Bibliofics

Une fanfiction est une manière pour la culture de réparer les dégâts commis dans un système où les mythes contemporains sont la propriété des entreprises au lieu d'être celle du peuple.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Chroniques d'une caissière [Nat']

Aller en bas 
AuteurMessage
Natasha Romanoff
Tony Stark's Heart
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Tony Stark...ou pas loin...
Humeur : Débordée, sur tout les fronts à la fois....je profite quand ?

MessageSujet: Chroniques d'une caissière [Nat']   Ven 30 Juil - 23:21

    J'hésitais entre le mettre dans la section des oeuvres personnelles ou dans cette section-ci mais finalement je pense qu'il sera mieux de poster mon coup de gueule quotidien contre ce travail que j'exerce depuis bientôt un an....


    Donc voilà j'expose la situation générale. Je suis caissière dans un supermarché. Pour des raisons évidentes, je tairais bien entendu le nom de l'enseigne, je vais quand même pas leur faire de la pub gratos vu ce qu'ils me paient. Donc, pour simplifier les choses je dirais le Magasin M et comme dans Gossip Girl, je ne mettrais que la première lettre du prénom pour parler de mes charmantes camarades d'emploi.

    Cela fait un an que je travaille dans cette boutique et je suis une habituée des contrats à pointillés. Autrement dit, pour faire plus direct je sers de bouche trou au Magasin M quand toutes les c*nasses avec qui je travaille partent en vacances. Ce qui faut savoir c'est que de mon côté, ça va faire trois ans que je n'ai pas pris de vacances car personnellement je ne considère pas les mois de chômage comme des vacances même si je ralenti un peu mon rythme de vie. Donc comprenez bien que tout ce qui sera écrit ici, sort de la bouche d'une demoiselle de 21 ans qui est plus que fatiguée de cette situation.

    Par quoi commencer ?

    Les collègues qui vivent dans leur petit pays où bien sûr je ne suis pas admise ? Les clients récalcitrants ? Les horaires à la c*n ? Hum...je crois que je vais débuter par les clients, il y a tellement de choses à dire sur tout ce petit monde qui défile devant nous....

    Il y a avant tout deux catégories de clients...

    Le client sympathique: Il vous dit bonjour, au revoir, merci, vous tend aimablement sa carte de fidélité s'il en possède une, il sourit, si des articles sont trop lourds il a la charmante gentillesse de ne pas les sortir de son caddie pour que vous ne vous arrachiez pas le dos à les soulever vous même pour les faire passer du point A (tapis) au point B (zone de chargement).

    Le mauvais client: Il oublie toute marque de politesse, vous grogne au nez qu'il n'a pas de carte fidélité et qu'il s'en fou, il vous jette les billets au nez comme si vous étiez de la m**de, descends tout ce qu'il y a dans son caddie y compris tous les articles hyper lourds, il souffle parce que vous allez soit trop ou pas assez vite, il râle quand vous lui annoncez le prix et il fait tout un tas de critiques sur le magasin même si ça fait plus de 25 ans qu'il y est client.


    Ce qu'il faut savoir ensuite, c'est qu'une caissière qui travaille en moyenne huit heures par jour peut passer jusqu'à 300 personnes dans la même journée et croyez-moi, il y a de quoi faire donc voici quelques petits trucs si vous voulez que votre caissière soit aimable avec vous la prochaine fois que vous irez faire vos achats.

    - On dit bonjour. C'est vrai que ça peut paraître banal, mais il y a pourtant 40% des clients qui débarquent sous le nez de la caissière et qui font comme si elle n'existait pas vraiment, n'était pas un être humain mais juste un mollusque assis sur une chaise et payé uniquement pour rendre service à autrui. Notez qu'il en va de même quand vous demandez un renseignement à cette personne.

    - On essaie de sourire. Bon ça c'est pas ultra obligatoire car tout le monde ne peut pas être happy face, on a tous nos problèmes, mais sachez que si vous souriez à la caissière, il y a de grandes chances pour qu'elle vous sourie également.

    - On reste aimable quoi qu'il arrive. Si un article ne passe pas en caisse et que la caissière est obligée de contacter un collègue pour avoir le prix, ça ne sert à rien de souffler ou de râler pour telle ou telle raison. Ça ne fera en rien aller plus vite et ça gonflera la caissière tout autant. Notez que hurler sur la caissière parce que c'est inadmissible que l'article ne passe pas, ça ne sert strictement à rien. Si elle est caissière ça signifie qu'elle travaille en caisse et pas en rayon donc pour toutes réclamations, allez voir les responsables de rayons.

    - Si on a des articles d'un poids supérieur à 8 kg ou bien des packs d'eau, de bière ou de lait, on les laisse dans le caddie. Parce que ça vous épargne un effort et parce qu'à la caissière aussi ça lui en épargne un. Comprenez bien que faire des gestes répétitifs c'est déjà assez usant alors en plus devoir porter des articles lourds qui pèsent sur les bras, le dos, les reins, toute une journée c'est très épuisant et je ne vous parle pas de celles qui font le métier depuis vingt ans. Si vous avez un doute, demandez à la caissière avant de tout déballer.

    - On donne sa carte de fidélité. Si vous possédez un de ces bouts de plastique, donnez-le à la caissière même si vous n'achetez qu'une baguette. Sachez que ces dernières ont une sorte de cota minimum à respecter chaque mois et qu'ainsi vous contribuez à la performance de son travail.

    - On dit merci. Quand la caissière vous donne un sac, quand elle vous donne votre ticket de caisse, quand elle vous donne un renseignement, il est capital de dire merci même si là aussi ça peut paraitre logique. Les personnes qui ne le font pas se comptent tout aussi bien que celles qui ne disent pas bonjour. Les caissières ont beau être là pour vous rendre service, elles ne sont pas des animaux alors on ne les traite pas en tant que tel.

    - On dit au revoir. Même combat que pour bonjour et merci. Ça ne vous coûte absolument rien et ça ne va pas vous tuer.


    Ceci établi voici à présent ce qu'il ne faut surtout pas faire car là soyez certain que la caissière sera mal aimable avec vous à tous les coups.

    - Ne pas être poli. Un client mal poli sera à 80% accueilli de la même façon par une caissière. Nous, on est du genre oeil pour oeil et dent pour dent. Si vous ne dites ni bonjour, ni au revoir attendez vous à ce que la caissière face de même. Elle ne va tout de même pas user de la salive et de l'énergie pour un client qui n'en vaut pas la peine.

    - Ne pas faire ce que la caissière vous dit. Si elle vous dit de laisser des trucs dans le chariot et que vous ne le faîtes pas, croyez-moi il y a de grande chance pour que vous la mettiez en rogne. Si vous vous demandez encore pourquoi, référez vous au point positif concernant les articles de + de 8kg.

    - Ne pas jeter l'argent au nez de la caissière. Que diriez-vous si la boulangère vous balançait votre pain à la figure ? C'est une question de respect. Soit on pose les billets dans le réceptacle prévu à cet effet, soit on les donne directement à la caissière.

    - Ne pas tendre la main. Que ça soit pour la monnaie ou pour votre carte de fidélité. Personnellement les gens qui font ça, ça m'horripile. Ca donne l'impression qu'il faut que la caissière se dépêche, que vous allez mourir sans votre monnaie ou votre carte. Personnellement, dans le cas de la carte, si un client tend la main pour la récupérer alors que je n'ai même pas commencé à scanner la marchandise, il y a de grandes chances pour que je passe en revue tout le chariot avant de scanner la carte et la rendre à son propriétaire.

    - Ne pas se réveiller trop tard. J'entends par là que si la caissière vous demande carte de fidélité, bons de réductions et ainsi de suite soit vous dîtes oui en étant certains soit vous dîtes non de la même manière. Parce que si vous dîtes non sans être sûrs pour la caissière c'est un non catégorique aussi elle clos votre compte et par conséquent si vous vous rendez compte que finalement vous aviez quelque chose, c'est trop tard pour s'en servir. Résultat vous perdez de l'argent sur votre carte, vous payez le prix fort parce que les réductions ne sont pas faites et vous râlez pour rien parce que c'est uniquement de votre faute.

    - Ne pas être un obsessionnel. Vous avez votre carte et vos chèques de fidélité ? Vous avez des bons de réductions ? Donnez le tout directement à la caissière, elle saura toujours quoi en faire. Ca ne sert strictement à rien de poser vos bons sur chaque article et de mettre ces fameux articles en premier...vous n'aidez pas la caissière vous passez juste pour des gens près de leur sous. De même une fois que tout est terminé inutile de demander à la caissière si elle a passé vos bons. C'est comme lui demander si elle a fait son job et puis c'est pas une fois que vous avez réglé la note qu'il faut vous en inquiéter ! Notez qu'il en va de même pour les produits que vous achetez avec des réductions immédiates. La caissière n'est pas aveugle, il y en a même qui ont des lunettes donc ne les prenez pas pour des débiles en leur disant qu'il y a ici, ici et là un bons à déduire !

    Voilà, c'est tout pour ce soir, je tâcherais de venir vous parler régulièrement de mon univers. En attendant si vous avez des questions, des avis à donner, des remarques personnelles, ne vous privez surtout pas.

    Nat.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shield.fr.nf
Azkadellia Elbereth
Majesté Impériale Shippeuse de ships inshippables

avatar

Féminin
Nombre de messages : 16132
Age : 30
Localisation : In the space between the stars
Humeur : Mad as a hatter
Ships & slashs : Paireceste, Halice, Sevmione, (Harry/Hermione), Jessidy, Paul/Jaëlle, Azkadellia/Cain, Arwen/Aragorn, Eowyn/Faramir, Sara/Nick, Willow/Oz, Chlex, Xena/Hercule, Prue/Cole, Angela/Hodgins, Castle/Beckett, Daisy/Sweets, Nick/Claudia-Jenny/Danny, Kaylee/Simon, Candy/Terry, Jane Benet/Charles Bingley, Pepper/Tony, Gillian/Cal, Lucie/Caspian, Evie/Connor, Tom/Diana, Patty/Alistair, Mitchell/Annie, Lucrèce/Isidore, Zofia/Lucas, Raoul/Stefania, Laura/Ethaniel

MessageSujet: Re: Chroniques d'une caissière [Nat']   Sam 31 Juil - 14:27

J'irais pas jusqu'à dire que je comprends ta situation mais pour mon job d'été, je me suis retrouvée en contact avec le public et y'en a je te jure, hyper sympa... Genre, tu leur dis bonjour (avec sourire compris) et t'as droit au regard "pourquoi vous m'agressez" -_-

Sinon, je trouve ça inadmissible le comportement de ceux que tu appelle "Les Mauvais Clients"! Qu'est-ce qu'ils s'imaginent? Ils se rendent pas compte à quel point on a de la chance d'avoir des caissières?
Une fois, je ne voulais acheter qu'un DVD et j'ai voulu tenter ces fameuses caisses où il n'y a pas de caissière... Enfer et damnation! Déjà la machine est pas sympa et au moment de sortir je sonne parce que le magasin en question avait mis un anti-vol du feu de Dieu sur son DVD... Du coup, une dame a du venir pour l'enlever et j'ai perdu plus de temps qu'à une caisse classique!!!
Parce que moi, les caissières, je les aime! Je me doute bien que c'est pas un job de rêve et qu'on fait pas forcément ça par vocation mais qu'il faut bien payer le loyer, les factures et tout le reste... Ok, les courses, c'est pas un moment sympa mais c'est pas en tirant une gueule de six pieds de long qu'on va rendre ça plus fun. Alors c'est "bonjour", "merci", "au revoir et bonne journée" (le soucis avec le bonne journée c'est qu'il est automatique même quand je vais faire mes courses à 18h, j'ai pas encore réussi à passer au "bonne fin de journée", faut que je fasse une mise à jour)

Enfin, tout ça pour dire que je te souhaite bien du courage hugme

_________________
"Two By Two, Hands of Blue."

Welcome back, little sister. There's no place like the O.Z.

Follow me on Twitter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Natasha Romanoff
Tony Stark's Heart
avatar

Féminin
Nombre de messages : 100
Age : 29
Localisation : Dans les bras de Tony Stark...ou pas loin...
Humeur : Débordée, sur tout les fronts à la fois....je profite quand ?

MessageSujet: Re: Chroniques d'une caissière [Nat']   Sam 31 Juil - 23:08

    hugme

    Là où je travaille nous n'avons pas de caisse automatique, je suis dans une petite ville et faut dire aussi que le magasin est assez arriéré, mais j'ai déjà testé et je trouve ça plus long. Il faut déballer, scanner, remballer et payer...(si je me rappelle bien, ça date d'il y a quelque temps) si vous êtes à deux ça peut aller, l'un décharge et remballe, mais si vous êtes tout seul...bon c'est vrai que ces caisses sont pour des petits paniers mais bon une personne âgée, un ou un chieuse qui va jamais plus vite qu'une tortue....

    Sinon pour le bonne fin de journée, essaie tout simplement bonne soirée....c'est un peu plus court ^^

    ****

    Je reprends à présent mon récit et étant donné que nous somme en fin de mois (période assez importante pour les caissières) je vais poser dans ce message les perles des clients, car oui les clients ne sont pas tous des flèches et je dois dire que quand ils l'ouvrent c'est aussi captivant que du Jean Claude Van Damme.

    - Installée derrière ma caisse, je ne fais rien à part attendre que les clients viennent. Nous sommes deux à travailler, ma collègue est occupée avec un couple de personnes agées, je suis par conséquent libre pour un passage immédiat. Une cliente arrive avec son chariot et me dit: "Vous êtes ouverte ?". Qu'on se le dise, si une caissière est assise derrière son poste de travail et attend que ça se passe, il y a de grandes chances pour qu'elle soit disposée à travailler...on a rarement vu des caissière s'installer à une caisse et regarder les clients défiler comme une vache regarde défiler un train. La meilleure réponse à lui fournir serait celle-ci: "Non conn*sse je me suis juste posée là pour passer le temps et quand j'aurais fini de regarder les autres travailler j'irais faire une petite sieste..."

    - C'est l'heure de la pause. Je tire la barrière qui donne accès à ma caisse ce qui signifie que je suis fermée. De plus sur ladite barrière il y a un symbole de sens interdit ce qui pour moi parle tout seul. Un petit vieux arrive et commence à vouloir poser ses affaires, avant il demande: "Vous êtes fermée ?" Notez qu'à ce moment je suis déjà à moitié sortie de ma caisse ce qui signifie ouvertement que je ne vais pas travailler et que je m'en vais ailleurs. Aussi quand vous croisez une de ces fameuses barrières, n'oubliez pas: "Barrière tirée, caisse fermée". La meilleur réponse à fournir serait celle-ci: "Non la caisse est pas fermée duc*n, j'ai juste tiré la barrière histoire de compliquer un peu les choses, maintenant on fait saute moutons...."

    - J'arrive au travail. Je suis dans les temps je peux me permettre de ne pas presser le pas pour rejoindre mon casier pour y déposer mes effets personnels et revêtir mon uniforme. Voilà maintenant un an que je suis dans les locaux et pas mal de gens me connaissent à présent. Une cliente qui patiente avec une dizaine d'autres personnes me voit passer derrière la ligne de caisse elle me dit "C'est quelle caisse ?". Que ça soit bien clair...Si vous voyez une caissière qui n'a pas son uniforme, elle ne travaille pas ou pas encore, alors ce n'est pas la peine de l'embêter avant. Ma réponse fut celle-ci: "C'est nulle part j'arrive à peine".

    - Bien qu'une fois sortie du travail il est logique que je ne travaille plus, je trouve toujours quelqu'un pour m'emm*rder. Un jour je croise une petite bonne femme qui vient tous les jours faire ses courses dans le magasin. Elle me reconnait, traverse exprès la rue pour se planter devant moi. Là elle me demande "vous êtes ouvert demain ?". C'était la veille d'un jour férié. Pour toutes les questions du genre, allez demandez au personnes qui travaillent dans le magasin, ne harcelez pas ce qui essaient de profiter au mieux de leur jour de repos. La meilleure réponse à lui fournir serait: "Je t'en pose moi des questions ? Tu vois bien que je suis pas au boulot alors viens pas me casser les noix...Est-ce que moi je viens t'emm*rder chez toi pour te demander ta carte fidélité ? Non ? Et bah fais pareil."

    - Il est midi trente quatre un vendredi. La semaine, du lundi au jeudi nous ne sommes pas ouverts entre midi et deux. Le vendredi et le samedi c'est journée continue donc personne ne doit évacuer les lieux à midi vingt cinq. Je suis à l'accueil, une dame entre et viens me voir. Elle pose cette question: "Vous êtes ouverts ?" Dans la logique s'il y a une dizaine d'employés dans un magasin, que les lumières sont allumées, que les portes sont ouvertes, il y a de grandes chances que le magasins soit ouvert. La meilleure réponse à lui fournir aurait été celle-ci: "Bah non conn*sse, si on est là mes collègues et moi c'est parce qu'on se faisait ch*er à la maison alors on est venus comme ça...on a vu de la lumière on est entrés..."

    - Nous sommes le 24 ou le 31 décembre. Comme beaucoup de grandes surfaces nous sommes malheureusement ouverts ces jours là et au moins jusqu'à dix huit heures trente au lieu de dix neuf heures trente. Je suis à l'accueil, je classe des documents de paiements différés. Un petite dame s'approche du comptoir et me demande: "Vous êtes ouverts demain matin ?" Pour ceux qui douteraient encore les employés de grandes surfaces sont des gens normaux, ils ont une famille comme tout le monde et ils célèbrent les fêtes de fin d'années comme tout le monde. Vous ne trouverez donc aucun magasin ouvert un 25 décembre ou un 1er janvier. La meilleure réponse à lui fournir aurait été celle-ci: "Bah tiens on a vraiment que ça à faire et puis vous voulez pas non plus qu'on reste ouverts 24 heures sur 24 ?"

    - Je suis à ma caisse, une dame décharge son caddie, elle dépose une barquette contenant une entrée toute prête. Sur le couvercle il est clairement indiqué quatre euros cinquante. Elle questionne " C'est bien quatre euros cinquante ?" Si le prix est marqué clairement dessus il y a de fortes chances que ça soit le prix auquel l'article va passer en caisse. La meilleure réponse à lui fournir aurait été celle-ci: "Non, non absolument pas, c'est juste décoratif...les industriels ont fait ça comme ça juste pour planter le client et s'en mettre plein les poches facilement en vous prenant pour des gros débiles..."

    - C'était hier. La fin de journée approche, j'en ai plein le dos mais je sais que je vais bientôt fermer. Comme toujours, un Mauvais Client ou plutôt dans ce cas là une Mauvaise Cliente se pointe avec un chariot plein à craquer, il y a peu de chance que je finisse à l'heure....comme toujours... Celle-ci à la tête de la Cliente Chiante qui à toujours un problème et qui ressent toujours le besoin de se plaindre. "Dîtes donc, il y a dans le rayons de ça (elle désigne un paquet de céréales) une plaque en fer, je me suis prise les pieds dedans, il faudra dire au directeur d'enlever ça, on pourrait se blesser et puis machin chose sécurité....blablabla..." Ce qu'il faut savoir c'est que sous cette fameuse plaque, il y a si je ne m'abuse une arrivée d'eau dont on peut se servir en cas d'incendie par conséquent pour des raisons de sécurité on ne peut pas remplacer la plaque qui protège par du béton....La meilleure réponse à lui fournir aurait été celle-ci: "Ma vieille économise ta salive, cette plaque elle était dans le magasin bien avant ta naissance alors crois-moi c'est pas parce que tu râles que ça va subitement changer."

    - Cette même Mauvaise Cliente à évidemment tout déchargé de son caddie y compris les deux énormes packs de Kro qui pèse trèèès lourd. Je lui explique donc le système du code barre détachable pour qu'elle puisse laisser la prochaine fois les packs dans son caddie. Elle me sort l'excuse: "Ah bon, je savais pas ? C'est mon fils qui les as mis dans le caddie." Notez que le fils passe régulièrement à ma caisse et qu'à chaque fois il détache le dit code barre et que ce jour-là il était juste derrière sa mère. Je lui passe donc les packs et elle me sort: " Mais cette histoire ça fait pas payer plus cher ?" La meilleure réponse aurait été celle-ci: "Et ta connerie elle te fais pas payer plus cher ?"

    Voilà pour ce dont je me souviens le plus. Je précise que ce sont des faits réels qui sont trop débiles pour pouvoir les inventer. Bien sûr il y en a un tas d'autres mais elles ne reviennent pas en tête sur l'heure. Promis dès que je m'en rappelle je vous en fais part.

    Nat'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shield.fr.nf
Azkadellia Elbereth
Majesté Impériale Shippeuse de ships inshippables

avatar

Féminin
Nombre de messages : 16132
Age : 30
Localisation : In the space between the stars
Humeur : Mad as a hatter
Ships & slashs : Paireceste, Halice, Sevmione, (Harry/Hermione), Jessidy, Paul/Jaëlle, Azkadellia/Cain, Arwen/Aragorn, Eowyn/Faramir, Sara/Nick, Willow/Oz, Chlex, Xena/Hercule, Prue/Cole, Angela/Hodgins, Castle/Beckett, Daisy/Sweets, Nick/Claudia-Jenny/Danny, Kaylee/Simon, Candy/Terry, Jane Benet/Charles Bingley, Pepper/Tony, Gillian/Cal, Lucie/Caspian, Evie/Connor, Tom/Diana, Patty/Alistair, Mitchell/Annie, Lucrèce/Isidore, Zofia/Lucas, Raoul/Stefania, Laura/Ethaniel

MessageSujet: Re: Chroniques d'une caissière [Nat']   Dim 1 Aoû - 0:08

Oh Mon Dieu! C'est le seul commentaire qui me vient à l'esprit après avoir lu ça Oo!!! C'est vraiment hallucinant, on a presque du mal à croire que ça peut exister des gens dans ce genre. Si de l'extérieur ça a l'air drôle, je suppose que ça doit l'être beaucoup moins quand on se retrouve plongé dedans. Essaie de voir le bon coté des choses, vu que ta patience est bien mise à l'épreuve tu seras méga blindée le jour où tu auras des enfants. "Vas y mon chéri, fais toi plaisir, tu pourras pas faire pire que les clients au magasin."

J'ai essayé le "Bonne soirée" mais figure toi que ça marche pas, enfin j'y arrive pas, surtout en ce moment, c'est l'été, il fait jour super tard, pour moi le soir, c'est beaucoup plus tard. Mais dans le fond, je me dis que si la SNCF me souhaite une bonne fin de journée à 9h du mat', ça doit pas vexer beaucoup de monde que je souhaite une Bonne journée à 18h ^^ (Même si je suis pas sure que l'argument sncf soit une vraie bonne idée)

En ce qui concerne les caisses automatiques, en général c'est pour des moins de 10 articles et j'espère bien que ça va pas se généraliser! Parce que si j'oublie un truc, la méchante machine, elle le mettra pas de coté comme la gentille caissière (la dernière fois, c'était juste une bouteille de champagne à 13 euro, j'ai vu le moment où je me faisais décapiter mais non, la gentille caissière l'avait apporté à l'accueil ^^)

_________________
"Two By Two, Hands of Blue."

Welcome back, little sister. There's no place like the O.Z.

Follow me on Twitter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinghi

avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 30
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Chroniques d'une caissière [Nat']   Dim 1 Aoû - 10:33

C'est sur que Caissière n'est pas un métier facile.

Pour ma part, j'ai été pendant une longue période Aide-soignant. J'ai souvenir de demande pas triste, aussi bien par la famille, le patient ou même les médecins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yeliria
~ L'enfant des étoiles ~
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1002
Age : 35
Localisation : Perdue dans les constellations
Humeur : optimiste
Ships & slashs : Sam/Ruby, Sam/Madison, Sam/ OFC, Dean/Jo, Dean/Castiel, Chloé/Sam, Dean/Buffy, Dean/Chloé, Chlollie... Et pleins d'autres suivant mon humeur^^.

MessageSujet: Re: Chroniques d'une caissière [Nat']   Lun 23 Aoû - 11:23

je compatis sincèrement Nat', je suis dans la vente aussi à la base et c'est vrai qu'on m'en a fait de belles aussi genre au tout début de mon apprentissage un client vient et me demande une fermeture éclair pour son pantalon et quand je lui demande de quelle grandeur il lui la faut il me repond "Bah je sais pas" et il enlève son pantalon au plein milieu du rayon, restant en slip. Je dois dire que je suis devenue pivoine et j'ai cherché un trou de souris pour me planquer sans jamais le trouver tandis que mes cllègues se marraient derrière la caisse... OU alors le poivreau qui vient alors que je tipais de la marchandise et qui arrive à me demander ou se trouve la caisse scratch et t'as qu'une envie lui sortir un " mais t'es con ou quoi?" bref, je comprend et je te souhaite bonne chance. En tout cas tu as l'air de prendre ca avec un certain humeur parfois et je pense que c'est cequ'il faut si tu veuxtenir la journée face à certaine personne qui te prenne pour une machine

Alinghi je serais tout de meme curieuse de savoir à quel genre de demande tu as eu a faire car certaines doivent etre assez drole avec du recul non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alinghi

avatar

Masculin
Nombre de messages : 141
Age : 30
Localisation : Suisse

MessageSujet: Re: Chroniques d'une caissière [Nat']   Sam 28 Aoû - 11:16

Yeliria, je vais vous faire un petit récit, mais pas ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chroniques d'une caissière [Nat']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chroniques d'une caissière [Nat']
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Troisi, Licia] Chroniques du Monde Emergé (série)
» Clinique de l'exil : chroniques d'une pratique engagée
» Rice Anne - Memnoch le démon - Chroniques des vampires tome 5
» LES CHRONIQUES DE MACKAYLA LANE (Tome 2) FIEVRE ROUGE de Karen Marie Moning
» Les Chroniques de Narnia : Le Voyage du Passeur d’Aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliofics :: En dehors du forum :: Tranches de vie-
Sauter vers: