Bibliofics

Une fanfiction est une manière pour la culture de réparer les dégâts commis dans un système où les mythes contemporains sont la propriété des entreprises au lieu d'être celle du peuple.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussion de Tudor [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Discussion de Tudor [En cours]   Jeu 7 Jan - 13:42

Une fanfic (si ça peut s’appeler comme ça, lol) vraiment TRES spéciale ! C’est hyper déluré et ça se prend vraiment pas au sérieux, mais ça m’a bien fait rire perso (même si ça donne vachement mieux en VO) ^^

Bref, fic traduite, elle ne m’appartient pas !


Titre: Discussion de Tudor
Auteur: Claire Hayasaka
Lien de l’original: http://www.fanfiction.net/s/4491895/1/Tudor_Talk
Traductrice: Aurélie (a.ak)
Résumé: Une interview d’Henry et ses six femmes. Que pensent-ils les uns des autres? Est-ce qu’Anne Boleyn est toujours amoureuse de l’homme qui l’a envoyée à la mort? Est-ce qu’Henry est un incompris? Et est-ce qu’Anne de Clèves a une dépendance secrète... à Harry Potter?
Estimations: PG-13
Genre: Humour, Général.
Disclaimers: Rien de tout ça ne m’appartient.

----

(1)

(Note de l’auteur: Les abréviations sont les suivantes :
HT- Henry Tudor, AB - Anne Boleyn, AC - Anne de Clèves, KH - Katherine Howard et, bien sûr, l’intervieweuse, Moi !)


Quand on pense au Roi Henry Huit, on pense à un porc idiot, avide de pouvoir et obèse qui a envoyé deux de ses SIX femmes à la mort. Est-ce que ce portrait du monarque impressionnant qui est si souvent vu dans des films et à la télévision, est exact? Votre interlocutrice a eu la chance de l’interviewer, AVEC ses six femmes, pour voir ce qu’ils ont à dire sur leurs vies, leurs amours et ce qu’ils pensent les uns des autres… Voici DISCUSSION DE TUDOR!

Première édition: Henry, Anne, Katherine Howard et Anne de Clèves.


Moi: Alors Henry, que pensez-vous du fait qu’on vous fasse passer pour une crapule dans beaucoup de films, livres et séries télévisées?

HT: Pour une crapule? Que diable voulez-vous dire?? Je crois que ces filmes et séries tévées me montrent comme un homme fidèle à ses principes!

Anne Boleyn étouffe un rire.

(Henry lance un regard fâché à Anne): Je ne rirais pas si j’étais vous, madame.

AB: Que ferez-vous si je ris, mon mari? Me couper la tête? Non, attendez, vous l’avez déjà fait.

HT: Je l’ai fait seulement parce que VOUS me trompiez et que vous n’avez pas REUSSI à me donner un fils. (Commence à murmurer tout bas) Mais je ne voulais pas le faire… C’est Cromwell qui a commencé!

AC: C’est un peu trop tard pour changer d’avis, cependant…

(A ce stade, j’essaye de les ramener vers les questions préparées.)

Moi: Donc, Henry, d’après vous, laquelle de vos femme était la meilleure reine? En d’autres mots, qui a vraiment fait une différence pour l’Angleterre selon vous?

AB: Oh Seigneur, il va dit Jane Seybore…

HT: Pourquoi pas? C’est quasiment la seule qui connaissait sa vraie place en tant que femme!

AB: Oh, Henry, nous ne sommes plus en 1530. Les femmes ont un plus grand STATUS maintenant.

HT: J’en suis tout à fait conscient. C’est vraiment horrible.

KH: Je pense que c’est bien. On peut choisir qui épouser… qui on aime vraiment…

AC: Oh Kat…

KH: Je suis tellement contente d’avoir été décapitée…

Moi: Aww... vous êtes contente d’avoir… ATTENDEZ, QUOI?

KH: Autrement je n’aurais pas pu être avec Culpepper…

AB: Mieux vaut se faire décapiter que de vivre avec un porc sadique et machiste, hein?

HT: Pourquoi êtes-vous aussi insultante, Anne? C’est vous qui avez couché avec Smeaton… et votre frère…

AB: Ce sont de totales et complètes sottises et vous le savez. Non, le monde entier le sait!

HT: (chuchotant) J’en suis totalement conscient. Mais pourquoi est-ce que je l’admettrais?

AC: Parce que vous l’aimez encore, n’est-ce pas?

HT: BIEN SUR QUE NON! C’est une…

(Anne le fixe avec un regard noir et Henry essaye de l’ignorer de façon significative.)

HT: Sor…

AB: Hummm… Quelqu’un n’a pas évolué avec le temps (Sourit)

HT: Evidemment que non. Je suis mort.

Moi: Alors, Anne...

AB et AC: Oui?

Moi: Désolée, je voulais dire Anne Boleyn.

AB: Oui?

Moi: Je me demandais ce que VOUS pensez de vos divers portraits dans les films et les séries télévisées…

AB: Pour être franche, je pense qu’ils me donnent trop de crédit… Mais j’aime bien... cette fille, Dormer… bien qu’elle soit bien plus jolie et BEAUCOUP mieux formée que moi! (Rit de bon coeur)

Moi: Que voulez-vous dire par “trop de crédit?”

AB: Ils me font passer pour l’une de ces reines tragiques et condamnées. Bien que je sois d’accord que ma fin n’ait pas été un rayon de soleil, beaucoup de choses sont arrivées parce que j’ai choisi de faire avec. Ce n’est pas comme si j’avais été forcée de faire ce que j’ai fait, c’est-à-dire devenir reine et usurper efficacement la couronne de la Reine Katherine.

KH (Acquiesce): La mort donne beaucoup de temps pour penser à ce qu’on a fait dans sa vie.

Moi: C’est très honorable Anne, mais vous savez certainement maintenant (avec les progrès), que vous n’étiez pas vraiment à blâmer de la raison principale pour laquelle vous avez été exécutée, c’est-à-dire ne pas avoir réussi à produire un héritier mâle?

AB: Oh, je savais que ce n’était pas ma faute, ni celle de Katherine, et je l’ai dit également. Mon besoin d’être entendue n’était pas convenable pour une femme de mon temps. Comme je souhaiterais être née au 20ème siècle…

Moi: C’est tout à fait admirable… Katherine… Vu que vous avez rencontré la même fin que votre cousine… que pensez-vous de vos divers portraits dans les médias?

KH: Hé bien, tout d’abord, je n’étais pas AUSSI stupide. Mon amour pour Tom n’était pas aussi flagrant... J’étais bien consciente de ce qui était arrivé à Anne… Sans vouloir vous vexer, cousine.

AB: Pas du tout. Bien que je n’ai jamais trompé-

Tous les autres: ON LE SAIT!

KH: Henry, vous m’avez vraiment rendu service en m’exécutant. Merci! (Sourit lumineusement)

HT: Euh… Ah bon? De rien?

KH: Même si les exécutions ne sont pas une promenade ensoleillée dans le parc, si je puis dire!

AB: C’est davantage une ballade humide dans les urinaux.

Moi: Urinaux?

AB: Oh, désolée, les toilettes.

Moi (Remplie d’une petite curiosité morbide): Hum. Anne, Katherine… est-ce que ça… est-ce que ça a…

AB, KH: Fait mal?

Moi (Acquiesce)

AB: C’est plus rapide et plus facile que de s’endormir!

AC: Vous avez enfin lu le livre d’Harry Potter que je vous ai donné!

Moi: J’ADOOOORE HARRY POTTER!

HT: Harry? On m’appelle comme ça. Est-ce que cela pourrait être un livre sur…MOI?

Moi (lui tapote l’épaule): Non Henry. Je suis désolée. C’est sur un garçon sorcier et un mélange parfait d’amour, de suspens, d’hilarité, de drame et de magie!

HT: Magie? Comme dans, sorcellerie? (Se tourne vers Anne Boleyn) Evidemment, c’est quelque VOUS liriez.

AB: Rendez-nous un gentil service et arrêtez d’être aussi suffisant.

Moi: BREF… Anne, que ressentez-vous par rapport au fait que votre fille Elizabeth passe pour l’un des plus grands monarques de l’Angleterre?

AB: Extrêmement, totalement et absolument fière!

KH: Bessy a gagné assez de bons points pour durer des siècles!

Moi: Elle assez bien détruit la façon de penser de “les femmes ne peuvent pas gouverner”, n’est-ce pas?

HT (Marmonne): Malheureusement.

AC: Avouez-le. Vous êtes extrêmement fier d’Elizabeth, n’est-ce pas?

HT (parle d’une voix étranglée): O…u...iii.

AC: ANNE! CESSEZ D’ETRANGLER HENRY!

(Il est révélé qu’Anne Boleyn a les mains autour du cou d’Henry. Ils se battent.)

KH: Oooh, Milady Intervieweuse, vous auriez plutôt dû appeler cette émission Bataille de Tudor! Ils vont probablement commencer à s’embrasser après! Tom et moi ne pouvions jamais résister à un peu de grondement avant le… (Glousse)

AC: Quels dummkopfs.

Moi: Biiiiien, c’est la fin de la première édition de Discussion de Tudor! Revenez la prochaine fois pour une discussion avec la farouche Katherine d’Aragon, Jane Seybo-euh, Seymour, Katherine Parr et un invité mystère spécial! Jusqu’à la prochaine fois…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Jeu 7 Jan - 13:42

(2)

(Bienvenue! Commençons directement les questions, d’accord?
Les abbrévations sont: KA- Katherine d'Aragon, JS - Jane Seymour, KP - Katherine Parr, eeet vous allez trouver l’invité mystère.)


Moi: Je suis désolée mes dames, notre invité est un petit peu en retard. Donc, pendant que nous l’attendons, j’ai pensé que nous pourrions commencer avec les questions que j’ai pré-

JS: Le pauvre invité. Est-ce que leur navire a pris du retard?

KA: Jane, les gens n’utilisent plus des navires pour le transport. Ils utilisent…ces choses atroces avec des roues… et des oiseaux en métal…

Moi: Vous voulez dire des voitures et des avions!

KA: Précisément!

Moi: Doooonc, Katherine on vous voit souvent comme la reine magnifique et majestueuse qui a rencontré une triste fin à cause de votre mari.

(Un pleur distinct disant “Pourquoi tout le monde s’en prends à moiii” se fait entendre dans le fond.)

KA: Oui et non.

Moi: Euh? Pourquoi non?

KA: Je ne suis pas une sainte!

JS: Milady…

KA: Un jour… Henry m’a acheté une robe… une robe hideuse qui soulevait l’estomac… et je lui ai dit que je l’aimais… mais ensuite… j’ai ordonné à l’une de mes dames de la brûler! J’ai dit à Henry qu’elle avait été dérobée… Oh mon Dieu… Je vais aller en enfer!

Moi: Euh… Ca ne vaut pas l’enfer, à mon avis…

JS: Euh… si cela peut vous rassurer, j’ai également menti à Henry, d’une telle façon que c’était digne de ma prédécesseuse!

ET: Est-ce que vous venez de débiner sur ma mère?

KA/JS: Débiner… Qu’est-ce que cela…

Moi: Ahh, Elizabeth, je suis heureuse que vous soyez là.

ET: Je suis terriblement désolée d’être en retard. J’ai dû forcer ma mère à lâcher mon père par là-bas. (Pointe du doigt)

KA: Seigneur. Ne cessent-ils jamais de se disputer?

Tout le monde: Non.

Moi: Alors, Jane, vous voulez continuer votre histoire?

JS (Ayant l’air de souhaiter ne par l’avoir mentionner): Euh…

ET: Vous avez dit que c’était digne de ma mère. J’ADORERAIS savoir pourquoi!

JS: Oh très bien… Je… J’AI EMPOISONNE UN CUISINNIER!

Moi: Pardon??

JS: Un jour, j’ai voulu cuisiner quelque chose pour Henry. C’était un beau plat de caille, mais je voulais que l’un des cuisiner le goûte, juste pour m’assurer qu’il était digne de mon grand seigneur… Mais lorsque l’un d’entre eux l’a goûté… Il a commencé à être malade!

KA: C’est difficilement un empoissonnement. Il a certainement survécu… N’EST-CE PAS?

JS: Oui… mais…

(Elizabeth commence à rire)

Moi: Elizabeth… Vous vous sentez bien?

ET: Oui… Jane… oh Jane… Vous êtes peut-être simplement mauvaise cuisinière! J’aimerais toujours savoir comme diable c’était lié à ma mère, cependant…

KA: Hé bien… Votre mère ne voulait pas exactement que je sois en vie… elle aurait été capable de m’empoissonner

ET: Seulement si vous aviez insulté sa cuisine!

Moi: Katherine Parr, je ne vous ai pas entendue du tout? Que pensez-vous de tout ce hoo-hah?’

KP: HEIN? (Lève les yeux d’un téléphone portable; est assez manifestement en train d’envoyer un message.)

Moi: Je ne savais pas du tout qu’ils avaient des téléphones portables dans l’après vie…

KP: Je suis terriblement désolée, je regardais un message de bonne chance de ma fille.

ET: Aw c’est mignon. Je savais que vous aimeriez les téléphones.

Moi: Débiner… téléphones… Que connaissez-vous d’autre, Elizabeth?

ET (Sourit): Tout.

JS: Bess, ce n’est pas bien d’être aussi fière… c’est malséant

ET: Une âme timide n’a pas vaincu l’Armada Espagnole, Jane.

JS: (Se pointe fièrement du doigt): Hé bien, CETTE âme timide a enfanté un fils!

KP: La belle affaire.

Moi: Sans vouloir vous vexer Jane, c’est un enfant charmant, c’est juste…en termes de progrès pour l’Angleterre… il n’était pas exactement présent pour faire beaucoup…

JS: c’est seulement parce qu’on n’a pas pris assez soin de lui!

Moi: Hum… Jane… où étiez-vous?

ET: Sous une pierre apparemment.

KP: Là, là, ne nous disputons pas.

Moi: Et chantons KUMBAYAH!

(Toute le monde me regarde, tout à fait perplexe.)

Moi: Elizabeth… Je pensais que vous connaissiez tout…

ET: C’est le cas. (Prends une profonde inspiration.) Kumbayah est…

KP: Une riche délicatesse?

JS: Une caille peut-être?

ET: Non. C’est…

Moi: Oui?

ET: Kumbayah était un bon seigneur qui servait mon père. Il lui était complètement et entièrement dévoué et il a tout fait, d’essuyer son visage à lui écrire des arguments pour discuter de théologie avec de bons érudits.

JS (Halète): Non… Henry n’a jamais eu besoin d’aide pour discuter de quoi que ce soit! Il était extrêmement bien éduqué et informé! Ce Kumbayah était de toute évidence non existent!

ET: Comment osez-vous insulter la mémoire de Monseigneur Kumbayah!

(Katherine Parr me fixe, parce que j’ai commencé à éclater de rire.)

KP: Elizabeth, Jane… Je pense que vous vous trompez sur Kumbayah…

(Les deux femmes se disputent trop bruyamment pour entendre.)

Moi: Alors, Mme Parr, hum… Que pensez-vous de…

(Katherine est également oublieuse pendant qu’elle se prend à essayer de séparer Elizabeth et Jane.)

Moi: C’est comme… du déjà vu…


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Mer 27 Jan - 1:22

(3)

(En raison de deux oeils au beurre noir et plusieurs dents cassées, Elizabeth et Jane ont été forcées de sortir un peu pour se calmer. Donc, je suis parvenue à avoir deux autres invités! Leurs noms soooooont… Lady Jane Grey (JG) eeeeeeeet George Boleyn (GB)!)

Moi: Ok, est-ce que vous pouvez me promettre que cette interview ne va pas se finir en bagarre, de n’importe quelle sorte?

GB: Allez-y, gâchez mon plaisir.

KA: Là, là, écoutez l’intervieweuse.

Moi: Katherine! Où étiez-vous partie?

KA: J’ai été présenter mes excuses à Henry pour avoir jeter la robe à la poubelle, après qu’Anne et lui eurent fini de se disputer.

GB: Ma stupide soeur. Comme j’aime son esprit de battante.

Moi: George, concernant l’accusation d’inceste… était-ce vrai?

GB: J’aime Anne comme j’aime Mary. Ce sont mes sœurs et j’ai été décapité pour avoir suivi l’un des commandements basics de Dieu. Je ne les suis pas vraiment tous, cependant. (Sourit d’un air affecté.)

KA: Vous avez toujours été un homme vilain!

GB: De plus d’une façon.

JG: (Rougit)

GB: Je plaisante! Je plaisante! Je suis véritablement désolé de ne pas vous avoir rencontré dans la vie, Jane. Vous êtes intelligente, tout comme Anne.

JG: J’ai également été décapitée, tout comme Anne.

GB: Euh... Je ne voulais pas dire comme cela!

JG (Sourit): Je plaisante! Je plaisante!

GB: Ah, vous êtes un esprit vif!

KA: Et que suis-je alors?

Moi: Assez géniale, si ça ne vous dérange pas que j’intervienne.

JG: N’êtes-vous pas censée intervenir? Vous êtes l’intervieweuse après tout!

Moi: Vous avez tout à fait raison! Sans vouloir vous vexer, vous me fatiguez!

GB: Ne vous en faites pas, on me le disait souvent!

KA: Pour notre défense, je dois dire que certains mots que vous employez sont assez déroutants. Géniale ? Débiner? On peut dire que je suis la reine confuse! (Sourit devant sa blague.)

Moi: Vous marquez un point!

JG: Mais ils semblent assez intéressants.

Moi: Jane, ça semble un peu venir de nulle part… mais avez-vous eu l’impression d’avoir été injustement exécutée?

JG: D’une certaine façon oui. J’étais en colère. En colère car ils me condamnaient… moi qui n’avait que seize ans… à mourir. C’était assez difficile de ne pas laisser l’amertume ronger mon coeur. Vraiment… vraiment difficile. (Ses mains commencent à se serrer en poings.)

GB: C’est tout à fait normal. J’étais également fâché, vous savez.

Moi: Katherine, que pensez-vous de la décision de votre fille d’exécuter Jane?

KA: Ma fille… tant de choses horribles lui sont arrivées… et elle s’est vengée sur les Protestants. C’était mal. J’aurais souhaité pouvoir être là pour lui apprendre que Dieu aime tout le monde et que nous devrions apprendre à aimer autrui de la même façon. Je suis désolée Jane. Vous avez été tellement courageuse. J’admire votre volonté à défendre ce en quoi vous croyiez, quoi qu’il arrive.

JG: Oh madame la Reine, vous êtes plus admirable de tant de façons. Je n’en veux pas à votre fille, bien que je doive admettre que c’était le cas avant ma mort.

GB: Que quelqu’un me donne un mouchoir!

Moi (le frappe espièglement sur la tête) : Mon Dieu, que vous êtes bête!

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Mer 27 Jan - 1:23

(4)

ET: Je peux me joindre à nouveau au divertissement?

GB: Bien sûr ma nièce.

ET (Sourit): Merci, mon oncle.

Moi: Tout le monde, j’ai une question brûlante à vous poser!

Tout le monde sauf moi et George: Bien sûr.

GB: Je voudrais faire une sieste.

ET: Mon oncle, depuis combien de temps êtes-vous mort? Je pense que vous avez assez dormi.

GB (Agit comme s’il faisait un énorme sacrifice en renonçant à sa sieste): D’accord Bess.

Moi: Obama ou Mccain?

GB: Vous les Américains, avec votre politique. Je vous jure, vous êtes plus impitoyables que nous l’étions!

Moi: Vous marquez un point, là! Mais qui vous dit que je suis Américaine?

KA: Peut-être que vous êtes juste une citoyenne extrêmement concernée?

JG: J’aime… (est interrompue.)

Moi: Nan, je suis Américaine. Je vous taquine, c’est tout!

GB: De mon temps, les Américains n’existaient même pas!

ET: De mon temps, les gens n’étaient pas obsédés par le bronzage.

JG: La peau pâle était à la mode!

JS: C’est moi qu’on peut remercier pour cela!

Tous les autres: D’où venez-vous?

JS: C’est quelque chose que vous ne saurez point.

Moi: Peut-être que vous vous bécotiez avec Henry… et qu’ANNE vous a surpris?

JS: En fait, c’est du déjà vu.

GB: Vous êtes beaucoup plus intéressante que ce que je pensais.

JG: George… Vous n’êtes pas fâché contre la personne qui semble avoir été le catalyseur de votre mort, à Anne et vous?

Moi: Hey… Qui est l’intervieweuse ici?

GB: Ce n’était pas entièrement la faute de Jane. Je pense que les gens oublient parfois à qui appartenait la main qui a signé l’arrêt de mort d’Anne… et le mien…

JS: Mais je n’ai pas aidé.

GB: Non, et vous faisiez manifestement partie de la faction anti-Boleyn.

ET: Beaucoup de personnes n’aimaient pas ma mère. Si seulement j’avais été assez âgée pour leur mettre un poing dans la figure.

KA: ELIZABETH!

ET: Désolée. Mais c’est ce que je ressens!

Moi: Ca va. Vous pouvez décharger vos émotions, même si elles sont violentes.

GB: Pas sur moi, seulement.

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Mer 27 Jan - 1:23

(5)

(Salut tout le monde! C’est moi, l’auteur! Bref, bienvenue pour une autre séance de Discussion de Tudor! J’ai amené de nouvelles personnes, recyclé d’autre et gardé George et Elizabeth pour ce chapitre.
Abréviations pour les nouvelles personnes: TC - Thomas Cromwell, MT - Mary Tudor et JB - Jane Boleyn.)


Moi: Jane, il y a quelque chose que j’ai toujours voulu vous dire.

JB: Que vous pensez que je ne suis pas folle?

Moi: Euh… (Essaye d’ignorer ce qu’elle vient de dire) Je pense vous auriez fait une sacré journaliste à potins.

GB (Tombe de sa chaise, étant secoué par un fou rire): Tellement, tellement vrai!

JB: Je suis fan du National Enquirer.

(Tout le monde se tait.)

Moi: Vous savez que rien de ce que dit ce magazine n’est vrai, n’est-ce pas?

JB: D’après qui?

ET: Tout le monde sauf vous.

TC: Vous êtes étranges, vous tous.

Moi: Venant de Mr.-J’Accuse-Les-Gens-Avec-De-Fausses-Preuves.

ET: (Acquiesce vigoureusement.)

TC: Vous ne comprenez pas! Etre associé à la sorcière aurait sérieusement nuit à mes chances d’être respecté par beaucoup de monde! Cela s’appelle-

GB: La politique? Ou un meurtre?

Moi: Et vous dites que les Américains sont graves!

TC: D’accord. D’accord. J’ai peut-être raconté à Henry un “petit” mensonge pieux. Je crois que j’ai reçu ce que je méritais.

Moi: Quand?

TC: Quand on m’a coupé la tête? A quel autre moment?

GB: Oh, je pensais que vous parliez de la fois où Henry…

TC: Taisez-vous! Vous avez promis que vous garderiez le secret!

JB: Ooooh qu’est-ce que Cromwell a fait?

MT: Tout, apparemment.

GB: Hé bien… Disons juste qu’Henry avait un… oh, comment vous appelez cela maintenant?

TC: Un jouet spécial…… un cheval à bascule…

JB: Alors, qu’avez-vous fait, Cromwell, d’aussi scandaleux au cheval à bascule?

Moi: Et vous vous demandez pourquoi je pense que vous feriez une bonne journaliste à potins?

MT: Oh mon Dieu. Etaient-ce vos chiens qui ont mangé le cheval à bascule spécial de père?

TC: (Devient rouge)

Moi: Vous disiez à bascule à l’époque?

MT: Père le disait certainement.

Moi: Vous semblez affreusement détendue Mary. (On voit Mary qui porte une paire de lunettes de soleil et des tongs. Elle est renfoncée dans son siège.)

MT: La vie était tellement stressante. Je ne pouvais rien faire sans qu’un idiot ne regarde par-dessus mon épaule.

Moi: Donc, vous avez fait exécuter Jane pour apaiser vos nerfs éreintés?

MT (A la grâce d’avoir l’air incroyablement honteuse): C’était mal. J’aurais dû apprendre des erreurs de mon père. Jane a été si gentille de me pardonner. Je ne le méritais pas.

Moi: Vous aviez enduré des épreuves aussi. Tout le monde admirait votre force de caractère.

GB: Pas Anne, cela est certain!

TC: (Pousse un énorme soupir de soulagement.)

Moi: Je n’ai pas oublié votre incident du cheval à bascule Cromwell. Hahaha. Malheureusement, je dois aller étudier pour un contrôle de mathématiques, donc je devrais vous le demander la prochaine fois.

TC: Laissez-moi vous aider à étudier! J’ai toujours été doué en mathématiques!

A suivre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Mer 27 Jan - 1:24

(6)

(Dans ce chapitre… De retour à la demande populaire… Henry et Anne! Et Jane… Elizabeth, et Edward! Aussi, pour éviter de se tromper entre Edward et Elizabeth… J’ai choisi comme abréviation pour Edward: EDT.)

AB: Vous avez entendu, très cher Henry? Je suis de retour à la demande populaire!

HT: Votre popularité provoque l’engrossement de votre tête déjà grosse.

AB: Vous parlez de la tête que vous avez coupée?

EDT: Mère… est-ce la sorcière dont vous m’avez parlé?

JS: Euh… non? (Evite le regarde d’Anne.)

ET: Oh Seigneur, vous l’avez fait maintenant, chère Jane.

HT: Cela est certain!

AB (Sourit gentiment comme si elle était une princesse impeccable et bienséante): Douce Jane. Chère Jane. Me ferez-vous l’honneur de vous asseoir ici (tapote le siège à côté d’elle)?

EDT: N’y allez pas! Elle pourrait vous lancer un sort pour vous rendre hideuse ou quelque chose de terrible comme cela!

AB: Trop tard Edward. C’est déjà une bique hideuse!

JS: Au moins j’ai survécu pour donner un fils au roi!

AB: Un fils que ma magnifique fille a éclipsé en masse!

ET: Oh merci!

JS: Au moins je n’ai pas d’innombrables livres écrits pour savoir si j’ai un sixième doigt et si j’ai un grain de beauté sur le cou!

AB: Au moins j’ai d’innombrables livres écrits sur moi. (Sourit de façon suffisante.)

HT: Comme “Deux Soeurs pour un Roi?”

AB: Taisez-vous, Henry! Dois-je vous rappeller l’incident du cheval à bascule?

HT: Au mois j’ai un jeune homme extrêmement beau qui me représente à la tévée!

JS: Oui, Jonathan Rhys Meyers EST très sexy!

HT: Jane… (Manifestement en état de choc)… Je pensais que vous pensiez que j’étais sexy!

JS: Euh… oui, vous l’êtes Monseigneur… avec votre tout petit nez, vos yeux en vrille… et vos nombreux mentons...

AB (Avec un sarcasme mordant): Comment une femme pourrait ne PAS choisir cela au lieu de Jonathan Rhys Meyers?

JS (Jouant le jeu avec Anne sans s’en rendre compte): Pas moi, c’est certain!

ET: Je vais rester avec JRM, merci.

EDT: Je pensais que vous aviez renoncé aux hommes, ma soeur?

ET: Cela ne veut pas dire que je ne peux pas m’amuser un peu!

EDT (Commence à chanter): Robin et Bessy sont assis dans un arbre, en train de S-E-M-B-R-A-S-OOMPH!

(Elizabeth a fait tomber Edward avec un placage digne d’un joueur de football.)

HT: Est-ce que cette obsession pour une personne n’est pas un peu… malsaine?

AB: Vous pouvez bien parler, vous!

HT: Euh.

Moi: C’est vrai Henry. Ne le niez pas.

HT: Je ne vois pas du tout de quoi vous parlez.

AB: (Lève les yeux au ciel.)

EDT: J’ai faim.

Moi: Les gens morts peuvent avoir faim?

JS: Vous seriez surprise.

AB: J’ai mangé une assez bonne… pizza… l’autre jour!

Moi: Ooh, vous avez aimé?

AB: C’était horrible, dans le bon sens.

Moi (En riant): Voilà Edward, j’ai des chips barbecue si vous voulez les essayer. (Lui tend un chips.)

EDT: Pourquoi est-ce orange? (Prend une bouchée) C’est meilleur que… de la caille!

JS: J’en suis vexée mon cher.

EDT: Désolée mère, mais ils sont très bons!

Moi (Essayant d’éviter une autre dispute): Hé bien, à la prochaine fois mes loyaux lecteurs!

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Mer 27 Jan - 1:58

(7)

AB: Henry, où sont partis les autres? Vous les avez mangé ou quoi? Je ne serais pas surprise.

Moi (Après avoir vu le visage d’Henry rougir jusqu’à ressembler à une cerise mûre): Non, c’est moi. Je les ai fait partir parce que l’un de mes lecteurs a pensé que ce serait amusant d’avoir une conversation avec juste vous deux, et j’étais entièrement d’accord!

HT (Fait la moue): Moi non.

AB: Prenez sur vous, espèce de bouffon grotesquement imposant.

Moi: Anne, on dit que les gens sont méchants avec les personnes qu’ils aiment...

AB: Je vois où vous voulez en venir. Il est impossible que j’aime…CETTE chose qui sert d’homme (Pointe Henry, qui regarde autre part)

HT: Hein? Quelqu’un a dit quelque chose? J’ai raison, peu importe le sujet.

Moi: D’accord. Je suppose que vous êtes un bouffon alors.

HT: Attendez, quoi?

AB: Je crois que ça confirme ce que je disais. (Sourit d’un air affecté)

HT: Vous me contrariez vraiment, madame.

AB: Vous m’avez décapitée.

HT: Vous m’avez défié.

AB: Vous avez occasionné une jalousie exubérante chez moi.

HT: Comme si ce n’était pas notable

Moi: Hé bien, Henry, qu’auriez-VOUS ressenti si Anne vous avait ouvertement trompé?

HT: Elle m’a trompé!

AB: Bon Dieu Henry, vous ne vous êtes jamais rentré cela dans votre grosse tête. JE NE VOUS AI JAMAIS TROMPE. Vous avez compris? JE NE VOUS AI JAMAIS TROMPE.

HT (Regarde de l’autre côté, ne faisant manifestement pas attention): Quoi? Vous avez dit quelque chose? Désolé, je demandais à Jane d’aller me chercher une collation. Elle est tellement belle et douce.

AB: Seigneur. Etes-vous né avec une capacité innée pour m’agacer ou vous arrangez-vous pour le faire?

Moi: Anne, diriez-vous que votre jalousie constante et vos commentaires cinglants sont le résultat de l’amour que vous portez encore à Henry?

HT: Non. Elle a toujours été comme cela.

AB: Vous n’étiez pas exactement aussi condescendant quand vous m’envoyiez toutes ces lettres d’amour.

HT: Je n’ai pas la moindre idée de quelles lettres d’amour vous parlez. Les lettres d’amour que vous mentionnez venaient probablement de votre frère.

AB: Oh bon Dieu. Et vous dites que j’ai la grosse tête. Pourquoi ne pouvez-vous pas simplement l’admettre?

HT: Admettre quoi, madame avec une plus grosse tête que la mienne?

AB: Admettre que vous m’avez condamnée à mort parce que vous vouliez épouser Jane Seymour!

HT: Je ne le ferais point.

Moi: Mais vous n’avez jamais dit que c’était faux.

AB (Sourit): Elle marque un point.

HT: Je ne le ferais point.

AB: Ferais point quoi, “votre grâce?” (Dit d’un ton moqueur.)

HT: Je ne dirais point que je vous ai tuée.

AB: Alors qui l’a fait?

HT: Le bourreau, bien sûr!

(Anne et moi nous frappons toutes les deux le front avec frustration)

Moi: Dites, je ne veux pas bifurquer au hasard, mais pourquoi pensez-vous que les gens choisissaient de devenir bourreaux? Ca me semble être un horrible métier!

AB: Hé bien, je sais que pour certains, cela se faisait de génération en génération. Toutefois, on n’en avait pas beaucoup besoin avant que cet homme dérangé ne monte sur le trône. (Pointe Henry.)

HT: Je pense que les bourreaux étaient des hommes biens qui savaient le travail qu’ils avaient à faire.

Moi: Quel travail amusant.

AB: Pour ce que ça vaut, je pense qu’être mariée à Henry était pire comme travail.

HT: Vous n’avez jamais été mariée à moi, Madame.

AB: Oh, à cause de votre affinité avec ma soeur?

Moi: En parlant de votre soeur…

MB: Anne! Henry! Cela fait tellement plaisir de voir que vous ne vous battez pas!

A suivre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Mer 27 Jan - 2:00

(8.)

MB: Comment allez-vous, tous les deux ? Et vous, mila – je veux dire, Madame l’Intervieweuse?

Moi: Vous savez, vous pouvez tout à fait m’appeler milady. (Sourit) J’ai toujours voulu être appelée comme ça!

AB: Faites-moi confiance, cela perd de son éclat après un moment.

MB: Anne? Vous, vous n’aimez pas être appelée milady?

AB: Vous savez Mary, depuis que vous avez lu Deux Soeurs Pour un Roi, vous agissez comme si j’étais un porc avide de pouvoir.

Moi: Je vous rassure, il n’y a qu’un porc dans cette pièce. (Anne, Mary et moi-même regardons Henry)

HT: Maaarrry, je pensais que vous m’aimiez encore!

MB: Excusez-moi, Mr. Ais-Coupé-La-Tête-De-Mes-Deux-Fères-Et-Soeurs, pourquoi DIABLE pensez-vous que je vous aimerais encore?

HT: Parce que je suis extrêmement beau?

AB: Parce que vous êtes extrêmement poilu?

MB (Dit d’un ton sarcastique): Trop… oh comment dit-on maintenant?... CANON!

Moi: Vous ressemblez soupçonneusement à Paris Hilton

MB: Paris? Comme dans Paris, France? J’adorais Francoi- Je veux dire la FRANCE!

AB: Vous vouliez dire François.

MB (Lui met un doigt sur les lèvres): Shh Nan, c’est un mythe, vous vous souvenez?

AB: Pas pour la cour Française toute entière!

HT: Je n’ai jamais aimé les Français!

AB: C’est insultant!

HT (Lance un sourire affecté à Anne Boleyn): Exactement.

MB: Wow, Henry vous souriez exactement comme Anne! Vous étiez toujours tellement mignons tous les deux! Enfin, du moins quand Anne avait une tête!

HT: Avec ou sans tête, elle est toujours agaçante.

Moi (Essayant d’éviter une nouvelle dispute Anne/Henry): Alors Mary, que pensez-vous de Deux Sœurs Pour un Roi? Le film ET le livre.

MB: Je pense qu’ils étaient tous les deux absolument charmants. Phillipa Gregory est un écrivain stupéfiant!

AB (Fait la moue): Hum hum.

MB (Ignorant complètement sa soeur): Bien que cela n’ait pas fait le portrait le plus positif de ma chère soeur, je pense quand même que c’était une bonne lecture. Et Scarlett Johanssen était fabuleuse dans mon rôle!

HT: J’ai moi-même une préférence pour Keith Mitchell… et Reganx!

AB: Reganx est un auteur, pas un acteur oh être intelligent!

HT: Hum hum. Tout de même, j’aime Reganx, quoi qu’elle soit toujours si compatissante à votre égard (parlant à Anne) pour une raison ou pour une autre…

AB: Si vous ne l’aviez pas remarqué, beaucoup d’auteurs sont compatissants à mon égard.

Moi: Comme Claire Hayasaka!

AB, MB, HT: Qui?

Moi: Claire… vous n’avez jamais entendu parler d’elle?

AB: Non désolée. J’ai entendu parler de Boleyngirl13!

MB: Elle fait des commentaires tellement merveilleux! Toutefois, ma favorite est ilovepinkthecolour!

AB: C’est parce qu’elle a écrit une histoire sur vous.

MB: Je l’aimais déjà depuis loooongtemps avant ça! Et rosebudjamie!

AB: C’est cela, oui. (Taquinant clairement sa soeur.)

Moi: Anne, Mary… qui est la plus âgée?

AB: Moi.

MB: Non ma soeur, c’était moi la plus âgée, vous vous rappelez?

AB: En fait, je n’arrive pas à m’en souvenir…

HT: C’est moi le plus âgé!

AB: Ah oui, vraiment? J’aurais pu jurer que vous aviez trois ans!

MB: Là, là, ne nous disputons pas.

AB (Donne un coup de poing à Henry): Vous n’avez jamais dit que nous ne pouvions pas nous frapper.

Moi: (Chantant, Why can’t we be friends?)

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Jeu 28 Jan - 18:30

(9)

AB: Alors, Mme l’Intervieweuse, pour qui allez-vous voter dans les prochaines élections?

Moi: BAH! J’en ai assez de la politique.

HT: C’est bien pour vous. La politique n’est PAS quelque chose pour les femmes.

Moi: Euh, ce n’est pas exactement ce que j’ai voulu dire…

AB: Henry, EVOLUEZ AVEC LE TEMPS, IMBECILE!

HT: Il est inutile de crier, comme la fois où vous vous êtes fâchée pour ces stupides chemises.

AB: Elles n’étaient pas stupides. Il était question d’avoir trois personnes dans un mariage alors que vous m’aviez promis que nous serions juste vous et moi!

MB: Nan… (sourit)… pourquoi devenez-vous aussi contrariée? Je pensais que vous aviez dit que vous vous fichiez d’Henry!

AB: Je m’en fiche. Que voulez-vous dire? Ma très chère soeur? (Dit rageusement en serrant les poings)

MB: Oh rien. Rien du tout. Mais je dois dire que je commence à être éprise de Vampire Knight.

AB: Vous devenez lunatique.

HT: Un chevalier? Qui est le chevalier qui a pris le cœur de Mary?

MB: C’est une série de livres, cher roi.

HT: Oh.

MB: Dieu merci pour Kahuna-sama…

AB: Kahuna?

HT: Sama?

MB: Elle écrit de magnifiques histoires sur Vampire Knight et comme cela, je peux être satisfaite pendant que j’attends mon Shojo Beat!

Moi: Oh mon Dieu, vous lisez aussi Shojo Beat?

MB: Oh oui. Mais j’ai été déçue lorsqu’ils ont supprimé Nana!

AB: Euh... ne parlions-nous pas de Kahuna-sama?

Moi: Kahuna-sama… Ca me fait penser à Hawaii… le Roi Lion… et le Japon…

MB: Qu’est-ce qu’un Hawaii? Est-ce de la nourriture?

AB: C’est une île, chère soeur.

HT: Comme l’Angleterre? Où est-ce? Pourquoi personne ne m’a parlé de cet endroit lorsque j’étais en vie? J’aurais pu la conquérir!

AT: Parce que, cher frère, vous êtes une poule mouillée et minaudière.

HT: ARTHUR????

AT (Sourit): Petit frère!

AB: Bon Dieu. Pourquoi deviez-vous mourir ? Si vous aviez vécu, je n’aurais jamais pu épouser votre stupide frère!

HT: Vous donnez l’impression que m’épouser était une mauvaise chose.

AB: Venant de l’homme qui a gardé la tête sur ses fichues épaules…

AT: Je suis désolée Maîtresse Anne. Que puis-je faire pour me racheter auprès de vous? (Sourit à nouveau.)

AB (Sourit en retour): Hmmmm…

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Jeu 28 Jan - 18:36

(10)

AT: Cher petit frère. Il est temps que vous appreniez une leçon.

AB: Une petite leçon d’HUMILITÉ!

HT: Qu’est-ce que cela veut dire? Je pense que je suis humble, comme la plupart des bons rois!

AT: Nul besoin de vous inquiéter Henry. Nous ne vous ferons pas de mal… physiquement.

HT: Arthur! Etant votre toi, j’exige que vous arrêtiez!

AB: Si vous n’aviez pas remarqué Henry, c’est une reine qui dirige l’Angleterre maintenant. Et elle partage le même nom que ma fille!

HT: Son nom est Elizabeth Deux.

AB: Où voulez-vous en venir?

HT: C’est différent de Bessy. Elle était Elizabeth PREMIERE!

AB: Bon Dieu.

AT: Quoi qu’il en soit! Anne, L’ORDINATEUR PORTABLE!

AB (Dit de façon espiègle): Comme vous voudrez, MONSEIGNEUR! (Sort un ordinateur portable.)

HT: Non. Cela ne peut-être… (Est visiblement effrayé.)

Moi: Henry... Vous savez ce qu’est un ordinateur portable?

HT: Bien sûr que oui. Comment irais-je voir ma page Facebook autrement?

Moi: Attendez… C’est VOUS qui avez fait ça? J’ai juste pensé que c’était une personne qui avait du temps libre!

AB: Nope. C’est juste ce que nous laissons croire aux gens. (Sourit)

Moi: Je me sens… légèrement…

HT: Effrayé? Moi oui.

AB: Le Grand Roi Hal admet qu’il a peur?

AT: Oh si vous pensez que c’est surprenant, vous auriez dû le voir lorsqu’il était petit!

HT: Vous avez dit que vous n’EN parleriez à personne.

AT: Mais cher Henry, il est de mon devoir de grand frère d’EN informer les gens et de vous embarrasser.

AB: Oooh que s’est-t-il passé?

AT: Hé bien… Henry avait un béguin pour l’une des dames de compagnie de Mère.

Moi: AWWWWW!

HT: (Rougit)

AT: Oui. Bien, c’était un peu avant que je n’épouse la chère Kat. (Il avait aussi le béguin pour elle, si vous saviez!)

Moi: Que s’est-il passé ensuite, Arthur?

AT: Hé bien, cette dame faisait toujours une balade dans les jardins dans les environs de neuf du matin. Donc Henry avait décidé de la surprendre un jour.

AB: Je vois vers où on va…

HT: Mon frèrrrrre! (Serre le poing.)

AT: Alors, un matin, Henry a volé un panier frais de rouleaux au miel dans les cuisines, sachant que c’était le plat préféré de cette dame. Il s’en enfui avant que le cuisinier ne puisse lui donner une fessée, et s’est précipité dans le jardin.

HT: Je ne les ai pas VOLÉS, je les ai empruntés.

AT: Ne vous mentez pas cher frère. Bref, il a attendu à l’endroit où il savait qu’elle passerait éventuellement, espérant lui montrer son présent. Elle ne venait pas, donc Henry a cherché dans les alentours, espérant trouver son amour. Hé bien, après quelques minutes, il l’a effectivement trouvée… et quelqu’un d’autre également.

MB: OOH QUI?

AT: Euh… il a trouvé la dame qui mangeait des rouleaux au miel avec un autre homme.

AB: Qui était-ce?

AT: C’était le futur roi de France, François, qui était en visite à l’époque.

MB: Vous savez, ça ne me surprend pas vraiment.

AB: Alors c’est pour cela qu’il voulait toujours déclarer la guerre à la France!

AT: Et c’est pour cela que le pauvre Henry ne peut plus manger de rouleaux au miel depuis ce jour!

HT: C’EST FAUX! Je suis entré en guerre avec la France pour le bien de l’Angleterre!

AB: Et le bien de vos rouleaux au miel non entamés?

MB: Pauvre Henry! Vous avez dû être atrocement bouleversé.

HT (Acquiesce): C’était horrible.

AT: Oh Henry, c’est loin d’être aussi horrible que ce qu’Anne et moi devons vous montrer sur YOUTUBE!

Moi: ATTENDEZ! Avant que la torture ne commence, Arthur, je dois vous poser une question!

AT: Cela aurait-il à voir avec ma chère Kat, qu’Henry a traité de façon SI HORRIBLE? (Lance un regard tueur à Henry que seul un grand frère peut lancer.)

Moi: Oui. Avez-vous, oui ou non, consumé votre mariage avec Katherine d’Aragon????

AT (Sourit): Heh. Cela dépend.

AB: Ah, cette question qui a déchiré le pays en deux.

MB: Euh, Anne, vous pouvez parler.

AB: C’est vrai, c’est vrai.

AT: Pour être complètement honnête avec vous… (Se gratte la tête)… Cela fait tellement longtemps que je ne peux même pas me souvenir si nous l’avons fait ou non!

Tout le monde: QUOI?

HT: Euh. Mon frère. Comment pouvez-vous oublier quelque chose comme cela?

AT: Nous étions tous les deux jeunes et effrayés. Nous n’avions aucune idée de ce qui nous attendait, mais nous savions que nous nous aimions, beaucoup.

HT: Bien sûr Arthur. Vous le savez, vous ne nous le dites simplement pas.

AT: Le chacun son tour est équitable! (Dit en chantonnant)

AB: Arthur, devrions-nous montrer la vidéo? (Essayant d’aider Arthur à ne pas répondre à la question.)

AT: Ah! Oui, oui, bien entendu! (Clique sur Enter et de la musique se fait entendre)

HT: AAAH QU’EST-CE QUE CETTE MONSTRUOSITE?

AB: Monseigneur, voici High School Musical.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:12

(11)

(Note de l’auteur: Les nouveaux dans ce chapitre sont ce bon vieux Thomas More –TM – et un invité mystère.)

TM: Comment diable suis-je arrivé ici?

Moi: Heh. (Sourire maléfique)

HT (Saute presque vers Thomas): Aidez-moi!!!! Mon plus cher ami !

TM: Hum. Henry, je n’aimerais pas trop être votre plus cher ami, étant donné que vous avez envoyé nombreux de vos “plus chers amis” à la mort!

HT (Pointe Anne en se couvrant les oreilles): C’était SA faute!

TM: Ah. Bien que je n’étais pas des plus friands d’Anne durant ma vie, vous ne pouvez pas la blâmer pour tout. Elle n’est pas à blâmer pour la mort de Cromwell, ni même de la petite Katherine Howard. Elle n’est pas à blâmer pour votre aversion extrême pour Anne de Clèves. Maîtresse Anne n’est même pas à blâmer pour l’horrible scandale de la Chrétienté qu’est McDonalds.

AB (A court de mots): Euh… merci?

TM (Fait un signe de la tête): Quelle est cette musique diffusée? Est-ce… HIGH SCHOOL MUSICAL????

Moi: Oh mon Dieu. Ne me dites pas que vous aimez

TM: Je ne sais pas du tout de quoi vous parlez.

HT: Bien. Parce que si j’avais découvert que vous aimiez cette monstruosité, j’aurais été obligé de vous déshonorer, Thomas. (Tapote Thomas sur l’épaule.) Sans rancune, bien évidemment.

TM: Mon bon roi. Vous vous… oh comment dit-on… Vous vous coupez l’herbe sous le pied!

AT: Ne vous inquiétez pas, cher Thomas. Il le fait souvent. (Se retourne, réalisant que la musique s’est arrêtée) Hey… où est parti l’ordinateur portable?

MB (Soupire): Je fais difficilement partie de la série. (Regarde des extraits des Tudors sur Youtube.) Vous êtes dans presque chaque scène, Nan!

AB (Essayant de rassurer sa soeur) : Au moins ils ont pris une jolie actrice pour vous représenter!

MB: Quel est son nom, Nan?

AB: Euh… Jane Fonda?

MB: VOUS VOYEZ! Vous ne savez même pas nommer l’actrice qui me représente! Mais tout le monde sait qui jouait VOTRE rôle, Nan.

AB: Au moins, on ne vous a pas tranché la tête.

TM: Là, là!

AT: Maintenant, arrêtons de nous en prendre à Henry.

Moi: En fait, j’ai amené quelqu’un d’AUTRE à qui on peut s’en prendre. Puis-je vous présenter… PAPA BOLEYN!

TB: Que voulez-vous dire, “Quelqu’un d’autre à qui on peut s’en prendre?”

TM: Vous n’avez pas vu le dernier épisode des Tudors, n’est-ce pas?

TB: Episode?

AB (Secoue la tête): Oh Papa.

MB: Toujours ignorant, n’est-ce pas père?

TM: Ah Lady Mary vous oubliez! Votre père est peut-être ignorant mais, par Dieu, il a gardé son compté, n’est-ce pas?

TB: Vous donnez l’impression que c’est une mauvaise chose.

AB: L’ambition. C’est un truc de Boleyn.

MB: PAS POUR MOI!

AT: En effet. Pas pour vous, jolie petit mouton noir.

AB: Ne devenez pas trop flirteur, Arthur. Katherine pourrait devenir jalouse!

AT: Katherine, devenir jalouse?

AB: (Tousse bruyamment et détourne le regard.)

Moi: Doooonc, Mr. Boleyn, avez-vous VRAIMENT traiter votre fille d’une façon aussi horrible ?

TB: De quoi diable parlez-vous?

Moi: Par exemple, quitter la Tour alors que votre propre fille, votre propre chair et sang vous faisait signe en attendant son exécution? Et vous qui ne faites même pas un signe en retour????? Qu’avez-vous à dire pour votre défense PAPA BOLEYN?

TB: Tout d’abord, arrêtez de m’appeler comme cela, c’est agaçant et je ne sais même pas qui vous êtes. Ensuite, je n’ai jamais fait ça!

HT: Non, vous avez fait quelque chose de bien pire!

AB: Attendez… quoi?

HT: Il m’a battu au tennis.

TB (Prend un air choqué): Que voulez-vous dire, bon Roi? Je ne ferais jamais cela, car votre majesté est honorée d’adresses bien supérieures aux hommes mortels!

Moi: Papa Boleyn, c’est un roi MORT depuis un moment déjà. Vous n’êtes plus obligé d’être un chouchou du prof lécheur de botte.

TM: Essayez de dire ça aux Seymour.

HT: Comment pourrais-je oublier une chose aussi horrible, Thomas Boleyn? C’était une journée froide et je n’étais pas dans mon assiette, mais je vous ai fait l’honneur d’un match de tennis! Vous vous souvenez? Et vous SAVIEZ que je ne me sentais pas bien et pourtant, vous m’avez quand même battu!

TB: Honnêtement, je n’ai pas la moindre idée de ce dont vous parlez.

MB: OH! Je M’EN SOUVIENS! Henry, ce n’est pas Papa qui vous a battu! C’était… Edward Seymour! (Mentant manifestement.)

AB (Jouant le jeu): Vous ne vous en souvenez pas, Henry? Seymour…

TB: Se vantait qu’il pouvait battre n’importe qui au tennis! Oui! Et...

TM (Voulant se joindre à eux): Il a affirmé qu’il était un champion sans égal par-delà toutes les mers!

HT: Oh arrêtez de mentir, vous tous. Je ne suis pas AUSSI facilement influencé, ni berné!

AB: En êtes-vous bien certain?

TB: Anne, le sarcasme est peu seyant chez une femme.

AB: Père, le chauvinisme est assez horrible chez un homme.

Moi: Hum! (Changeant de sujet, espérant éviter une bagarre entre Boleyn) Jusqu’à la prochaine fois!

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:12

(12)

(Note de la traductrice: ‘Hen’ signifie ‘poule’ en anglais. De même que ‘rap’ peut vouloir dire, entre autre, ‘frapper’.)

Moi: Thanksgiving va bientôt arriver, tout le monde! Pour quoi êtes-vous reconnaissants?

MB: Scarlett Johannsenn. Perdita Weeks. Et bien évidemment, mon cher mari, William Stafford!

Moi: Mary, je dois m’écarter du sujet et poser cette question. A l’époque d’aujourd’hui, est-ce que Stafford serait considéré comme… UNE COQUELUCHE?

MB: Oh bon Dieu, oui. Edward Cullen n’est RIEN comparé à MON homme!

AB: Dites ça aux adolescentes.

Moi: Evitons. Pitié.

MB (Remplie d’un esprit de combat): Pourquoi pas? Une fois qu’elles l’auront vu, elles changeront toutes d’avis!

HT: Mary… si vous... euh… faisiez étalage de Stafford… n’auriez-vous pas peur de la compétition? Des rivales potentielles?

MT: C’est vous qui dites ça, Hen.

HT: MARGARET! QUE DIABLE FAITES-VOUS ICI? ET JE PENSAIS VOUS AVOIR DIT D’ARRÊTER DE M’APPELER COMME CA!

MT: Bonté divine. Il est inutile de crier, Hen. Ou peut-être préféreriez-vous votre AUTRE SURNOM?

AB: Oooh, qu’est-ce, Margaret?

MT: Ah… cela dépend… Qu’est-ce que je gagne si je vous le dis?

HT: Si elle vous promet un fils, ne la croyez pas!

AB: Oh fermez-la, Hen.

TB: ANNE! ALLEZ IMMEDIATEMENT DANS VOTE CHAMBRE!

Moi: Seigneur, Papa Boleyn, je vous avais oublié!

HT: Comment pouvez-vous l’oublier? Il cherche toujours à s’élever au pouvoir -

MT: A des places qui ne lui conviennent pas.

HT: J’avais oublié comme vous étiez douée pour…

MT: Finir vos phrases?

HT: Oui, cela.

Moi: Vous semblez affreusement proches.

AT: Ils ont toujours été très semblables. Ils ont même porté les mêmes vêtements!

HT: Je n’avais pas l’intention de porter une robe! Je pensais que c’était des chausses!

MT: Petit sot, Hen.

AB: Ne le niez pas, Hen.

MB: Vous êtes tellemeeeent adorable, Hen!

HT: AARGGGH! ARRETEZ DE M’APPELER COMME CA!

Moi: Alors, Hen…

HT: QUOI?

Moi: Si vous ne voulez pas qu’on vous appelle Hen, pourquoi vous y répondez?

HT: PARCE QUE JE COMMENCE A M’HABITUER A CE QU’ON M’APPELLE HEN!

MT: Oh Hen, je vous aime. (Se tourne vers Anne.) Votre FILLE par contre…

AB: Elle n’avait pas d’autre choix que de faire exécuter Mary!

MB: De me trancher la tête? De quoi diable…

MT: Mary Reine d’Ecosse, ma chère. Ma petite-fille… Vous en particulier, je pensais que vous pourriez compatir Anne!

AB: Je ne cautionne pas les exécutions! Je sais ce que cela fait de s’agenouiller sur la paille et d’attendre le sifflement de l’épée dans l’air… Au moins mon bourreau a été assez bienveillant pour me distraire.

MT: Ah, mais ma chère Mary était innocente… une véritable martyre…

MB: Oh non, vous n’avez pas osé!

AB (Essayant manifestement de la calmer): Chère Mary. Je comprends entièrement votre colère, je la comprends vraiment. Mais j’étais innocente. Mais il est inutile de commencer à se disputer sur le sujet maintenant, n’est-ce pas? Nous sommes tous morts, de toute façon!

MT: Cela est vrai. Je suis désolée, Anne. Pardonnez-moi?

AB: Evidemment. Je vous ai toujours respectée. (Fait un câlin à Margaret.)

HT: BON SANG! COMMENT DIABLE POUVEZ-VOUS PARDONNER A MA SOEUR ET PAS A MOI, ANNE??????

AB: Je suis touchée, Hen. Vous vous souciez réellement de savoir si je vous pardonne ou non?

HT: Evidem - NON! NON! NON!

MT: Oh Hen. Vous n’allez pas percuter Anne avec votre cheval à bascule parce qu’elle vous frustre, n’est-ce pas? Comme vous le faisiez avec moi autrefois? (Sourit affectueusement)

HT: Je ne sais pas du tout de quoi vous parlez. (Rougit) De plus, vous oubliez ce qui est arrivé à ce cheval à bascule.

Moi (Glousse): Vous avez dit bascule! C’est tellement viril.

TB: Je serais prudente à votre place. C’est probablement une trahison de se moquer du roi!

AB: Père, nous sommes six pieds sous terre. Enfoncez-vous cela dans votre grosse tête!

MB: C’était une très bonne rime, Anne! Wyatt serait tellement fier!

AB: Une fois qu’il arrêtera de pleurer devant la nouvelle chanson de Taylor Swift.

Moi: Thomas Wyatt aime Taylor Swift?

AB: Il dit que cela lui rappelle ses beaux jours. Mais quoi que vous fassiez, ne prononcez pas le mot “rap” en sa présence.

MB: Pourquoi Nan?

AB: Rap comme dans musique rap, Mary.

MB (acquiesce): Cela pousserait n’importe qui à la folie.

MT, HT: HEY! NE NOUS OUBLIEZ PAS!

MT: Hen, Vous le faites de nouveau!

HT: Je fais quoi, ma soeur?

MT: Vous accaparez l’attention.

HT: Et vous non?

MT: Bien sûr que non. Je suis de la bombe.

Moi: Margaret, vous êtes assez bien à jour avec le temps!

MT: Merci, chérie.

Moi (Essayant de ne pas rire): Je vous en prie-

HT: Non, laissez-moi maîtresse Intervieweuse. Marge, ne dites plus jamais ça, pour le bien de toutes nos âmes…

MT: Okaaay.

Moi: Mais vous êtes quand même de la bombe. Et vous savez quoi d’autre? Papa Boleyn!

TB: EH?

Moi: Vous m’agacez foncièrement.

TB: Merci. On me le dit souvent.

MT: C’est dur à imaginer (Dit sarcastiquement.)

Moi: Pourquoi avez-vous une telle soif de pouvoir?

TB: C’est ma propre marque d’héroïne!

AB: Je n’aurais jamais cru que vous citeriez Twilight, papa.

TB (Réalisant ce qu’il a fait): JE NE L’AI PAS FAIT! POURQUOI REGARDERAIS-JE QUELQUE CHOSE AVEC UN VAMPIRE?

MB: Chut, papa. Vous commencez à ressembler à Henry.

MT: Alors, l’ambition est le fromage de vos macaronis, Papa Boleyn?

AB: Ou peut-être que l’ambition est le seul pouvoir que Papa ne connaît pas.

TB: NE VENEZ PAS CITER UN FILM SUR UNE ADOLESCENTE ENCEINTE OU UN FILM SUR UN SORCIER ADOLESCENT ET MAIGRICHON CONTRE MOI, ANNE, OU ALORS!

AB: Hey, j’ai seulement cité Harry Potter. Et puis, vous avez TOUJOURS encouragé les grossesses. Ne le niez pas, Papa.

MB: Vous êtes vraiment un représentant du siècle, n’est-ce pas Papa? (Dit sarcastiquement)

HT: OOH. Laissez-moi me joindre au divertissement. C’est agréable de voir qu’on se moque de quelqu’un d’autre. D’accord, laissez-moi réfléchir à une insulte…. Je sais! L’ambition vous aide à obtenir le meilleur des deux mondes!

AB: Non, Henry. Vous venez de le ruiner, là. (Dit d’un ton taquin.)

MT: Et pour l’amour de tout ce qui est bon, ne venez pas citer HANNAH MONTANA!

Moi: Hannah Montana n’est pas AUSSI horrible que ça… c’est juste incroyablement mouvementé…

MT: J’en ai fini pour ma cause.

AB: J’ai faim. Allez me chercher quelque chose, papa.

TB: Pourquoi moi?

AB: Voyons voir… vous préféreriez faire quoi, Mary? Vous préféreriez vous faire trancher la tête ? Ou aller chercher un casse-croûte à votre pauvre fille affamée?

MB: Cela dépend du casse-croûte!

TB: Oh très bien, Anne, je comprends ce que vous voulez dire… Que voulez-vous?

AB: Absolument tout.

TB: Très bien. (S’éloigne en direction des distributeurs de nourriture) …… YARGH!

Moi: “Yargh?”

TB (Revient en haletant): More… et Katherine d’Aragon… en train de se bécoter…

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:16

(13)

(Note de l’auteur: Salut! Il y a beaucoup de personnes dans ce chapitre. Voilà les abréviations: TB=Thomas Boleyn, AB=Anne Boleyn, MB=Mary Boleyn, HT=Henry Tudor, AT=Arthur Tudor, MT=Margaret Tudor, TM=Thomas More et KA=Katherine d’Aragon. Il y a aussi une autre personne, mais je pense que vous devinerez qui c’est =D)

Moi: KATHERINE D’ARAGON? ET THOMAS MORE? Vous êtes sûr de ne pas avoir vu Katherine Howard et Thomas Culpepper?

TB: (Fixe sans expression.)

MB: Je pense que Papa est enfin sans voix!

Tout le monde: DIEU MERCI!

Moi: “Pauuuuvre” Papa Boleyn. Où est le couple bienheureux de toute façon? Je pense que quelqu’un va être content!

AB: *TOUX*NARCISIQUE ESTHETIQUE*TOUX*

HT: Avez-vous besoin d’une goûte contre la toux? Votre toux m’agace!

AB: *TOUX*HENRY EST UN IDIOT*TOUX*

TM: Si vous devez tousser incessamment, Maîtresse Boleyn, peut-être pourriez-vous vous en allez bien, bien loin?

AB: Oh Tom. Vous me faites du mal! Je pensais que m’aviez pardonné mes anciennes discrétions dans l’esprit de l’amour!

HT: Anciennes discrétions? Est-ce un aveu?

AT: Mon frère, je pense voir Jane Seymour par là-bas. Vous devriez aller dire bonjour!

HT: Vous… pensez-vous qu’elle me parlerait?

MT: Elle vous a épousé, non?

HT: Oui, mais elle se recroquevillait avec peur lorsqu’elle me voyait, pour une raison ou pour une autre…

MT: Oh mon Dieu, je me demande pourquoi?

TM: Je pensais que nous parlions de mon amour pour Katherine?

Moi: Donc, c’est vrai alors?

KA: OUI! OUI! OUI! (Fait une danse de la joie)

Moi: Est-ce que Katherine d’Aragon vient de faire une danse de la joie?

KA: J’ai toujours aimé danser. Mais personne ne le remarquait à la cour. Vous pourriez expliquer pourquoi, Anne?

AB: (Semble légèrement honteuse d’elle): Pour ce que cela vaut, au moins, vous n’avez pas été décapitée!

TM: Ne venez pas vous plaindre de décapitation auprès de moi !

AT: Seigneur, nous avons un assez grand groupe, n’est-ce pas?

Moi: Je perds le fil de qui est qui!

TB: Je suis… Je suis… (Toujours dans sa stupeur)

Moi: Vous êtes Papa à la Têêêête Stupidement Idiote.

TB: Je suis Papa à la Tê – ATTENDEZ QUOI?

Moi: Je savais que ça l’en ferait sortir.

MT: Oh, j’aurais aimé que vous ne le fassiez pas. J’aurais véritablement apprécié de l’ennuyer.

AB: Qui a dit que nous ne pouvions pas ennuyer Papa maintenant?

MB: (Dit sarcastiquement): Hé bien Nan! Vous semblez tellement enthousiaste!

AB: J’essaye simplement de toujours suivre votre exemple chère soeur. (Sourit)

TB: Je n’ai rien à dire dans tout cela?

Tout le monde: Non.

KA: Oh, laissez-le tranquille. J’ai appris qu’il valait mieux ne pas encourager, ni irriter, les idiots. (Regarde Henry de façon significative.)

HT: J’ai dit que j’étais désolé!

KA: Pourquoi ne dites-vous pas cela à notre fille?

AT: Si seulement nous avions eu un enfant, Kat.

KA: Je sais, je sais.

TM: HEY!

KA: Inutile d’être jaloux, Tom. Je serai toujours votre barre Kit-Kat.

TM (Sourit): Et je serai toujours votre ours en peluche.

MT (Sourit): C’est assez mignon de façon écoeurante, n’est-ce pas?

MB: J’aime l’amour.

HT: Je m’aime.

AB: J’aimerais Henry… si sa tête était coincée dans une toilette.

Moi: Atteeeendeeez… Thomas More… et votre femme? Alice?

TM: Oh, elle va très bien, en fait.

Moi: Hein?

TM: Elle a découvert les joies du shopping en ligne. Et Brad Pitt.

MB: MAIS QUE FAITES-VOUS D’ANGELINA ET DES ENFANTS?

TM: Oh c’est juste une fan enragée, c’est tout. Elle me soutient assez bien dans tout ce que je fais.

Moi: Je ne sais plus que croire avec vos bizarreries!

TM: Si vous devez choisir une personne à croire, choisissez-moi. Je suis un saint, vous vous souvenez?

MT: Vous étiez obligé d’être un sain pour être ami avec la bête qu’est mon frère.

AT, HT: HEY!

MT: Je parlais d’Henry. Duh.

HT: Margaret, pourquoi êtes-vous toujours aussi méchante avec moi?

MT: Parce que vous me ressemblez trop. C’est agaçant.

HT: Je ne sais pas du tout quoi répondre à cela.

AB: C’est une première!

HT: Est-ce que votre tête n’a pas été coupée? Si oui, POURQUOI PARLEZ-VOUS SANS CESSE?

AB: Cela s’appelle le KARMA!

AT: Qui est cette Karma? Est-elle mignonne?

Moi: Arthur… vous cherchez l’amour?

AT (Renifle): C’est tellement triste. Ma FEMME m’a rejeté!

HT: Votre ancienne femme.

KA: Ais-je bien entendu? Est-ce qu’Henry Tudor vient d’admettre qu’il était marié avec moi?

AB: Ouaip.

MT: Je retire ce que j’ai dit tout à l’heure. Nous sommes peut-être semblables sur certains points Henry, mais je sais que je suis plus intelligente.

HT: Je ne l’ai jamais admis!

AB: Ah! Alors vous avez véritablement été marié avec moi!

HT: Que diable… pourquoi aurais-je été assez stupide pour vous épouser?

MT: Henry… vous l’AVEZ épousée, et Katherine d’Aragon, et Anne de Clèves, et Katherine Howard! Rentrez-vous cela dans votre crâne dur.

HT: Je pense que j’entends Jane qui m’appelle… (Saute vers Jane)

AT: Wow. Je n’ai jamais su que mon frère était un tel adepte des sauts.

TM: C’est un talent qu’il a depuis l’enfance, mais il n’était pas sûr que cela passerait bien avec son père.

HT7: Ais-je entendu quelqu’un mentionner mon nom? Il vaut mieux que cela ne soit pas un autre nigaud qui essaye de me voler mon trône!

Moi: OHMGAH! C’est Henry Sept!

MT: Père, vous ne devez pas vous inquiéter que quelqu’un vous vole votre trône… parce que NOUS SOMMES TOUS MORTS!

HT7: Et quoi? On ne peut JAMAIS baisser sa garde.

MT: C’est une reine qui dirige le pays maintenant!

HT7 (Frissonne légèrement): C’est assez atroce.

AB (Marmonne): Tel père, tel fils!

HT7 (Se tourne): AH! Alors c’est vous le petit scandale de la Chrétienté!

AB: Hé bien merci. Je me suis toujours demandé qui avait trouvé ce surnom pour moi.

KA (Tousse): Hum, il fait beau dehors!

TM: Je pense que ma chère Kit-Kat désire changer de sujet!

Moi: Je n’arrive pas à croire que Thomas More vient de dire Kit-Kat avec une expression sérieuse.

HT7: Vous savez ce que je n’arrive pas à croire? Le fait que mon DEUXIEME fils m’ait éclipsé de la scène!

AT: Hey! Je me vexe!

MT: Arthur, vous devez l’admettre… Henry reçoit bel et bien plus d’attention.

AT: VOUS aussi, Margaret?

MT: Peut-être que si vous aviez eu sept femmes. Alors peut-être que c’est vous que Jonathan Rhys Meyers aurait représenté.

AT: Mon stupide imbécile de frère.

Moi: Ca faisait légèrement Harry Potterien…

AT: J’ai HATE que le prochain film sorte.

Moi: On devrait aller le voir tous ensemble!

HT7: Qui est cet Harry Potter? Est-il digne de confiance?

Moi: Bien sûr que oui. Il est fictif.

MB: Nan, vous aviez promis que vous me prêteriez ce livre d’Harry Potter! Qu’était-ce… Harry Potter à l’Ecole des Sorciers?

HT7: SORCELERIE?

Moi: Comme j’ai dit Papa Tudor, FICTIF!

HT7: Est-ce que vous venez de m’appeler Papa Tudor?

TB: On s’y habitue.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:20

(14)

Moi: ZOMG! J’ai gagné le Tournoi de Slogan des Tudors…

HT7: Ahem. J’aurais dû gagner.

TM: Quelle était votre slogan?

HT7: La saison trois ne devrait parler que de moi! Oubliez mon fils qui est assez sot et regardez une série sur moi, parce que je suis vraiment cool!

TM: Pauvre Papa Tudor. Destiné à vivre dans l’ombre infernale de son plus jeune fils.

KA: Là, Ours en Peluche, essayons d’être un peu plus gentils avec Henry.

TM: D’accord barre Kit-Kat bar. Je suppose que même les saints doivent être aimables avec leurs meurtriers.

MB: Ces deux-là sont absolument mign –SAINTE MERE DE-

(Henry Huit vient de revenir dans le groupe. Il a des ecchymoses partout et ses vêtements sont en lambeaux.)

Moi: Est-ce que Mary vient de dire ce qu’elle vient de dire? Oh peu importe… Henry, que s’est-il passé?????

HT8: Je ne… savais pas… que Jane était aussi…… possessive…

HT7: Bon sang, mon fils. Toutes les femmes sont possessives à leur façon.

AB: Pas moi. Je suis aussi impeccable et bienséante qu’on peut l’être.

TM: C’est la chose la plus drôle que j’ai jamais entendue. Anne, vous auriez dû être comédienne.

KA: Mais noooon! Elle a dû devenir reine!

AB: Vous n’allez jamais laisser tomber le sujet, n’est-ce pas?

KA: Non. Tout comme vous n’allez jamais arrêter de vouloir jeter Jane Seymour par la fenêtre la plus haute que vous pouvez trouver.

AB: AH! Katherine, vous vous trompez tout à fait. Je ne veux pas la jeter par la plus haute fenêtre… Je veux la balancer dans le foyer de la cheminée d’abord.

AT: L’Enfer n’a pas de pire furie…

AB: Qu’une femme en rogne!

Moi: Euh... Ce n’est pas ce que dit le dicton…

HT7: Oh laissez Maîtresse Boleyn s’amuser un peu.

HT8: Père, je pensais que vous étiez de mon côté!

HT7: Pourquoi diable me mettrais-je du côté de mon fils imbécile qui a décapité non pas une, mais DEUX de ses femmes?

HT8: ELLES L’AVAIENT CHERCHE!

AT: La petite Kitty Howard? Qui n’a rien fait d’autre que de prendre un amant? Quelque chose que, me semble-t-il, vous avez fait à de NOMBREUSES REPRISES? Et Maîtresse Anne? Que vous avez envoyé sur l’échafaud alors que vous n’aviez pas de preuve de son supposé adultère?

HT8: Il y avait une preuve de l’adultère d’Anne!

HT7: Vraiment? Quelle était cette preuve?

HT8: Cromwell.

AB: Ah. Mais de ce que je me souviens, vous l’avez aussi décapité, n’est-ce pas?

HT8: Pourquoi insistez-vous toujours pour dire que c’est moi qui ai décapité toutes ces personnes? C’est le bourreau qui l’a fait!

MT: Arthur, puisque vous n’êtes jamais vraiment devenu roi, je fais confiance à l’histoire de BoleynGirl13, King Arthur II pour vous consoler. Peut-être que cette histoire aura une BIEN meilleure fin, dans laquelle un idiot ne finira PAS sur le trône d’Angleterre.

AB: Je lis celle-là aussi! J’espère que je ne me ferai pas couper la tête !

Moi: Est-ce que quelqu’un a lu mon autre histoire? Flight of the Falcon?

MT: Euh… non, pas vraiment… désolée…

TM: Je l’aurais lu volontiers, mais j’ai été joyeusement préoccupé. Je m’en excuse.

MB: Je l’ai lue Maîtresse Intervieweuse! Mais je suis un peu triste que vous ne m’ayez pas incluse dedans… Et je ne savais pas que Tom Wyatt avait un frère nommé Arthur!

AB: Il n’en avait pas Mary.

Moi: Je l’ai inventé.

MB: Oh.

AT: Mary Boleyn, vous êtes aussi mignonne que le péché!

HT7: Arthur! Je ne savais pas que vous flirtiez autant!

MT: Bon Dieu, père, vous ETES inattentif, n’est-ce pas?

HT7: Bon Dieu, Margaret, vous ETES agaçante, n’est-ce pas?

KA: Bon Dieu tout monde, essayons de nous entendre!

TM: C’est ma Kit-Kat, toujours la pacificatrice.

AB: Je déteste l’admettre, mais vous formez un super couple. C’est dommage que vous n’ayez pas été mariés dans la vie

HT8: C’est encore plus dommage de vous avoir épousé, madame.

AB: Ah. Cela doit être la vingtième fois que vous admettez que nous avons été mariés?

HT7: Vraiment, Henry, je vous aime toujours puisque vous êtes mon fils, et tout cela, mais avec quoi les cuisiniers vous ont-ils nourri pour vous RENDRE AUSSI IDIOT???

AB: C’est davantage à quelle fréquence il mangeait, vraiment.

HT8: Mère disait toujours que la quantité surpasse la qualité!

MT: Non Henry. Maman disait que la QUALITE surpasse la quantité.

HT8: Ahem. Je suppose qu’elle “disait” aussi que vous étiez son enfant préféré?

MT: Je suis contente de voir que vous le reconnaissez enfin. (Sourit.)

AT: Vous êtes tellement semblables, tous les deux, que c’en est amusant.

HT8, MT: Arthur, espèce d’idiot, je ne sais pas du tout de quoi vous parlez!!

AT (Sourit): J’en ai fini pour ma cause, mes petits idiots de frère et soeur.

AB: Bonté divine.

TM: Le joyeux Trio Tudor.

AT, MT, HT8: Comment nous avez-vous appelé??

AB: Hey, c’est mieux que de se faire appeler les Moutards Boleyn.

MB: Oui.

Moi: Qui vous appelait comme ça?

AB: Grand-mère. Katherine. Papa Boleyn.

KA: Pour ma défense j’aurais pu, et j’en avais envie, vous donner un nom bien pire.

TM: J’admire votre retenue.

KA: J’admire votre visage charmant.

HT8: AAARRGGHH! ARRETEZ D’ETRE AUSSI MIGNONS ET DE VOUS COMPORTEZ COMME UN COUPLE!!!

AB: Oh laissez-les tranquilles. Après tout, puisque QUELQU’UN lui a dérobé l’amour de sa vie, ne mérite-t-elle pas au moins quelqu’un maintenant?

HT7: Vous savez, Maîtresse Boleyn, vous n’êtes pas aussi horrible que je le croyais.

AB: Hé bien merci. Laissez-moi deviner… Vous avez lu Deux Soeurs Pour un Roi, n’est-ce pas?

HT7: Euh… bien sûr que non…

AB: Vous savez, j’”aimerais” vraiment avoir une “sympathique” conversation avec Mme Gregory. Peut-être que nous pourrions aller prendre une tasse de “thé.”

MB: Oh, ce serait merveilleux. Puis-je venir aussi, Nan?

AB: Je suis désolée Mary, mais non. Je sais que vous n’avez jamais été friande des effusions de sang…

MB: HEEEEEIN????

AT: Oh Mary. Ne tourmentez pas votre jolie petite tête. Venez plutôt lire Harry Potter avec moi!

Moi: Arthur… elle est mariée…

AT: Cela n’a pas arrêté mon frère sanctifié, n’est-ce pas?

HT7: Mes enfants… ils sont tous assez…

AB: Stupides? Non, je pense que c’est juste le problème d’Henry.

HT7: Maîtresse Anne, je dois dire que… Je vous aurais soutenue, même si vous aviez été coupable…

AB, HT8: QUOI?

HT8: Mais père, vous donnez l’impression qu’elle était innocente!

HT7: Elle l’était, espèce d’idiot. Vous savez très bien qu’elle l’était. Un grand monarque ne condamne pas en vertu d’un faux-semblant de “justice”.

MT: Je déteste être du côté d’Henry, mais père, vous pouvez bien parler.

HT7: De quoi diable parlez-vous?

MT: Hummmm…. Je me souviens d’un garçon nommé Perkin…

HT7: TAISEZ-VOUS MARGARET! C’était une affaire d’Etat!

HT8: BIEN! LA MIENNE AUSSI!

MB: J’AIME WILLIAM STAFFORD!

Moi: Euh… Mary… pourquoi criez-vous?

MB: Hé bien, tout le monde le faisaitt.. J’ai eu envie de rejoindre le divertissement!

AB: Oh Mary. Comme je vous aime.

Moi: Alors… (Essayant distraitement de changer de sujet) Le prix de l’essence est assez bas en ce moment, hein?

HT7: De mon temps, il ne fallait qu’un bon cheval! Rien de tout ce hoo-hah automobile.

Moi: Mais d’un autre côté, Papa Tudor… de votre temps… il n’y avait pas de… BARACK OBAMA!

HT7: Vous, les Américains, vous êtes légèrement obnubilés par votre nouveau roi.

AB: Papa Tudor… Les Américains n’ont pas de rois… ils ont des présidents… C’est la chose la plus intelligente que j’ai jamais entendue!

HT8: Vous êtes la chose la plus bête que j’ai jamais entendue.

Moi: C’est l’esprit des vacances!


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:23

(15)

(Note de la traductrice: MRT est l’abréviation de Mary Tudor, la deuxième soeur d’Henry VIII, qui a épousé Brandon. Dans la série, les deux femmes ont été fusionnées en un seul personnage => Margaret. A noter également que More est aussi un adjectif pour dire "plus".)

Moi: Henry… J’ai lu votre autobiographie... Je ne savais pas que vous étiez aussi profond!

HT8: J’ai une autobiographie?

Moi: Oh non. Margaret George l’a écrit. C’est un écrivain formidable!

AB: Vous savez qui est formidable? REGANX! Je ne me fais décapiter dans AUCUNE de ses histoires! PAS UNE SEULE!

HT8: Vous savez, il est certain que vous vous plaignez beaucoup d’avoir été décapitée. Vous n’êtes pas la seule à avoir fini comme cela, vous savez.

TM: Alors permettez-moi de seconder. La décapitation, bien qu’essentiellement plus humaine que a pendaison, la noyade et l’écartèlement, est néanmoins une grande épreuve pour ceux condamnés à ce destin. Cela est surtout vrai pour ceux qui ont été accusés à tort.

AB: Vous savez Thomas, je suis vraiment désolée pour le stupide serment. Il a emporté un grand homme. Et gardé un idiot… (Regarde Henry.)

HT8: HEY! VOUS ETIEZ TOUT A FAIT POUR LE STUPIDE SERMENT! JE L’AI FAIT UNIQUEMENT POUR VOUS!

AB: Et il recommence, me blâmant à nouveau. Et dois-je continuellement me répéter ? J’étais jeune et stupide.

HT8: Si vous étiez jeune et déraisonnable à l’époque, alors cela a dû me rendre idiot et stupide.

AB: HOURRAH! Il l’admet enfin!

MT: Oh Henry, toujours à vous mettre au pied du mur!

AT: Un peu comme lorsque vous avez tué le roi du Portugal?

MT (Le frappe espièglement): C’était seulement dans la série, imbécile.

AT: Mais vous savez que vous l’auriez fait dans cette même situation.

MT: Peut-être pour un autre homme… Mais pas CHARLES BRANDON LE COUREUR DE JUPONS!

MRT: Hey! N’insultez pas mon chéri!

Moi: Alors le Trio Tudor se transforme en… en… en…

KA: Le quatuor quintessenciel?

Moi: Bien sûr.

MRT: Vous savez Margaret, je suis toujours fâchée qu’ils nous aient fusionnées en un seul personnage dans la série!

MT: Je sais! Je n’arrêtais pas d’essayer de parler aux producteurs, mais personne ne semblait répondre!

Moi: Peut-être parce que… VOUS ETES MORTE?

MT: Juste. Ou peut-être parce qu’ils sont simplement grossiers.

MRT: Je pense que c’est la deuxième proposition.

AT: Au moins vous êtes DANS la série.

HT7: Vous étiez juste OBLIGE de mourir jeune, n’est-ce pas?

AT: Je n’en avais pas l’intentionnnnnn! Au moins, j’ai survécu dans l’histoire de BoleynGirl13!

KA: Je la lis aussi Arthur… Cela me rappelle des souvenirs tellement heureux… sauf cette fichue Margaret Beaufort.

TM: A côté d’elle, Anne a l’air d’une sainte.

AB: Je vous remercie beeeaucoup Thomas. Ou devrais-je dire, Ours en Peluche?

(Tout le monde regarde Katherine.)

TM: Kit-Kat… vous n’êtes pas jalouse du fait qu’elle vienne de m’appeler par votre surnom ?

KA: Attendez… Qu’a dit Arthur?

TM (Gémit): C’était ANNE!

KA: Désolée, Ours en Peluche.

Moi: Je n’avais encore jamais vu Thomas More aussi agité.

TM: Vous ne m’avez jamais vu regarder Oprah alors.

MRT: C’est une si bonne série. Contrairement AUX TUDORS!

AB: Ce n’est pas si horrible. Enfin, ça le sera maintenant puisque JE ne suis plus dedans. Je veux dire, Natalie Dormer.

MT: Au moins vous n’avez pas été tuée dans la première saison. Alors que je suis morte APRES vous, Nan.

AB: Oui, mais on ne vous a pas tranché la tête pour faire de la place à la pâle, ordinaire et ennuyante JANE SEYMOUR!

HT8: Je pense que vous êtes simplement jalouse.

AB: De qui? Natalie Dormer? Qui ne serait pas jalouse d’elle? Elle a pu embrasser Jonathan Rhys Meyers à de multiples reprises !

HT7: Et elle est absolument renversante.

Moi: Uh oh, Papa Tudor, vous ne voulez pas rendre votre femme jalouse!

HT7: Peut-être que je vais la jouer à la Thomas More…

Moi: Bon Dieu, dois-je vous rappeller à tous que vous ETES MORTS? Sans vouloir vous vexer.

MRT: Oh, ne vous en faites pas, je pense que nous sommes devenus encore plus vivants dans la mort!

AB: Hormis mon papa. Il est juste devenu plus…

Moi: Intriguant?

AT: Malveillant?

AB: Sensible.

TM: Aw. Est-ce que le pauvre Thomas Boleyn pleure quand il rêve qu’il a perdu son compté?

AB: Etonnement non. Les appareils ménagers sont le véritable catalyseur pour le pousser à se comporter comme un humain flexible.

AT: Ah. Comment diable est-ce que… un grille-pain… pousse Thomas Boleyn… à capter Cho Chang?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:28

HT8: Qui diable est Cho Chang? Nom étrange de côté… est-elle jolie?

MT: Mon frère. Le proxénète d'origine.

Moi: Je pense que Womanizer de Britney Spears devait être la chanson thématique d’Henry.

MRT: Une idée valide… mais j’ai une bien meilleure idée…

HT8 (Semble confus): Peut-être l’une des miennes?

MRT: Oh, ciel non. (Sort un ordinateur portable de nulle part) Laissez-moi vous montrer la chanson, cher frère!

AT: Hey! On ne vole pas l’ordinateur!

MRT (L’ignore): AH! LA VOILA! (Clique.)

(I Want It All de High School Musical Trois commence à passer TRES fort.)

HT8: AAAAAAHHHHH QU’Y A-T-IL AVEC TOUTES CES SATANEES CHANSONS DE CE SATANE FILM????

KA: Mais vous devez l’admettre, Henry. Le simple titre de la chanson vous correspond très bien.

HT7: (Part dans un éclat de rire hystérique.)

AB: OOH! J’ai une autre chanson thématique pour Henry!

AT: Serait-ce par chance, “If I Only Had a Brain,” chanté par l’épouvantail dans le Magicien d’Oz?

AB: Vous lisez dans mes pensées Arthur. (Sourit.)

KA (Semble un peu jalouse d’Anne): Vous vous souvenez quand vous lisiez toujours dans MES pensées, Arthur?

AT: Comment pourrais-je oublier?

TM: HEY HEY HEY JE SAIS AUSSI LIRE DANS LES PENSEES!

KA: Bien sûr, Tom.

HT8: AHA! Donc vous faites tous aveu de sorcellerie? Je n’aurais jamais pensé cela d’aucun d’entre vous. Seulement d’une personne DONT LE NOM NE DOIT PAS ETRE MENTIONNE!

AB: Je suppose que cela fait de moi Celle-Qui-Ne-Doit-Pas-Etre-Nommée alors?

AT: Vous feriez trembler Voldemort dans ses bottes!

KA: Arthur… pensez-vous que je ferais frémir Voldemort dans ses bottes?

AT: Tout cela et plus.

TM: HEY! PAS DE JEUX DE MOTS AVEC MON NOM!

AT: Mes excuses. Je n’en dirai pas plus.

TM: Grrrrrr……

KA: C’est mon Arthur. Toujours poli.

AT: Est-ce que vous venez de dire…

TM: MON ARTHUR??

Moi: Ouaip.

AB: Regardez ce que vous avez fait Henry. Vous avez rendu Katherine toute romantiquement vulnérable.

KA: Je ne le suis pas! Je me souviens juste de tous les bons moments que j’ai passés avec Arthur!

HT8: Vous n’en avez pas eu avec moi? Et pourquoi remettez-vous la faute sur moi, Celle-Qui-Ne-Doit-Pas-Etre-Nommée?

KA: Je pense que nous en avons eu un, Henry… Je pense… attendez… non… désolée…

AB: La mort d’Arthur et votre abandon de sa personne, durant la vie de Katherine, l’a poussé à rechercher l’amour constant dans la mort. Dois-je en dire davantage?

MT: Mais vous n’avez pas exactement aidé les choses, Nan…

HT7: AH! Mais Anne n’était pas le Roi! Mon idiot de fils aurait pu la repousser ou faire d’Anne sa maîtresse, mais il ne l’a pas fait. Et donc, la faute repose entièrement sur lui.

HT8: Ne vous attendez pas à recevoir des cadeaux pour la prochaine Fête des Pères.

HT7: Oh, je serais tellement triste de ne pas recevoir mon t-shirt avec votre visage dessus, comme VOUS M’EN OFFREZ CHAQUE ANNEE!

HT8: Très bien. J’en donnerais simplement un à Jane, alors.

Moi: DEVINEZ QUOI!

KA (Ignore complètement): Arthur…

AT: OUI?????

KA: Est-ce que vous…

AT: OUI???

Moi: Vous pouvez le faire Katherine! Vous avez vaincu les Ecossais!

TM: Est-ce que vous l’encouragez???

MRT: QUE DIABLE EST-IL EN TRAIN DE SE PASSER?

KA (Essayant désespérément de changer de sujet): Hey, nous n’avons jamais appris pourquoi Thomas Boleyn était devenu un humain flexible!

Moi: Toutes questions trouveront réponses… dans le prochain chapitre!

Toute le monde sauf Katherine: BON SANG MAITRESSE INTERVIEWEUSE! NOUS VOULONS SAVOIR MAINTENANT!

Moi: Quel début de nouvel année intéressant… (sourit)


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:29

(16)

KA: Vous nous avez fait attendre un peu trop longtemps, Nan! Dites-vous pourquoi votre Papa est l’humain flexible… s’il vous plaiiiiiiit???

AB: Chère Kat. Ne me blâmez pas, blâmez Claire.

Moi: Hey! Ne me blâmez pas, blâmez le cours de maths!

HT7: Des filles qui vont à l’école…. Des images qui bougent… Ce sera quoi ensuite?

AT: Des gens qui se plaquent par terre alors qu’ils se disputent une petite balle?

HT8: Hey, il se trouve que j’aime le football. Vous donnez l’impression que c’est tellement barbare, Artie.

Moi: ARTIE?

AT (Dit d’une voix incroyablement tendue): Je pensais… vous avoir dit... de ne jamais m’appeler... par le surnom que me donnait Grand-mère Beaufort…

HT8 (Dit en fredonnant): Le chacun son tour est équitable, mon cher frère!

Moi: Artie?

KA: Je trouve que c’est assez mignon.

AT: Vraiment Kat?

KA: Non. J’essayais simplement de vous remonter le moral.

TM: Voilà MA Kit-Kat, avec sa MERVEILLSEUSE honnêteté. MA Kit-Kat ne raconterait JAMAIS un MENSONGE!

AB: Est-ce vrai? ARTHUR!

AT: Oui, Nan?

AB: J’aimerais que vous posiez une question à cette chère Kat.

AT: A votre service, Madame.

HT8: Etes-vous en train de flirter avec CELLE-QUI-NE-DOIT-PAS-ETRE-NOMMEE???

AB: Oh bon Dieu, non. Il le fait juste pour rendre Kat jalouse, n’est-ce pas Artie?

AT: Ne m’appelez pas comme ça. Et oui, cela est vrai, mais je le faisais également pour voir l’expression sur le visage de mon doux petit frère. Je pense qu’il pouvait être qualifié de MOMENT KODAK!

HT7: Kodak? Que diable….

MT: C'est quelqu’un d’autre qui essaye de prendre votre trône, père.

HT7: PARBLEU! La pitrerie cessera-t-elle un jour?

HT8: Elle a déjà cessé, père.

HT7: Oh oui. Vous avez pris la relève. Donc je suppose que la pitrerie s’est transformée en…

AT: Idiotie?

KA: Il ne s’en sortait pas si mal.

MRT: Oui, quand vous étiez là, Kat.

AB: Hey! Je m’indigne devant cela

HT8: Je m’indigne devant votre visage, celle-qui-ne-doit-pas-être-nommée.

AB: Ah, c’est donc pour cela que vous avez écrit cette balade sur mes manches vertes, et non mon visage?

HT8: Les historiens ont prouvé que je n’ai jamais écrit cela, Anne.

TM: Henry…

HT8: OH SEIGNEUR! JE VIENS DE DIRE…

AB (Sourit): Vous n’allez pas mourir juste parce que vous avez dit mon nom, vous savez. Je suis peut-être plus redoutable que Voldemort, mais je n’inflige pas de mal… quand ce n’est pas nécessaire…

MT: Oh mon Dieu. Que quelqu’un aille cacher Phillipa Gregory.

HT8: J’aimerais rencontrer cette Gregory. Elle semble être une dame intelligente!

MRT: Peut-être... mais elle n’a pas encore écrit sur moi!

MT: Moi non plus!

Moi: Comme elle appellerait le livre? La Deuxième Sœur du Roi?

AB: Oh pour le bien de ma santé mentale… pitié NON!

HT8: Hé bien alors, pour le bien de ma santé mentale… pitié OUI!

TB: POURQUOI NE POUVAIENT-ILS PAS FAIRE DES GRILLES PAINS POUR LE BIEN DE MA SANTE MENTALE QUAND J’ETAIS ENCORE EN VIE??

Moi: Qu’est-ce que… Papa Boleyn… Je ne savais pas que vous étiez aussi émotionnellement attaché aux grilles pains!

TM: Je ne savais pas qu’il avait des émotions. J’ai toujours présumé qu’elles étaient enfermées dans une boîte quelque part près de Thomas Howard.

AB: Si c’est le cas, mon Oncle a également dû enfermer les émotions qu’il avait.

HT8: Où diable est cette boîte? Je veux l’ouvrir!

Moi: Euh…

MT: Elle est quelque part où vous ne vous y attendriez JAMAIS.

AT (Jouant le jeu): Dans un endroit près de votre cœur.

HT8: Comment diable connaissez-vous notre endroit spécial, à Janey et moi?

AT: Euh… c’est parce que…(ne réalisant pas qu’Henry serait tombé dans le panneau aussi stupidement) c’est parce que…

KA: Tout le monde désire avoir quelqu’un proche de son coeur avec qui partager un endroit spécial?

AT: Oui (soupire avec mélancolie) Et j’ai vraiment envie de donner un surnom ringard à cette personne spéciale…

KA: Avez-vous quelqu’un de spécial, Artie? Quelqu’un qui ne serait pas gêné par un… surnom ringard?

TM: (Commence à tousser bruyamment.)

KA: Avez-vous besoin d’un bonbon contre la toux Thom – Je veux dire, Ours en Peluche?

AB: Je pense que Thomas a besoin d’une distraction. Quelque chose pour le faire penser à d’autres… choses…

TM: QUELLES CHOSES??

AT: Le fait que votre petite amie, MON ancienne épouse, soit retombée AMOUREUSE de MOI!

TM: Oh non, ce n’est pas vrai!

AT: Alors POURQUOI Catalina d’Aragon, l’INFANTE d’ESPAGNE, agit-elle tellement comme…

HT7: Thomas Boleyn quand il voit un grille pain?

AT: EXACTEMENT!

TM: IL EST INUTILE DE CRIER DE FACON AUSSI INCESSANTE, IDIOT!

AT: AH OUI? ALORS QUE FAITES-VOUS, OH SAINT HOMME?

AB: C’est assez amusant.

KA: ARRÊTEZ ESPECES D’IMBECILES! (Sépare Arthur et Thomas.)

TM: Voilà MA Kit-Kat. Tellement forte.

AT: C’est MA Kit-Kat. Tellement belle.

AB: Je dirais plutôt que Kit-Kat semble assez contrariée.

HT7: C’est un euphémisme.

KA: Je ne suis la Kit-Kat de personne.

MT: Bien dit, ma fille!

HT8: Cette émancipation de la femme… C’est vraiment écoeurant…

AB: Oh comme la roue a tourné. Heh.

MRT: Si seulement c’était comme cela à l’époque. J’ai toujours voulu porter des jeans.

MT: Ils sont tellement confortables.

HT7: Que sont ces “jeans”, ma fille?

MT: Une aubaine.

MRT: Je peux avoir un jeans fait en damas? Ou en hermine?

Moi: Pas en hermine, à moins que vous ne vouliez être attaquée par la PETA. Et puis les jeans sont fait de coton émerisé.

MRT: Hé bien pffff. Je continue de dire qu’ils devraient en faire en damas.

AB: Bonne chance avec ça. Je vais rester avec les joggings.

Moi: Anne Boleyn… porte… des joggings? Sérieusement?

AB: J’en ai environs une centaine. Tous de style différent, bien sûr.

Moi: Anne... Vous feriez fuir les divas d’Hollywood…

HT8: Celle-Qui-Ne-Doit-Pas-Etre-Nommée donnerait envie de s’enfuir à tout le monde.

AB: Malheureusement, je ne vous ai pas fait fuir, n’est-ce pas?

HT7: Vous êtes ridicules tous les deux.

MT: Oh non, père. Henry assure la partie ridicule assez bien tout seul.

HT8: Merci ma soeur. Je vous aime aussi.

MRT: J’aime mon Charley.

MT: Ma soeur... vous savez qu’il s’est remarié, n’est-ce pas?

MRT: Oh oui, j’en suis bien consciente. J’ai hanté leur maison pendant des jours.

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:29

(17)

(Note de l’auteur: Cette fois, c’est Anne, Henry, Katherine d’Aragon et Cromwell! Very Happy)

Note de la traductrice: ‘Crumb’ veut dire ‘miette’ en anglais.)


AB: Hélas, mon fardeau ne cessera-t-il jamais?

TC: C’est agréable de vous parler aussi, madame.

AB: Pas vraiment, étant donné que toutes les personnes à qui vous parlez finissent soit mortes, soit à moitié mortes à cause de la torture, soit à souhaiter être mortes parce qu’elles ont vu votre visage.

TC: Vous avez toujours autant la tête chaude. Oh, excusez mon jeu de mots.

AB: Vous pouvez bien parler, vu que vous avez eu la hache. Au moins j’ai eu une jolie épée Française.

HT8: AHA! DONC VOUS ADMETTEZ ENFIN QUE J’AI ETE BON ENVERS VOUS!

AB: Non. Mais je crois que vous venez de le faire.

HT8: Bon sang.

TC: Ne vous inquiétez pas, Henry. Vous n’êtes pas un idiot.

HT8: Je n’ai jamais dit que je l’étais, Crum.

TC: Je n’ai jamais dit que vous l’étiez non plus.

KA: Hé bien, je pense que vous êtes tous les deux des idiots.

AB (Applaudit): Hourra pour Kat! Cela ne fait-il pas du bien de dire quelque chose d’insultant de temps en temps?

KA: C’est un peu libérateur (Sourit) … mais ce n’est pas ce je préfère…

TC: Un peut comme cette robe qu’Henry a fait faire pour vous?

KA (Essayant manifestement de rester calme): Je n’ai pas la moindre idée de ce dont vous parlez, CRUMB.

TC: Oh je suis sûr que vous savez. (Imitant Katherine) C’était juste un peu hideux! Qui diable a associé cet affreux vert avec du BLEU?

Moi: Peut-être un laissé-pour-compte de Project Runway?

AB: Cette émission est VIOLENTE!

HT8: Comment se fait-il que je ne connaisse jamais aucun de ces spectacles?

AB: CORRECTION! Vous ne savez jamais rien.

HT8: J’ai certainement su comment vous faire taire.

TC: Hey, c’était mon plan de faire croire à tout le monde que c’était une sor- (commence à se recroqueviller sous le regard d’Anne.)

AB: Il se trouve que je suis en très bons termes avec Celui-Qui-Ne-Doit-Pas-Etre-Nommé, vous savez. Je suis sure qu’il serait assez disposé à rejoindre notre conversation…

KA: Et peut-être pointer sa baguette vers ce bon vieux Crumb?

AB: Oh nooon chère Kat, juste pour que Crumb et lui puissent avoir une agréable petite conversation! Je suis sure qu’ils seraient de grands amis! (Etant manifestement sarcastique.)

Moi: Le truc c’est que, je pense vraiment que Voldemort et Crumb seraient de très bons amis de coeur. Peut-être que vous devriez plutôt inviter Luna Lovegood pour discuter avec Crumb. Elle l’embrouillerait vraiment!

TC: Une simple fille, m’embrouiller, MOI?

KA: Crumb, je pense qu’Henry commence à déteindre sur vous. Vous commencez à parler en lettres majuscules.

TC: c’est CRUM, pas CRUMB!

Moi: Il n’y a pas vraiment beaucoup de différences, Crumb.

AB: Bête Crumb. Toujours à se faire des illusions, et ne pouvant jamais vraiment bien entendre ce qui est dit!

TC: Hé bien, grâce à Henry, je ne pourrais plus jamais vraiment bien entendre ce qui est dit.

AB: C’est vrai, j’avais pragmatiquement oublié que vous avez aussi été décapité!

Moi: Une mémoire pragmatique… Anne, vous auriez fait une sacrée politicienne…

AB: C’est amusant, on me le dit souvent.

TC: PFF! Les politiciens trembleraient, recroquevillés à mes pieds!

AB: Seulement pour se relever quand ils renifleraient une bouffée de la puanteur de vos pieds.

HT8: C’est agréable... elle insulte quelqu’un d’autre pour une fois.

AB: Oh, je ne vous ai pas oublié, Hen.

HT8: Oh, j’en suis honoré, Anne.

KA (Glousse): Vous êtes absolument hilarants à regarder, tous les deux.

Moi: Ils sont le Drôle de Couple du seizième siècle!

HT8: Nous n’avons jamais été un couple. Elle m’a séduit par SORCELLERIE!

AB: Bon Dieu. Toutes les sorcières ne sont pas méchantes. Vous n’avez jamais entendu parler de Charmed, ou Sabrina l’Apprentie Sorcière?

HT8: Est-ce une confession?

TC: AHA! Donc je n’ai pas raconté des mensonges pour ôter Anne de mon chemin afin d’obtenir plus de pouvoir... elle vient juste d’admettre… (Réalise ce qu’il vient de dire.)

Moi: OMG! Une Séance Crumb Confession!

TC: Où sommes-nous, dans Gossip Girl? Je pensais que j’étais dans Discussion de Tudor!

AB: Jane Rochford en donnerait pour son argent à Gossip Girl!

KA: Tellement vrai… et je pensais qu’elle était tellement gentille au début…

AB: Les gens qui s’appellent Jane me dérangent. Considérablement.

HT8: Les gens sans tête me dérangent. Considérablement.

AB: Vraiment? Alors pourquoi diable avez-vous condamné autant de personnes à perdre leur tête durant votre règne, HEN?

HT8: Parce que. Elles m’avaient fait du mal.

AB: OH SEIGNEUR, HENRY A DECOUVERT SON CÔTE SENSIBLE!

TC: Humm… peut-être que je pourrais convaincre sa majesté de signer pour cette émission ‘Bachelor’… cela lui fera peut-être de la bonne publicité…

Moi: Oh ouais…Henry tendra la dernière rose à une fille… et fera décapiter l’autre!

HT8: Hey! Je n’ai pas fait décapiter TOUTES mes femmes! Juste les stupides filles Howard/Boleyn…

AB: Je crois que cela fait la trentième fois que vous admettez que nous étions mariés.

HT8 (L’ignore): Oubliez les RENDEZ-VOUS! Je préférerais aller sur…DANCING WITH THE STARS!

KA: Vous avez toujours été un bon danseur.

Moi: Non… je crois que vous devriez aller dans American Idol, Hen. J’aimerais vous voir affronter Simon Cowell. Ca serait... épique.

AB: Plus comme une épique défaite.


A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:31

(18)

(Note de la traductrice: ‘Wicked’ veut dire ‘méchant’, mais c’est aussi le nom d’une comédie musicale.)

HT8: Sommes-nous obligés de revenir à cette misérable interview? J’appréciais assez bien de ne pas recevoir de moqueries!

MRT: Oh Hen, ne le nier pas, vous aimiez l’attention.

AB: Il a toujours eu la grosse tête!

HT8: Au moins j’ai une tête, madame.

AB: Au moins j’avais un cerveau quand j’avais ma tête. Vous demeurez peut-être avec la tête intacte, Hen, mais je ne vois aucune preuve de cerveau!

JS: Oh taisez-vous Anne, vous êtes simplement jalouse parce que j’ai donné à Hen... euh Henry, un fils, et vous lui avez donné une fille!

AB: Dois-je vous rappeler à qui était la progéniture la plus vénérée et aimée?

MRT: Elle marque un point là, Jane.

Moi: Là, là, soyons tous amis…

AB: Qui a besoin d’amis quand des gens comme Jane Seymour existent?

JS: Merci?

AB: Ce n’était pas un compliment.

JS: Hé bien alors! (Prend un air indigné)

AB: Ahh… vous faites tellement peur…ahhh… (Prend un air sarcastique)

MRT: Voilà pourquoi nous n’avons pas de réunions de famille.

Moi: J’imagine que ce n’est pas la seule raison!

HT8: Pourquoi devez-vous constamment provoquer ma femme, Anne?

AB: Vous m’avez à nouveau appelée Anne.

HT8: BON SANG. JE N’AI JAMAIS DIT CA. J’AI DIT CELLE-QUI-NE-DOIT-PAS-ETRE-NOMMEE!

JS: Chéri, vous avez dit Anne…

HT8 (Chuchote): Jouez le jeu avec moi Jane…

JS: Mais vous avez dit Anne…

HT8: TAISEZ-VOUS MA CHERE!

JS: OUI MONSEIGNEUR!

AB: Jane. Jane. Vous n’êtes pas obligée de vous incliner face à Henry si vous n’en avez pas envie.

JS: Mais il est mon roi souverain.

AB: Mon Dieu, vous êtes une cause perdue.

JS: Excusez-moi?

HT8: Ne faites pas attention à ce que dit Celle-Qui-Ne-Doit-Pas-Etre-Nommée, Jane. C’est une méchante sorcière!

CB: OMG! JE VIENS JUSTE DE VOIR WICKED! C’ETAIT TELLEMENT BIEN!

Moi: Mon Dieu, Charles, je ne vous ai jamais vu ressembler autant à une fille.

HT8: Oh vous n’avez pas idée. Brandy a un côté assez féminin.

JS: (Glousse)

Moi: J’en conclu que vous aimez bien Brandy… euh... Brandy?

CB: Pas la boisson! La chanteuse!

HT8: Ne mentez pas Brandy. Vous aimez boire aussi. Je m’en souviens, et je me souviens aussi des aventures qui en ont découlées… comme la fois à Calais…

CB: Quelle fois?

HT8: Cette fois-LA.

CB: Je pense que je ne me souviens pas de cette fois-LA…

HT8: Evidement que vous ne vous en souvenez pas.

Moi: Vous allez nous raconter ce qui s’est passé ou est-ce qu’on va devoir vous trancher la tête?

HT8: Très bien… bon, comme vous pouvez l’imaginer, tout a commencé avec un petit brandy…

CB: Je pense qu’une grande partie de nos soirées commençaient avec un petit brandy…

AB: Je pense qu’une grande partie des soirées d’Henry commençaient avec une grosse quantité de nourriture!

HT8: JE PEUX FINIR, OUI?

JS: Allez-y Henry.

HT8: Alors... QUOI QU’IL EN SOIT… Je dirais que l’année devait être dans les environ de 1515…

AB: A l’époque où vous étiez effectivement séduisant, je suppose.

HT8: AHEM! Je ne me souviens vraiment pas de la raison pour laquelle nous étions à Calais, mais je me souviens d’une soirée en PARTICULIER. Nous dînions avec Will Somers, deux représentants de la France et de jolies Françaises.

MRT: Des putains?

HT8: DES DAMES!

AB: Henry aime beaucoup les euphémismes.

HT8: COMME JE DISAIS! Au départ, la conversation était remplie des banalités habituelles et ennuyantes… des affaires d’Etat, etc. Jusqu’à ce qu’ILS ARRIVENT!

Moi: BARACK ET MICHELLE OBAMA?

AB: Vos deuxième et troisième mentons?

HT8: Le roi et la reine de !

JS: Euh… Où, exactement, se trouve cette contrée Henry?

HT8: C’est amusant. Ils n’ont jamais mentionné où cela se trouvait…

AB: Peut-être parce que cela N’EX- HUMPH!

MT (Met une main sur la bouche d’Anne): Chut. Cela pourrait être amusant.

HT8: La reine était magnifique. De longs et flamboyants cheveux auburn… ils étaient d’une couleur assez similaire aux miens en fait… de magnifiques yeux… des jambes merveilleuses…

Moi: Euh… pourquoi avaient-ils décidé de s’imposer dans votre dîner?

HT8: Ils ont dit qu’ils voulaient faire une alliance avec l’Angleterre… une grande amitié! Le roi a promis de l’argent, des canons, des bijoux et même de jolies filles de !

CB: Attendez une minute…

HT8: Bien entendu, j’étais TRES sceptique face à leur offre. Quel genre de monarque offre aussi aveuglément sans rien demander en retour? Evidemment, certaines personnes ne désirent que les choses les plus simples… les CHOSES LES PLUS STUPIDES, VRAIMENT…

CB: JE M’EN SOUVIENS! HEN A ACCEPTE LEUR OFFRE ET ILS ONT DEMANDE DU BRANDY EN ECHANGE… UN PEU TROP DE BRANDY…

HT8: ET ILS NE M’ONT JAMAIS DONNE CE QU’ILS M’AVAIENT PROMIS!!!!! ILS SE SONT ENFUIS APRES NOUS AVOIR TOUS RENDUS IVRES!

CB: Ah, mais cette reine m’a donné un tel doux plaisir…

HT8 (Regarde Brandon avec un regard sournois): Que voulez-vous dire Brandy?

MT: (Essaye fort de ne pas se mettre à rire)

CB: Euh… hum… Croyez-moi Hen, vous n’auriez pas voulu hum… vous ébattre avec cette reine… faites-moi confiance…

HT8: POURQUOI PAS?

MRT: PARCE QUE C’ETAIT MOI, HEN!

MT: (Commence à rire de façon hystérique.)

CB: Mary… il est bon de vous revoir…

HT8: C’ETAIT VOUS, MARY?? POURQUOI DIABLE?

MRT: Je savais que vous ne vouliez pas que j’épouse Charles à l’époque… et j’avais vraiment envie de le voir, donc!

Moi: Pourquoi le complot élaboré?

MT: Je ne qualifierai pas le complot de mon idiote de soeur d’élaboré…

TC: Ah, parce que les complots sont assez amusants, Maîtresse Intervieweuse!

MRT: Salut Crum!

Moi: Vous vous connaissez tous les deux?

MT: Pas vraiment. Je l’ai rencontré à la cour de France avant que ce cher Louis ne meure. Crum essayait toujours de s’élever vous savez, de devenir un conseiller personnel du roi, ce genre de choses… Mais Louis a toujours pensé que Crum essayait un peu trop de prendre sa place… Ne le prenez pas trop pour vous, Crum…

HT8 (Lance un regard noir à Cromwell): Ah. Donc j’étais votre deuxième choix Thomas?

TC: PAS DU TOUT… (Marmonne) Au début, peut-être…

HT8: Ne m’obligez pas à vous faire couper la tête une nouvelle fois, Crum!

MRT: Parce que cela peut VRAIMENT arriver!

AB: Ah Margaret. Je pense parfois que votre sarcasme surpasse le mien.

Moi: Si Cromwell était le comploteur et que Mary était la reine… qui était le roi?

BDC: C’ETAIT MOI!

Moi: Euh… qui êtes-vous exactement?

AB: BON DIEU! VOUS M’AVEZ COUPE LA TETE!

HT8: VRAIMENT? Hé bien, bonjour mon nouveau meilleur ami!

JS: JE PENSAIS QUE NOUS ETIONS MEILLEURS AMIS, HENRY?

AB: ……

MRT: Bon Dieu. Elle est sans voix.

BDC: JE SUIS QUELQU’UN DE BIEN! J’AI JUSTE UN METIER TRES PEU COMMODE!

CB: Je dirais que toute cette situation est peu commode….

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:33

(19)

(Notes de l’auteur: Bonjour tout le monde! Je m’excuse d’avoir oublier de mentionner que BDC est le Bourreau de Calais. Il a un vrai nom dans ce chapitre, mais je vais continuer d’utiliser BDC comme abréviation pour lui.)

BDC: Je suis tellement incompris…

Moi: Je peux comprendre pourquoi Mr… euh… BOURREAU DE CALAIS!

BDC: C’est Timothy, si vous voulez bien madame.

Moi: D’accord Timothy.

AB: Je me suis fait décapitée par un homme nommé TIMOTHY?

HT8: Je trouve que c’est un nom charmant!

BDC (Regarde Anne): Vous avez un problème avec mon nom, Milady?

AT: Attention, Anne. Il va peut-être vous couper la tête une nouvelle fois si vous le fâchez!

HT8: Allez-y, faites-le Seigneur Timothy, vous avez ma plus grande permission!

AB (Ignore Henry): Je suis désolée… Monsieur Timothy… si j’ai porté un jugement.

KA: Ce n’est pas très Français.

AT: Je suis content de ne pas être le seul à l’avoir remarqué! (Sourit à Katherine.)

BDC: Mon père a toujours aimé être différent…

Moi: C’est pour ça qu’il était bourreau?

BDC: Comment diable le savez-vous?

Moi: J’ai un peu... deviné que c’était une affaire de famille?

HT8: Ne vous en faites pas Timothy. Moi aussi, je suis dans une affaire de famille!

AT: Je dirais que notre affaire dynastique est un tout petit peu plus prestigieuse, Hen!

HT8: Etre un roi n’est pas toujours prestigieux, mon frère.

AB: Ce n’est définitivement pas prestigieux d’être mariée à l’un d’eux!

HT8: Je ne peux l’imaginer! Tous ces bijoux, ces robes et les courtisans qui vous flattent avec des POMMES quand vous mentionner en avoir envie!

AB: AU MOINS IL EST FACILE DE SE PROCURER DES POMMES! CONTRAIREMENT AUX CAILLES!

BDC: Sont-ils toujours comme cela?

KOA, AT, Moi: Oui!

AT: L’Enfer n’a pas de pire furie qu’une femme décapitée !

KA: Ou un femme privée du vrai amour…

AT: Kit-kat?

KA: Je n’ai jamais pu la voir…

AT: LA?

KA: Mary. Ma fille. Celle que j’ai aimée plus que quiconque. De qui pensiez-vous que je parlais?

AT (Rougit): N’y faites pas attention, ma chère.

BDC: J’avais une fille. Magnifique et gentille. Elle m’assistait même lorsque je devais me préparer pour une e…

AB: Ca va. Vous pouvez dire le mot “e”.

HT8: Qu’est le mot “e” Sir Timothy?

AT (Sourit de façon démoniaque): Ne soyez pas aussi cruel que de condamner Sir Timothy à dire le mot “e” Henry! Vous pourriez… à quoi pourrait-il le condamner Anne?

AB: A la damnation éternelle! ET...

HT8 (Fixe sans expression): Ma conscience a toujours été tranquille.

KA: HA! (Ricane) Allons, vraiment Hen…

AB: Au mariage avec moi!

HT8: AAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!! Pourquoi diable dites-vous damnation éternelle ET être marié avec vous? Etre marié avec vous EST la damnation éternelle! Pour l’amour de Dieu, Sir Timothy, ne dites pas le mot “e”! Vous ne voulez pas être marié avec elle!

AB: Cela fait deux fois de plus que vous admettez avoir été marié avec moi.

Moi (Essayant d’éviter une bagarre): HUM! TEMPS POUR UN NOUVEAU SUJET!

WS: Quelle lumière jaillit par cette fenêtre ? Voilà l'Orient !

Moi: Et Juliette est le soleil!

HT8: Oh regardez c’est ce Stakespeare dont Bessy m’a parlé.

WS: C’EST SHAKESPEARE!

AB: Je vous en prie, excusez Henry. Il a souvent de la nourriture à l’esprit.

AT: Et il réfléchit toujours à des façons d’ennuyer Nan!

HT8: C’EST FAUX!

KA: Ne vous inquiétez pas Henry, c’est mignon! Tous les deux, vous êtes comme…

WS: RON ET HERMIONE!

Moi: Vous aimez aussi Harry Potter?

WS: Cela est l’unique travail d’écriture comparable au mien! EN VERITE! CELA EST POURQUOI JE SUIS LE PLUS GRAND ADMIRATEUR D’HARRY POTTER!

HT8: Stakespeare! Plus personne ne parle comme cela!

KA: Ils disent “Yo yo ça gaze chérie? Ton écriture est de la bombe!”

Moi: Mes oreilles doivent me tromper… est-ce que Katherine d’Aragon vient de faire une imitation très drôle de gangsta?

AT: Kat a toujours été à jour avec le temps. (Sourit amoureusement)

WS: Je pense que le jeune homme est amoureux de OOMPH!

AT: Nous allons rester silencieux sur le sujet, hein Stakespeare?

WS: Mais POURQUOI jeune homme?

AT: J’ai perdu mon amour… A CAUSE D’UN AVOCAT!!!

BCD: Ooh… vous êtes légèrement foutu.

AT: Merci Timothy. C’est une grande consolation, venant d’un bourreau.

BDC: De rien! Mais vous savez, je n’étais pas juste un bourreau. J’étais un AUTEUR!

AB: Vraiment…

BDC: Cela s’appelait Après La Hache: Pourquoi Les Bourreaux Devraient Avoir Une Seconde Chance!

Moi: Vous n’aviez pas utilisé une épée?

AB: Quel titre charmant… Je vais euh… le lire.

BDC: Cela serait un grand honneur, madame.

WS: Hourra! Une amitié formée à partir d’un improbable... euh... lien! Cela ferait une histoire remarquable… où est ma plume?

Moi: Tenez. Vous pourriez aimer ceci. (Tend un crayon à Shakespeare.)

WS: Qu’est-ce cela?

KA: C’est un crayon! Vous pouvez réellement effacer vos erreurs quand vous écrivez!

WS: ABSURDE!

Moi: Pourquoi vous n’essayez pas? Je suis sûre que vous trouverez qu’il est à la hauteur!

AT: Bien dit.

WS: Très bien… (Ecrit une phrase) Oh chic! J’ai fait une erreur! Que puis-je faire? (Essaye d’effacer la phrase ave la pointe du crayon, pas la gomme.)

KA: Non cher, il faut le faire avec la partie rose, vous voyez?

WS: Oh je vous prie, je pensais que cela était l’endroit où l’encre était retenue!

HT8: Ce n’est rien. J’ai fait la même erreur.

AB: Mes condoléences.

Moi: Hé bien vous ne savez peut-être pas utiliser un crayon Shakespeare, mais il est certain que vous êtes un grand écrivain! Tant qu’on a euh… un traducteur.

WS: Que diable voulez-vous dire, milady? Vous parlez Anglais, n’est-ce pas?

Moi: Hé bien… Je parle l’Anglais d’Amérique… Vous parlez… Le Vieil Anglais… Certains… non, correction, LA PLUS GRANDE PARTIE de vos écrits sont difficiles à comprendre parfois… mais ça va quand un professeur d’Anglais l’explique!

WS: Professeur?

Moi: Ouais! On lit certains de vos écrits à l’école, et ils sont souvent utilisés comme pièce de théâtre scolaire, ET il y a des films et des pièces de théâtres à Broadway et des séries télévisées basées sur vos écrits!

WS: Je trouvais que West Side Story semblait affreusement familier!

HT8: Oh bon Dieu, regardez ce que vous avez fait. Je peux voir son ego grandir à chaque seconde!

AB: Oh mon Dieu, je pense que l’hypocrisie dans cette pièce grandit à chaque millième de seconde!

AT: Peut-être... avons-nous besoin de plus d’amour dans la pièce…

WS: BRAVO MON GARS!

Moi: Vous vous imprégnez déjà de l’Anglais Américain! Je suis tellement fière!

AT: KAT!

KA: Oui mon cher?

AT: JE…JE… J’AI QUELQUE CHOSE QUE J’AIMERAIS VOUS DIRE UNE FOIS POUR TOUTE!

KA: Allez-y Arthur. Vous savez que tout ce que vous avez à dire est toujours important pour moi. (Sourit)

(Une voix distincte se fait entendre dans le fond): OH KIT KAT!

KA: CELA DOIT ETRE OURS EN PELUCHE! (Cours vers Thomas More et ils s’enlacent. Arthur est bouche bée avec déception.)

BDC (Sort une épée de nulle part): Je pourrais faire une balafre ici ou là pour vous, Arthur.

AT: Merci Timothy, mais cela ne sera pas nécessaire. Je euh… j’apprécie l’intention. Je ne voudrais pas qu’un camarade… DECENT… soit décapité une seconde fois.

(Katherine et Thomas rejoignent le groupe.)

KA: Je suis tellement désolée Artie. Que vouliez-vous dire?

AT: Euh… AIMEZ-VOUS LA SAUCE AU SOJA?

WS: Un prince tragique et privé d’amour observe son ancienne épouse bien-aimée étreindre un autre. Dans quelle direction cette histoire se dirigera-t-elle? Dans les profondeurs du désespoir? Ou peut-être vers…

Moi: Un bon repas! Venez Arthur, allons vous chercher des nouilles Udon!

AT: Puis-je avoir du tofu en plus?

AB: Bien sûr.

(Anne et moi partons en tenant Arthur par la main. Thomas et Katherine se chuchotent des mots doux dans les oreilles. Shakespeare et Timothy comparent des techniques d’écriture. Henry regarde autour de lui.)

HT8: Hey! Attendez-moiiiii! J’avais envie de POULET KUNG PAO!

BDC: Du chop suey pour moi s’il vous plait!

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:34

(20)

(Note de l’auteur: J’ai décidé d’écrire ce chapitre avec une structure différente. Le dernier chapitre s’est fini avec Arthur, Anne et moi qui partions à la recherche de nourriture chinoise, donc je me suis dit, pourquoi ne pas aller chercher du chinois dans la partie restauration d’un centre commercial et rencontrer différents personnages des Tudors en chemin? … J’espère que vous aimerez!! Voilà des abréviations nouvelles ET récurrentes : Vendeuse de la librairie - VL, Margaret Tudor - MRT, Mary Boleyn - MB.)

AT: (Renifle.)

AB: Ne pleurez pas Arthur.

AT (Sursaute): HEIN? Oh, euh… je ne pleure pas, je.... j’ai juste des allergies!

AB: Et j’ai une très grande affection pour Jane Seymour. Bien sûûûr Arthur.

Moi: Et j’ai un cochon qui vole!

AT: Vraiment?

Moi: Euh… On va chercher du chinois alors?

AB: POURQUOI DIABLE n’avions-nous pas de centres commerciaux à notre époque, Arthur?

AT: Nous vivions il y a 500 ans Nan. Nous n’avions-nous pas Internet non plus. Que ferais-je sans mon Facebook? Ou mon plat chinois? Où est cette partie restauration, de toute façon?

Moi: Euh… Je pense que c’est par là… (Pointe du doigt)

AB: Ah, près de cette librairie? Il semblerait que Margaret cherche de la nourriture chinoise aussi!

MRT (Se dispute avec la vendeuse): Nom de Dieu, pourquoi avez-vous tant de livres sur mon frère stupide, IMMATURE et légèrement étrange?

AB: Vous avez oublié de mentionner “assez large” Margaret.

AT: Et négligé. N’oubliez pas négligé.

VL: Je vous en prie madame, calmez-vous, vous dérangez les autres clients.

AT: Oh bon sang, cette pauvre femme... elle n’a pas la moindre idée ce qu’elle a fait…

MRT: MADAME? VENEZ-VOUS DE M’APPELER MADAME? J’ETAIS LA REINE D’ECOSSE ET LA SŒUR DU ROI D’ANGLETERRE!

VL: Euh… celui que vous venez de qualifier de stupide, IMMATURE et légèrement étrange?

MRT: OUI! Oh Seigneur… Cette discussion vient de devenir un peu futile, n’est-ce pas?

AT: Un peu, oui…

MT: HE BIEN! Tant que nous discutons toujours…

VL: Malheureusement…

MRT: J’ai une faveur à vous demander… milady… (Regarde l’étiquette avec le nom de la vendeuse) Nancy!

VL: Quoi, milady bizarre – JE VEUX DIRE cliente la plus appréciée! (Dit sarcastiquement)

MRT: Publiez ceci, et je vous récompenserais et j’oublierais que vous avez autant de livres sur mon stupide frère. (Soulève un ordinateur portable)

VL: Le Chardon et la Rose par MissWendyBird… Je ne peux pas vous aider, madame, je ne suis pas éditrice.

MRT: Et?

VL: Je suis vraiment désolée, madame. Allez chercher un éditeur sur google.

MRT: S’il-vous plait? J’ai des amis très hauts placés.

VL: Madame, je vous l’ai dit une fois, je vais vous le répéter… (Marmonne) Martin doit ENCORE me faire une farce.

MRT: Oh très bien… Mais vous allez avoir des nouvelles de mon avocat!

AB: Margaret, si vous pensez utiliser Thomas More comme avocat, il est un peu indisposé…

Moi: Pourquoi vous ne venez pas avec nous Margaret? Des nouilles chinoises, ça vous dit?

MT: J’aime bien le ramen…

AT: Venez avec nous, ma soeur! Et Nan… qu’est-il arrivé à Nan?

AB (Se dirige vers la caisse avec une grosse pile de livres): Je voudrais acheter ceci s’il-vous-plait.

VL: Le Journal Intime Secret d’Anne Boleyn… Anne Boleyn: Un Nouvelle Vie de la Reine Tragique d’Angleterre… La Dame dans la Tour: Une Histoire d’Anne Boleyn… Deux Soeurs Pour Un Roi... Ooh j’ai lu ce livre! C’est une super lecture!

AB: Vraiment? (Sert les dents) Je projetais d’utiliser celui-là pour faire du feu.

VL: Oh c’est dommage vraiment, Phillippa Gregory est un bon auteur!

AT: Oh Nancy, vous avez vraiment une grande habitude à dire ce qu’il ne faut pas…

Moi: Pauvre Nancy, elle vient de s’enfoncer, n’est-ce pas?

AB: Super auteur hein? UN SUPER AUTEUR NE PENSERAIT PAS QUE J’ETAIS COUPABLE DES ACCUSATIONS PORTEES CONTRE MOI JUSTE PARCE QUE LES IDIOTS QUI ME JUGEAIENT L’ONT DIT!!!!

Moi: Rappelez-vous Nan, pensez à vous moquer d’Henry au lieu de penser à Phillipa Gregory.

AB (Prend une profonde respiration): Vous avez raison. Cela me remonte toujours le moral.

VL: Est-ce que vous, les fanatiques de la Renaissance, pourriez vous taire ou ALLER DANS UNE AUTRE FICHUE LIBRAIRIE???

AT (Fait une révérence): Evidemment deuxième dame la plus noble. Il n’y a qu’une seule dame qui soit la première dans mon coeur! (Etouffe un sanglot)

HP (Lâche un sanglot crève coeur dans le magasin de soins du corps à côté de la librairie): MOI AUSSI!

AB: Oh Percy, vous ne devez vraiment pas pleurer…

MRT: Allons là-bas, d’accord? Je pense que si nous restons ici plus longtemps, la vendeuse va nous faire décapiter!

VL: NON, JE VAIS JUSTE VOUS ENFERMER DANS UNE PIECE AVEC LES LIVRES DE PHILLIPA GREGORY!

AT: Est-ce que l’un des livres sera La Princesse Constante? Cela me rappelle de bons moments… (Ses yeux se remplissent de larmes)

AB: Arthur, aimeriez-vous que je vous achète une copie?

AT: Merci beaucoup Anne, mais cela ira. Vous savez, je n’ai jamais compris pourquoi Henry vous a fait décapiter. Et puis j’ai réalisé…

AB: C’est un homme idiot, narcissique, imprudent et arrogant?

MRT: Et pourtant vous l’avez épousé, hein?

HP: ALORS QU’ELLE AURAIT PU M’EPOUSER! BOO HOO!

AB: Harry… ce n’est rien, vous vous souvenez? Nous nous sommes déjà mis d’accord que tout va bien entre nous… même si vous m’AVEZ déclarée coupable… Je pense que ce spray de Cerisier Japonais pour le corps pourra peut-être apaiser la douleur de cet HORRIBLE souvenir… (Une larme coule le long de la joue d’Anne)

HP: TOUT POUT VOUS, MON AMOUR! Même si votre grâce seule n’a nul besoin de parfum pour la rendre plus scintillante!

AB: Oh Percy, vous avez toujours été si bon… (Marmonne dans ses dents)… Juste un peu poule mouillée sur les bords.

AT: Bon sang, elle est forte!

MRT: Je me demande si elle joue la comédie ou si elle dit la vérité?

Moi: Anne! Est-ce que vous détestez votre ancien amour, Henry Percy?

AT: Hé bien, c’était assez droit au but.

AB (Se retourne et essuie une larme) : Je n’ai jamais détesté Percy. Je l’ai toujours aimé. J’ai juste détesté les circonstances qui nous…ont…déchiré! (Serre les poings)

MRT: Oh Nan, je suis désolée.

AT: Pauvre chose!

Moi: Quelqu’un a besoin d’un câlin collectif!

MB: OOOH J’AIME LES CALINS COLLECTIFS! (Fait un câlin à Anne)

AB: Mary! Cela fait plaisir de voir (Tousse) votre présence charmante et odorante.

MB: Vous n’aimez pas vaporiser les testeurs de produits de cet endroit? Ils ont tellement de parfums, j’étais obligée de tous les essayer!

AB: Charmante Mary!

MRT: Cela explique l’odeur…

MB: Alors Nan! Pourquoi aviez-vous besoin d’un câlin collectif? Vous sentez-vous encore anxieuse concernant votre tête?

AB: Mary! JE CROYAIS QUE VOUS N’ALLIEZ LE DIRE A PERSONNE!!!

MB: Douce soeur, c’est assez évident, n’est-ce pas?

MRT: Quoi, qu’elle aime encore Henry Percy? Et peut-être aussi mon stupide idiot de frère?

AT: Ou qu’elle parle si adorablement le Français et danse si bien? (Referme une main sur sa bouche)

Moi: Arthur... Y a-t-il quelque chose que vous ne nous dites pas?

AT: Non. Je n’ai pas la moindre idée d’où cela vient. Vraiment!

MB: Arthur et Anne sont assis dans un arbre en train de S’-E-M-B-R-A-S-OOMPH! (Mary est fauchée par Henry Percy)

HP: Y a-t-il autre chose que je puisse faire pour vous, ma dame d’amour?

AB: Trouvez-moi Bessy, s’il-vous-plait? J’aimerais vraiment voir ma fille!

MRT: Je peux vous dire où elle est! Elle joue à Guitar Hero avec le Cardinal Wolsey dans le magasin d’électroniques!

AB: QUOI?

HP: ATTENDEZ! JE N’AI JAMAIS EU L’OCCASION DE LE LUI DIRE! ELLE M’A DEMANDE ET JE LUI AI FAIT DEFAUT! A NOUVEAU!

MRT: Henry, vous ne devriez vraiment pas vous sentir coupable. Mais si cela peut vous remonter le moral, vous pouvez redire ce que je viens de dire et en prendre tout le mérite.

AT: Je pense que vous êtes tous les deux bien en retard. Nan est déjà partie dans le magasin d’électroniques!

(Tout le monde part en courant, sauf moi)

Moi: HEY! QU’EST-CE QUI EST ARRIVE A ‘MANGER QUELQUE CHOSE’?

A suivre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:35

(21)

(Note de l’auteur: Salut tout le monde! Les seules nouvelles abréviations dans ce chapitre sont CHAP = Chapuys et JF = Jeune Fille.)

AT: AH! Comme mon estomac désire de la sauce au soja!

Moi: Désolée Arthur, je pense que nous devrions d’abord empêcher Anne d’assassiner Wolsey!

MRT (Hausse les épaules): Nul besoin de s’inquiéter pour cela. Elizabeth fait complètement et totalement la loi à Guitar Hero!

Moi: Etait-ce un jeu de mots intentionnel ou…

HP: MA NAN NE POURRAIT JAMAIS ASSASSINER! CAR ELLE EST TROP MAGNIFIQUE DE PARTOUT, SURTOUT PARCE QUE SON COEUR PUR BRILLE AU-DESSUS DU RESTE!!

MRT: Hé bien, vous feriez des malheurs sur Disney Channel.

Moi: Vous donnez l’impression que c’est une mauvaise chose!

AT: POUVONS-NOUS SIMPLEMENT ALLER CHERCHER ANNE POUR QUE JE PUISSE AVOIR DU CHINOIS… (S’arrête et semble honteux d’avoir crier) S’il-vous-plait?

(Margaret et moi partons en courant, pendant qu’Henry Percy regarde Arthur avec suspicion.)

HP: MONSIEUR! Vous n’allez pas à la poursuite de ma NAN, n’est-ce pas? (Lance un regard noir)

AT: Non cher camarade, mon idiot de frère l’a déjà fait.

HT8: HEY! ET MOI QUI ETAIT SUR LE POINT DE VOUS ACHETER VOTRE CHOCOLAT HERSHEY PREFERE!

AT: Hen, je suis allergique, et ensuite, C’EST VOTRE MARQUE DE CHOCOLAT PREFEREE!

HT8: Je suis heureux que vous vous en souveniez!

Moi (Criant de loin): HEY! VOUS RATEZ UNE CHOUETTE BATAILLE ICI !!

HT8: BATAILLE? UNE OCCASION DE PROUVER MON COURAGE? HOURRAH! (Part en courant)

AT: (A Percy) Nous y allons?

HP: QUOI? POUR QUE VOUS PUISSIEZ ME MENER DANS UN PIEGE INSENSE ET M’ELOIGNER DE MA NAN? HORS DE QUESTION MONSIEUR, JE NE VOUS SUIVRAIS... pas…

(Arthur est déjà parti.)

(Pendant ce temps, en chemin vers le Magasin d’Electroniques…)

MRT (Soufflant et haletant): Ces jupes n’ont pas été faites pour… courir!

Moi (en jeans): Ces jambes n’ont pas été faites ne serait-ce que pour jogger!

AT: Bonjour miladies, de quoi parlons-nous?

MRT et Moi: COMMENT NOUS AVEZ-VOUS RATTRAPEES AUSSI VITE?

AT: Je voulais m’éloigner avant qu’Henry Percy ne me noie avec ses larmes. Je n’aimerais pas mourir comme cela.

MRT: Oh Artie, ne vous moquez pas du pauvre homme. Il est juste très en contact avec ses émotions.

AT: Et son portefeuille. Avez-vous vu la quantité de choses qu’il a achetées pour Anne?

Moi: Diriez-vous qu’Henry Percy était le véritable amour d’Anne, et qu’il se repent à cause d’une culpabilité d’amoureux sincère?

MRT: Comment diable le saurais-je? J’étais en Ecosse, en train de soigner les bleus sur ma jambe à cause des rencontres constantes avec un cheval à bascule conduit par MON IDIOT DE FRERE!

AT: J’étais déjà mort, je m’en excuse.

HT8: HEY! Je fonçais dans votre jambe avec mon cheval par amour fraternel!

MRT: Si j’avais cherché de l’amour fraternel, Hen, j’aurais été à Philadelphia.

AT: Des steaks au fromage… J’ai tellement faim…

Moi: Désolée Arthur, mais nous devrions vraiment empêcher la mort qui va se produire via Guitar Hero!

MRT, AT et HT8: MAIS NOUS SOMMES TOUS DEJA MORTS!

Moi: Excusez-moi de dire ça, mais je pense vraiment qu’Anne sait comment s’y prendre.

HT8: Je veux bien le croire.

(La voix d’Anne se fait distinctement entendre, “SOYEZ MAUDIT WOLSEYYYYY!!!!”)

HT8: Si vous voulez m’excuser, je m’en vais bien, bien loin d’ici.

AT: Cher frère, avez-vous peur d’une FEMME?

HT8: NON! J’ai juste envie de… lire ce livre par là-bas! Il… m’APPELLE Artie!

AT: Quatre filles et un jeans? Oh Hen, je sais que nous ne nous connaissions pas bien, mais je ne savais pas que vous aimiez la littérature féminine.

HT8: CE N’EST PAS LE CAS! JE LIS DES CHOSES VIRILES COMME… CECI! (Lève un livre)

AT: La Vie et la Mort d’Anne Boleyn… virile, en effet.

(Un cri strident est entendu au loin)

AT: Bon Dieu! J’espère que Nan… je veux dire WOLSEY, va bien!

Moi: Nan?

HT8: DEPUIS QUAND APPELEZ-VOUS MA FEMME PAR SON SURNOM?

MRT: Mon Dieu Hen, vous venez d’admettre qu’Anne est votre femme et que vous êtes jaloux de l’amour d’Artie pour Nan dans la même phrase.

Moi: Mince, vous venez de remettre les choses en perspective, n’est-ce pas Margaret?

HT8, AT: MENSONGES, CE NE SONT QUE DES MENSONGES!

MRT: Aw, comme c’est mignon et fraternel! Ils nient leurs vrais sentiments à l’unisson!

Moi: La vérité est dehors! Mes lecteurs doivent se réjouir!

HT8, AT: QUELLE VERITE?

CHAP: Imbéciles idiots; ils ne connaissent pas leur droit de garder le silence, n’est-ce pas?

Moi: C’est vrai Chapuys! Et le droit de ne pas s’INCRIMINER TOUS SEULS.

MRT: Vous, les Américains, avec vos droits STUPIDES!

HT8: Si le stupide George stupidement trois n’avait pas perdu face à seulement TREIZE colonies, l’Angleterre aurait ENCORE l’Amérique sous contrôle!

Moi: Vous pensez que l’Amérique n’aurait jamais gagné son indépendance si vous aviez été Roi à cette époque?

HT8: Bien sûr que non! Je n’ai peut-être pas réussi aussi bien que j’aurais aimé dans mes affaires maritales, mais au moins je savais garder mes territoires et mes contrées!

Moi: Alors… que pensez-vous des hommes comme George Washington, John Adams, Ben Franklin et Thomas Jefferson?

HT8: Leurs têtes auraient dû être plantées sur des PIQUES dès qu’ils ont posé leurs noms sur cette maudite DECLARATION!

CHAP: Allons, ce cher Hen n’a pas à se sentir aussi incertain face à sa petite “erreur.”

HT8: Les Rois ne font pas d’erreurs, CHER Chapuys.

MRT: C’est celaaaaaa oui. Ils ne décapitent non plus pas les gens, n’est-ce pas?

HT8: Si Anne était là, elle ferait probablement une remarque cinglante sur comment j’ai commis tellement d’erreurs qu’elles s’annulent simplement. Ou quelque chose comme cela.

Moi: Aww, son sarcasme vous manque?

HT8: Non. Cela me manque juste de rétorquer avec mes propres répliques acerbes.

MRT: Bien sûûûr.

Moi: En parlant d’Anne…

AT: Nous devrions y aller, oui?

(Arthur, Henry et moi partons)

MRT: MAUDITES JUPES! JE METS DES JEANS AU SOMMET DE MA LISTE DE NOËL! (Coure à pas de souris)

(Au magasin d’Electroniques)


(Arthur, Henry et moi arrivons pour voir Anne par terre, prise d’un fou rire.)

AB: Hahaha… Je savais que Bess me rendrait fière!

(Un vendeur regarde Elizabeth avec émerveillement pendant qu’une jeune fille encourage Wolsey.)

JF: Allez M’sieur Wolsey! Vous devez presser les boutons plus vite!

CW: JE NE ME SOUVIENS PAS DUQUEL EST QUOI!

ET: Ce n’est rien cher Cardinal, quelqu’un d’aussi pieu que vous a des affaires plus pressantes à l’esprit qu’un stupide jeu vidéo!

HT8: COMME ESSAYER DE DIRIGER LE PAYS DERRIERE MON DOS!

CW: Henry. Comme il est agréable de vous voir.

HT8: C’EST VOTRE GRACE POUR VOUS!

ET: Père, étant donné que nous sommes tous morts, je pense que les titres ne sont pas…

Moi: Nécessaires?

AB: Aw, est-ce que cela veut dire qu’Henry devra arrêter de m’appeler Celle-Qui-Ne-Doit-Pas-Etre-Nommée?

HT8: Ce n’est pas un titre, madame.

AB: Qu’est-ce alors?

HT8: C’est votre véritable nom.

AB: Ah. Est-ce que cela fait de Voldemort mon frère, alors?

HT8: Pour autant que je sache, ce “Voldemort” était un autre de vos amants!

AT: Hen, Voldemort est un personnage fictif.

HT8: ET JE SUPPOSE QUE NORRIS L’ETAIT AUSSI?

AB: Oui. Il l’était.

HT8: Vraiment?

AB: Non, espèce d’abruti crédule, je voulais juste que vous ARRETIEZ DE CRIER!

AT: Je suppose que ce n’est pas le bon moment pour dire que j’ai vraiment envie d’egg rolls?

A suivre....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:36

(22)

(Note de l’auteur: Les personnages dans ce chapitre sont AT - Arthur Tudor, EW - Elizabeth Woodville, EY - Elizabeth de York (Alias la mère d’Henry, lol), ET - Elizabeth Tudor et, évidemment, HT8 - Henry Tudor et AB - Anne Boleyn. Very Happy)

AT: J’abandonne. Portez-vous vous bien, somptueux egg rolls! Au revoir tofu dégoulinant de sauce soja!

EW: Pauvre maître Arthur. Puis-je vous assister d’une quelconque façon?

AT: Excusez-moi de demander madame, mais qui êtes-vous?

EW: Oh maître Arthur, toujours à plaisanter, évidemment que vous savez qui JE SUIS!

AT: Je m’excuse avec la plus grande sincérité madame, mais je n’ai vraiment pas la moindre idée de qui vous êtes!

EW: NE REMARQUEZ-VOUS PAS LA RESSEMBLANCE DE FAMILLE? JE VOUS AI DONNE VOTRE NEZ SEDUISANT!

AT: J’ai… un nez séduisant? C’est affreusement gentil de votre part, madame. Ma mère m’a toujours dire qu’elle remerciait Dieu et les hautes sphères que je n’ai pas hérité de l’affreux nez Woodville. Mais que voulez-vous vous dire par vous m’avez DONNE mon nez?

EW (Ignorant la question): Elle a dit cela… Ah oui? Quelle… femme CHARMANTE! Elle doit tenir cela de son… PERE. (Essayant de ne pas montrer sa colère)

AT: Le dicton ne dit-il pas que “Elle doit tenir cela de sa mère?”

EW: CELA NE FONCTIONNE PAS DANS CE CAS-CI!!

EY: Oh mère, vous n’avez jamais su bien jouer la comédie…

EW: Je suis blessée Bess. J’ai toujours très bien joué la comédie quand je faisais semblait d’aimer votre poésie.

EY: Vous mentez. Ma poésie vous émouvait jusqu’aux larmes.

EW: D’où le bon jeu d’actrice. Je mérite un Oscar.

EY: Tout comme vous pensiez que vous méritiez la royauté, je présume?

EW: Evidemment. Je ne joue pas la comédie quand je dis cela.

EY: D’un autre côté, je devrais être reconnaissante. Autrement, je n’aurais pas eu la chance de donner naissance à ce charmant jeune homme.

AT: Aww maman, vous m’embarrassez!!

EY: Je le fais fièrement et avec le plus grand amour mon cher.

EW: Même si le garçon est stupide.

EY: Je vous demande pardon?

EW: Quel garçon meure alors que la royauté est à portée de main?

AT: Moi, apparemment. Je vous le promets, je n’ai pas choisi mon euh… parcours non vivant.

GB: Je n’ai pas non plus choisi de perdre ma tête. C’est amusant comme la vie semble défier nos vœux les plus chers.

AT: Je n’ai pas été défié de tous mes voeux. Au moins j’ai passé un peu de temps avec ma bien-aimée… KAT! (Renifle)

EY: Et moi aussi, n’est-ce pas Artie? Vous n’oublieriez pas le temps passer avec votre mère aimante, n’est-ce pas?

GB: Evidemment que non, chère Reine. Arthur a foi en vous et il sait que vous n’avez aucun doute que son amour est le plus grand pour lui. (Sourit)

EY: Jolis mots, garçon Boleyn. Dommage qu’ils n’aient pas pu vous sauver, ni votre sœur, de la stupidité de mon fils.

GB: Dommage en effet, que ce cher Hen nous ait “coupé” de sa vie. Il ne nous a même pas inclus dans la photo de famille!

AT: Ne vous en faites pas George. Nous pouvons toujours vous ajouter avec photoshop.

GB: C’est déjà fait.

EY: Ooh, pouvez-vous retoucher mes rides dans mes portraits, George?

GB: Pourquoi le devrais-je, chère reine? Je ne vois aucune ride sur votre charmant visage.

EY: Vous être un charmeur, n’est-ce pas? Pourquoi diable Henry vous a-t-il coupé la tête? Il était probablement jaloux de vous.

AT: S’il coupait les têtes par jalousie, alors Hen devait être jaloux de beaucoup de personnes!

EY: C’est peu dire. Qu’est-il arrivé à mon doux Henry?

EW: Peut-être que la couronne sur sa tête était un peu trop petite…

GB: Non, je pense que c’est une autre partie du corps d’Henry qui était trop petite…

EW: C’est une telle plaisanterie inconvenante sur votre ancien roi, George!

GB: J’ai arrêté d’avoir peur de plaisanter sur Henry après avoir perdu la tête!

AT: Je crois que Nan a vécu la même chose.

GB: Au moins ELLE a eu droit à une épée.

AT: C’est que vous obtenez en étant marié au roi d’Angleterre. Une épée scintillante pour vous couper la tête en un coup soigné.

GB: Et n’oubliez pas un agréable séjour complémentaire dans la charmante Tour de Londres!

EW: Et je pensais être la reine du sarcasme!

Moi: Ne vous inquiétez pas Elizabeth Woodville! Personne ne peut vous enlever votre titre!

EW: Et qui êtes-vous au juste? (Regarde avec suspicion)

AT: C’est maîtresse Claire. Elle nous interviewe depuis des lustres!

EW: Vous parlez avec un accent étrange maîtresse Claire. Etes-vous Française? Espagnole?

Moi: Américaine. Mais j’aime les frites. Et les tacos.

GB: De mon temps, “Fast food” faisait référence à un grand festin préparé si le roi décidait de passer pour une visite surprise.

AT: Notre fast food n’était pas bon marché!

Moi: Ni incroyablement gras, je présume?

HT8: Oh, la nourriture n’était grasse et dégoûtante qu’à la résidence des Boleyn. A Wolfhall, chaque bouchée que je prenais était comme un petit goût… D’AMBROISIE!!

GB: Ah, donc est-ce que la seule raison pour laquelle vous veniez si souvent à Hever était que vous vouliez donner une leçon à nos cuisiniers?

HT8: La seule raison pour laquelle je venais à Hever était pour des raisons politiques! DES RAISONS POLITIQUES!!

AB: Et je sais voler et cracher du feu. Arrêtez de délirer, EX!

Moi: COMMENT ETES-VOUS ARRIVES ICI AUSSI VITE?

HT8 (M’ignore et regarde Anne): Comment m’avez-vous appelé?

AB: Ex. Vous êtes mon ex.

HT8: JE NE PEUX PAS ETRE VOTRE EX PARCE QUE JE N’AI JAMAIS ETE MARIE AVEC VOUS, CELLE-QUI-NE-DOIT-PAS-ETRE-NOMMEE!!

AB: Si vous le dites, ex.

EW: Alors, vous êtes le petit scandale de la Chrétienté dont j’ai tant entendu parler!

AB: Contente d’apprendre qu’on a parlé de moi!

HT8: Qui a dit que c’était en bien?

AB: Vous êtes simplement jaloux parce que j’ai plus de fans que vous sur FACEBOOK!!!

HT8: JE NE SUIS PAS JALOUX!! ET AU MOINS JE N’AI PAS ETE DECAPITE!!!!

AB: C’est la seule réplique que vous avez trouvée?

HT8: Non.

AB: D’accord, je vous défie de me donner une autre réplique!

HT8: Vous devez m’insulter d’abord!

AB: Avec PLAISIR! Henry, vous êtes un homme tristement pathétique qui a besoin d’écraser les femmes ET d’autres hommes afin de vous sentir mieux.

HT8: C’EST LE DROIT DU SOUVERAIN DE DECAPITER SI BESOIN EST!

AB: Je n’ai jamais dit décapiter. Est-ce une conscience coupable qui parle, ex?

HT8: NON! J’ai juste présumé… que c’était ce… vous vouliez dire…

EW: Stupide petit-fils. Vous avez été vaincu.

HT8: C’EST FAUX GRAND-MERE! PAS PAR CELLE-QUI-NE-DOIT-PAS-ETRE-NOMMEE!

ET: Oh père, admettez la défaite! Mère vous a manifestement battu et votre entêtement n’aide pas les choses.

HT8: NE ME FAITES PAS LA MORALE BESSY! CE N’EST PAS PARCE QUE VOUS ETES CONNUE COMME ETANT L’UNE DES PLUS GRANDES REINES D’ANGLETERRE QUE J’AVAIS TORT DE DECAPITER VOTRE MERE!!!

AB: Quelqu’un se sent coupable……

AT: Hen criait toujours quand il se sentait coupable!

EY: C’est vrai, même lorsqu’il était assez jeune!

HT8: ARGH! JE VAIS ALLER CHERCHER JANEY! C’EST LA SEULE QUI COMPREND!

AB: Ah oui, petite Jane Seybore….

AT: J’aimerais rencontrer cette femme qui a volé le coeur du roi d’une beauté comme Anne! Oh Seigneur, est-ce que j’ai dit cela tout haut?

Moi: Ouaip. Mais c’était VRAIMENT mignon.

EY: AWWW MON PETIT GARCON EST AMOUREUX!!

AT: JE NE SUIS PAS AMOUREUX! J’AI JUSTE ENONCE UN FAIT! ANNE EST JUSTE MANIFESTEMENT MAGNIFIQUE!!

EW: “Manifestement magnifique” semble plus qu’un simple discours de courtisan, Arthur.

AT: C’EST FAUX!

Moi: Vous avez vraiment un don pour mettre les Tudors en colère, n’est-ce pas Anne?

AB: Qu’est-ce que je peux dire pour ma défense? Je suis le “scandale de la Chrétienté!”

ET: Oncle Arthur, je vous ai amené de la nourriture!

Moi: Vous êtes assez doués pour apparaître de nulle part!

AT (M’ignore, pressé de changer de sujet): Sauvé par la Bess! Jusqu’à la prochaine fois chers lecteurs!

Moi: HEY!! C’EST MOI QUI SUIS CENSEE DIRE CA!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
a.a.k



Féminin
Nombre de messages : 1038
Age : 28
Localisation : With the hotness of Jensen Ackles

MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Dim 3 Aoû - 12:37

(23)

(Notes de l’auteur: Les personnes dans ce chapitre sont TC - Thomas Cromwell, Anne Boleyn - AB, HT8 – Henry Tudors, KA – Katherine d’Aragon, MT - Mary Tudor, TM - Thomas More et AT - Arthur Tudor.)

TC: Hummm. J’ai été ignoré bien trop longtemps dans cette histoire.

Moi: Aw Crumb, vous vous sentez seul? Vous étiez dans l’histoire il y a… un moment…

TC: Vous ne vous souvenez même pas dans quel chapitre j’ai fait mon entrée, je présume?

Moi: … Chapitre sept.

TC: C’était dans le cinquième. Maintenant, si vous voulez m’excuser, je vais commencer mon plan pour prendre le pouvoir de Starbucks. Bonne journée, Maîtresse Claire!

Moi: Starbucks?

TC: Oui. Partout où je regarde, je vois quelqu’un avec un gobelet fumant de café Starbucks dans les mains. Partout où je regarde, je vois quelqu’un s’exclamer, "J’AI BESOIN DE CAFE!" Donc, si je prends le pouvoir de Starbucks, j’aurais le contrôle de nombreuses personnes. Peut-être…

Moi: Peut-être quoi?

TC: Que je pourrais être plus puissant qu’Henry!

HT8: Qu’est-ce… DE LA TRAHISON, QUE J’ENTENDS?

TC: Oh, votre grâce, il semble que j’ai été découvert en train de m’exprimer de façon perfide. Punissez-moi si vous le devez.

HT8: Oh, je sais comment vous punir. Je vais être votre partenaire pour votre PRISE DE POUVOIR DE STARBUCKS!

TC: Vous voulez juste être mon partenaire parce que vous n’avez pas réussi à imaginer un bon plan tout seul, cher Hen.

HT8: Non, je veux être votre partenaire parce que je sais que si vous prenez le pouvoir tout seul, vous essayerez sûrement de vous assurer que mon café est empoisonné!

TC: Oh Hen, vous êtes déjà mort! Même si cela était une bonne idée, cela ne vous ferait pas de mal!

Moi: Oh Hen, ne donnez pas des idées à Crumb!

AB: Je suis d’accord. Lorsque quelqu’un donne une idée à Crumb, il la prend toujours au sérieux. (Lance un regarde noir à Cromwell)

TC: J’ai dit que j’étais désolée, Nan!

AB: DESOLE? VOUS ETES DESOLE D’AVOIR INVENTE MA CHUTE? HE BIEN. (Pause) Je peux le pardonner.

TC: (Soupire de soulagement)

AB: MAIS! POURQUOI, AU NOM DE DIEU, AVEZ-VOUS LAISSE JANE SEYBORE ETRE MA SUCCESSEUSE ? VOUS AURIEZ AU MOINS PU TROUVER QUELQU’UN COMME KATHERINE!

Moi: Vous n’êtes vraiment pas fâchée que Cromwell ait inventé les preuves pour vous faire exécuter?

AB: Bien sûr que je l’étais! Mais j’ai tourné la page il y a quelques temps. Seybore par contre, je ne peux le pardonner!

JS: Vous êtes simplement jalouse.

AB: De quoi? Votre soumission? Votre peau pâle et laiteuse?

TC: Oh Seigneur, ça recommence…

Moi: Oh mon Dieu, je sens un combat de tigresse imminent aux proportions de Télé Réalité…

(Anne et Jane se font face)

AB: CELA FERA PALE FIGURE QUAND J’EN AURAIS FINI AVEC VOUS! (Balance un coup de poing)

JS: Pourquoi ne pouvez-vous pas l’avouer? Vous êtes jalouse que je sois parvenue à donner un fils à Henry!

AB: UN FILS QUI EST MORT DURANT SON ADOLESCENCE! VOUS ETES JALOUSE QUE MA BESSY SOIT DEVENUE LA PLUS GRANDE REINE QUE L’ANGLETERRE AIT JAMAIS CONNUE!

JS: Une reine qui a eu une liaison avec MON FRERE!

AB: ELLE M’A DIT QUE C’ETAIT FAUX! ALORS TAISEZ-VOUS! Vous êtes assez douée pour jouer la femme au foyer timide, n’est-ce pas Jane?

JS: C’EST VRAI! ET JE NE ME SUIS SUREMENT PAS FAIT COUPER LA TETE DONC CELA A DU ETRE POUR LE MIEUX!

AB: Pourquoi vous ne pouvez pas avouer que vous avez volé ma position!

JS: UN PEU COMME VOUS L’AVEZ FAIT A LA REINE KATHERINE?

AB: AU MOINS JE NE SUIS PAS RESTEE INUTILEMENT SUR LE COTE EN LA REGARDANT SE FAIRE DECAPITER!

HT8: Ma douce Janey… Je ne savais pas que vous pouviez crier!

AB, JS: LA FERME, HENRY!

HT8: (Est silencieux, ahuri)

Moi: Je parie que ça fait des années qu’elles voulaient lui dire!

AB: Non, je le lui disais tout le temps…

HT8: C’EST POUR CELA QUE VOUS AVEZ ETE DECAPITEE!!!

AB: DONC VOUS AVOUEZ QUE CE N’EST PAS PARCE QUE J’ETAIS UNE SORCIERE!!

JS: HEY!! C’EST MOI QUI ME DISPUTE AVEC VOUS, ANNE!!

AB: Oh ne vous en faites pas, je n’ai pas oublié.

(Thomas Cromwell essaye de partir furtivement)

KA: Vous essayez de partir furtivement Maître Cromwell? Vous semblez assez doué pour faire cela quand les choses… ne vont pas dans votre sens?

TC: Evidemment que je ne partais pas. J’allais simplement chercher un casse-croûte.

Moi: Mais bien sûr Crommy. Et je suis… la reine d’Angleterre! (Dit sarcastiquement)

AB: Connaissant le record matrimonial d’Henry, je ne serais pas surprise si vous l’étiez vraiment.

HT8: Vous étiez ma reine? Quand? Je...

Moi: Vous ne vous souvenez pas de quand j’étais votre reine? COMMENT OSEZ-VOUS!

HT8: JE SUIS DESOLE!

Moi: QU’ON VOUS COUPE LA TETE!

(Tous les autres applaudissent)

HT8: VOUS NE POUVEZ PAS FAIRE CELA! JE SUIS DEJA MORT!

Moi: Et alors? Je suis l’auteur. J’ai le pouvoir.

AT: Et j’ai enfin de la nourriture! Quelqu’un en veut?

AB (Marmonne): Sûrement Henry!

MT: Oh Anne, je vous en prie, arrêtez de tant montrer les dents envers mon père. Vous savez que cela ne fait qu’enflammer sa colère et accroître son ego.

AB: Accroître son ego, Mary? En lui parlant ? Je le faisais parce que je pensais que cela l’agaçait !

Tous les autres: COMME SI CELA N’ETAIT PAS EVIDENT!

MT: Si seulement Arthur avait été mon père… Il m’aurait nourrie avec du Chinois… traitée comme une princesse… Ne m’aurait pas tenue éloignée de ma mère (Lance un regard noir à Henry)

HT8 (Pointe Anne): C’ETAIT SA FAUTE! ELLE M’A OBLIGE A LE FAIRE!!

AB: Oh! Donc le grand roi fort et viril a peur de la petite que je suis? Oh, j’avais oublié, je suis une sorcière donc j’ai dû lui jeter un sort pour l’obliger à se comporter aussi cruellement envers Mary!

HT8: Evidemment! Je suis tellement content que vous l’avouez enfin Anne.

MT: Oh Père. Vous n’avez jamais été doué pour reconnaître le sarcasme.

AB: Mary, je l’ai déjà dit et je le redis. Je suis désolée de vous avoir traitée de la sorte. J’étais incroyablement anxieuse concernant ma position et je pense m’être défoulée sur vous. Pouvez-vous me pardonner?

MT: Vous PENSEZ vous être défoulée?

AB: Je plaide coupable!

MT: Evidemment que je vous pardonne.

AB: Vraiment?

MT: Il est de mon devoir de pardonner. Et puis, brûler en Enfer a dû être une punition suffisante!

AB (Prise de cours): Euh… Bien sûr Mary. C’était très… euh… chaud.

MT: Je ne peux qu’imaginer. Aviez-vous pris de la crème solaire?

AB: Ouaip, protection 10 000.

HT8: Pourquoi n’êtes-vous pas restée là-bas madame? Je suis sûr que l’Enfer vous aurait aimée pour reine.

AB: J’avais déjà connu l’Enfer. Son nom était… HENRY.

HT8: L’ENFER ETAIT QUAND VOUS NE POUVIEZ PAS ME DONNER UN FILS CELLE-QUI-NE-DOIT-PAS-ETRE-NOMMEE!!

Moi: Henry. Êtes-vous conscient du fait que le père détermine le sexe d’un enfant?

HT8 (Fixe avec choc): Cela ne peut être possible. J’ai engendré un enfant avec Bessie Blount!

AB: Je suppose que ses chromosomes Y sont rares… (Sourit d’un air suffisant)

MT: Oh Père. C’était votre faute depuis le début. Comme c’est… ironique.

HT8: Ce n’est JAMAIS la faute d’un roi!

KA: Comme c’est amusant Henry. Vous n’êtes plus roi, donc maintenant, cela peut être votre faute…

AB, JS, KA et MT: POUR UNE FOIS!

HT8: Qu’est… cette… émotion?

Moi: Awww… Henry… est-ce que vous êtes blessé?

HT8: NON. JE NE LE SUIS PAS. POURQUOI DITES-VOUS CELA???

KA: Parce que vous semblez un tantinet triste.

HT8: Je suis juste las que l’on m’ennuie. Même moi, j’ai un côté sensible!

AT: Je suis tellement content que vous l’admettez enfin, mon frère. Oserais-je dire que je suis fier de vous?

KA: Arthur! D’où venez-vous?

AT: J’ai été reprendre de la nourriture! C’est tellement merveilleux! Mais ce n’est pas aussi merveilleux que de revoir votre charmant visage, ma Reine.

KA: (Rougit)

AB: AWWW Katherine, vous rougissez?

KA (Essayant de reprendre son sang froid): Je ne rougissais pas. Il fait assez chaud ici, ce qui a probablement rougit mon visage.

AB: Tout ce que j’ai entendu est, "Arthur m’a complimentée et maintenant je suis rouge comme une pivoine."

MT: C’est assez mignon de votre part, maman !

KA: Oh Mary, vous êtes trop gentille, mais vraiment, je ne rougissais pas!

AB: Siiii… vous rougissiez.

JS: Je déteste l’admettre, mais Celle-Qui-Ne-Doit-Pas-Etre-Nommée marque un point!

Moi: Arthur, vous êtes quand même un homme à femmes, n’est-ce pas?

AT: Hey, je n’ai jamais eu l’occasion de l’être dans la vie, alors pourquoi ne pas flirter autant que je peux maintenant? (Marmonne dans sa barbe) Surtout quand Thomas More n’est pas dans les parages……

Moi: Quelqu’un est jaloux?

HT8: Vous devriez être prudent Arthur. Il est difficile de rivaliser avec un saint!

Moi: Je pense que Mr. More peut vous remercier pour ce statut sacré, Hen!

TM: Non, cela est entièrement dû à mon entêtement. Henry n’est pas à blâmer. Alors… Pourquoi Cromwell est-il par là-bas, en train de cajoler le barista de Starbucks?

KA: Je préférerais ne pas savoir.

TM: Kit… kat… (Ses yeux se remplissent de larmes)

Moi: Etes-vous en train de… pleurer?

KA: Oh Thomas…

AB: Oh mon Dieu, vous êtes-vous séparés, tous les deux?

AT: OUI! Je veux dire, oh mon Dieu… Je suis tellement désolé Thomas!

TM: (Se frotte les yeux, essayant de cacher ses larmes)

Moi: Arthur, je suis confuse. Je pensais que vous aimiez bien Anne!

AT: JE SUIS CONFUS AUSSI! JE LES AIME BIEN TOUTES LES DEUX!

Moi: Wow.

AB: Wow.

KA: Vraiment?

MT: Oh Seigneur…

HT8: NE TOMBEZ PAS AMOUREUX D’ELLES, ARTHUR !! ELLES VOUS CAUSERONT BEAUCOUP DE PROBLEMES!!!

Moi: Où est-ce que tout ça va mener? Une autre "Grande Affaire"?

TC (Avec des gobelets de Starbucks en mains): Qui veut du bon vieux café?

Tous les autres: PAS MAINTENANT!!!

JS: HEY, JE N’AI JAMAIS PU FINIR MA DISPUTE AVEC ANNE!

AB: Oh Janey, nous allons devoir attendre jusqu’à la prochaine fois! L’auteur doit terminer ses devoirs!

Moi: Merci de me le rappeler… (Part en courant)


A suivre!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://world-is-a-fiction.forumactif.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Discussion de Tudor [En cours]   Aujourd'hui à 12:33

Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion de Tudor [En cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [anime] Discussion des épisodes en cours de diffusion au Japon ...
» [DISCUSSION] Super effet sur une photo pourrie
» [DISCUSSION] Déblocage facile
» Cours de morale
» En cours: Hotchkiss H35 - RPM 1 / 72.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliofics :: Les fanfictions :: Autres séries :: The Tudors-
Sauter vers: