monsieur passait son temps à reluquer les jeunes femmes. En parlant de ça, Ellen étai tune des seules femmes qui était dans la police, en effet la jeune femme était la seule à être si haut placé mais également elle était la seule à avoir un caractère à se faire respecter et on pouvait dire qu’elle en était très fière. Elle aimait se sentir au dessus, avoir le contrôle de la situation bien qu’à présent elle n’était pas la seule puisque Shane était avec elle pour ce dossier. Ils arrivèrent enfin à la voiture et comme toujours Ellen se mit à la place du conducteur ce qui mit Shane dans un état d’ironie totale.

    Shane: Comptez vous conduire?
    Ellen: Oui pourquoi ça vous dérange?
    Shane: Je conduis.
    Ellen: Non.
    Shane: Et pourquoi?
    Ellen: Tout simplement parce que c’est moi qui est rentrée dedans en première.
    Shane: Mais j’ai les clefs!

    Shane sortit les clefs de sa veste avant de les montrer à Ellen qui encore une fois grogna, mais ne voulant pas sortir de la voiture, la jeune femme se mit alors à pratiquer de gymnastique pour arriver au côté du passager puis encore une fois elle se mit à grogner sans regarder Shane qu’au fur et à mesure elle détestait.

    Shane: Qu’est ce que vous avez?
    Ellen: Un chat dans la gorge!
    Shane: Si vous voulez j’appelle Hannibal?
    Ellen: Si je l’appelle je lui demande de venir vous mangez votre langue!
    Shane: Qu’est ce que vous êtes énervante.
    Ellen: Et vous, vous êtes complètement idiot!
    Shane: Sa je le sais à chaque fois vous me le dites.
    Ellen: Parce que c’est le cas!

    Shane se mit encore une fois à sourire ce qui ne fit pas rire mais pas du tout rire Ellen.

    Ellen: Pourquoi vous riez?
    Shane: Je repense à votre tête ce matin quand je vous ai vu.

    Shane éclata de rire encore une fois en revanche Ellen elle ne sourit pas du tout au contraire elle haussa les épaules ne voulant plus reparler avec ce jeune homme qui ne pensait qu’au sexe avant de penser à son travail. Shane mit la voiture en route puis la musique se mit automatiquement enfin direction du lieu du crime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buffyfred

avatar

Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 27
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Dim 9 Déc - 1:34

Très bon chapitre j'adore!Ellen et Shane font une équipe vraiment drôle.J'ai hâte de lire la suite!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mél
La Princesse diabolique
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2575
Age : 25

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Dim 9 Déc - 14:51

J'aime beaucoup !! bravo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toutouche

avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 28
Localisation : Sud de la France
Humeur : Happy!

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Jeu 13 Déc - 16:14

[Merci beaucoup pour vos compliments]

  • Laurel était dans le jardin, tenue de Samouraï sur le corps c’est à dire un kimono noir avec une énorme ceinture au niveau de la taille rouge ce qui montrait la ceinture à laquelle ils appartenaient. Depuis sa plus tendre enfance la jeune femme avait été élevé sous l’honneur de ses chefs Japonais qui inculquait un code de l’honneur hors du commun. Dans son jardin elle s’entraînait avec un genre de bateau qui lui servait d’arme, faisant de multiples prises elle semblait mettre tellement d’importance dans ses geste qui étaient à la fois précis, gracieux et sans violence. Elle commença alors à enchaîner des mouvements de pus en plus durs quand elle entendit un craquement derrière elle. C’est là qu’elle s’arrêta mais sur la défensive, les oreilles aux aguets elle prenait son temps avant de se retourner et d’attaquer son adversaire c’est pourquoi quelques vingtaines de secondes après s’être arrêté la jeune femme se tourna brusquement entamant une prise de façon à mettre le bâton devant son visage. Le bâton vint se coller et se stopper au contact d’un autre. Un homme, Gaspard était là devant elle en tenu de Samouraï également, il lui sourit d’une façon plutôt amusé et Laurel fit de même. Tout en gardant leurs deux bâtons collé l’un à l’autre la jeune femme se mit à lui parler.

    Laurel: Je ne pensais pas que vous vouliez qu’on s’entraîne.
    Gaspard: En vous voyant j’ai eut envie de poursuivre notre entraînement.
    Laurel: Et bien allons-y dans ce cas.

    Laurel lui sourit encore une fois avant d’abaisser son bâtons, elle s’écarta légèrement du jeune homme avant de lui faire un salut comme le font les japonais. Elle se mit en position d’attaque et Gaspard fit de même.

    Laurel: Où en étions nous la dernière fois?
    Gaspard: Un Samouraï doit toujours faire preuve de grâce quand il donne le coup fatal.
    Laurel: Ah oui je m’en souviens. Nouvelle leçon, si l’adversaire se révèle être le plus fort, il faut en aucuns cas fuir le combat mais apprécier sa mort et être digne de mourir.

    La jeune femme s’approcha alors brusquement de lui, faisant avec son bâton des prises de combat que le jeune homme tenta d’esquiver, plus il esquivait plus les coup qu’elle lui donnait était fort et stratégique quand soudain elle donnant un violent coup sur la jambe de Gaspard, il se baissa touchant par la même occasion sa jambe, mais il n’allait pas en finir là, pensant que le combat était alors finit la jeune femme baissa sa garde mais il se releva lui prit le bras et lui mit derrière son dos elle grimaça alors légèrement de douleur puis il lui mit le bâton au niveau de sa gorge.

    Gaspard: Ne jamais baisser sa garde.

    Laurel se mit encore une fois à sourire, elle avait appris à Gaspard le code d’honneur des Samouraï et il se débrouillait très bien il faut le dire, toujours cette soif d’apprendre dans le regard ce qui donnait envie à Laurel de tout lui apprendre sur ce qu’elle connaissait de la coutume. Puis lentement elle sentit que Gaspard lâchait doucement sa main puis elle en profita pour s’écarter un peu visiblement quand elle était trop proche de lui la jeune femme avait comme le cœur qui battait à une vitesse plutôt folle et quelques frissons de plaisir lui parcourait le corps.

    Laurel: Bien je pense que c’est tout pour aujourd’hui.
    Gaspard: Si vous le voulez bien je vais continuer un peu.
    Laurel: Aucuns problèmes, je vous laisse la porte ouverte.
    Gaspard: Très bien.
    Laurel: Je suis dans la bibliothèque si jamais vous avez besoin de quelque chose.
    Gaspard: Très bien.

    Laurel quitta le jardin et rentra dans le manoir tandis que Gaspard lui resta dans le jardin à continuer son entraînement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mél
La Princesse diabolique
avatar

Féminin
Nombre de messages : 2575
Age : 25

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Jeu 13 Déc - 21:10

bravo !! ce chapitre est aussi bien que les autres! la suiteee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buffyfred

avatar

Féminin
Nombre de messages : 496
Age : 27
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   Jeu 13 Déc - 22:55

Ouais!C'est un excellent chapitre!J'adore et comme a dit melanie: la suiteee
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Origines du mal. (public avertit)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Origines du mal. (public avertit)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pamela Anderson Nue (public avertit!)
» Un bon café avec une machine grand public... possible?
» Boston Public
» Jin Intimité (nu: public averti)
» Les Origines de Noël

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliofics :: Les fanfictions :: Films :: Hannibal Lecter-
Sauter vers: