Bibliofics

Une fanfiction est une manière pour la culture de réparer les dégâts commis dans un système où les mythes contemporains sont la propriété des entreprises au lieu d'être celle du peuple.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Inconscience (drabble, terminé)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Prune
Evil Whedon-girl


Féminin
Nombre de messages : 86
Age : 28
Humeur : Fluctuante.

MessageSujet: Inconscience (drabble, terminé)   Mar 8 Sep - 22:42

Personnage : Claire Saunders. Petit subtext Claire/Echo, éventuellement.
Rating : PG.

Disclaimer : De ce que j'en comprends, on va dire un peu Joss Whedon et beaucoup la FOX.

Synopsis : Le Docteur Saunders regarde Echo. Vague drabble introspectif.



Inconscience




Elle la regardait par delà la vitre immense et transparente, propre et polie, comme partout ici. Sa silhouette n'était en rien déformée par le prisme du verre. En fait, à l'oeil nu, la vitre aurait très bien pu ne pas se tenir entre elles. Pourtant, elle était là.
Echo avait de longues jambes, de longs cheveux qui tombaient presque jusqu'à la courbe de ses reins, de grands yeux innocents et une voix vide. Et le visage lacéré du Dr. Saunders la fixait comme s'il n'y avait qu'elle, rien qu'elle au monde.

Claire passa un doigt sur l'une des cicatrices qui barraient son front. Puis le retira vite, comme brûlée. Elle serra ses mains sur ses genoux, les broya dans leurs propres phalanges pour résister à l'impulsion de se toucher. Là, avec ses doigts sur ses genoux, avec son visage invisible dans la vitre trop propre, avec Echo devant elle, il lui semblait presque que c'était accessible.
Le corps de la doll. Ses traits trop purs. Ses yeux de carpe.

Percevait-elle confusément qu'Echo n'était que ce qu'elle semblait être ? Jusqu'à ce que son nom clamait qu'elle était ? Un écho, juste. C'était tout.
Un écho de Claire, qui ne s'appelait pas Claire, et qui ne le savait pas.
Qui ne s'appelait pas Whiskey non plus, mais qui aurait bien voulu.

Une doll était l'innocence, l'inconscience même. Les naïfs - autant dire la plupart des gens - se mettaient en tête qu'une doll était comme un enfant. Mais les naïfs avaient tort, Claire était bien placée pour le savoir.
Les enfants voulaient. Savaient. Avaient des émotions propres. Les enfants n'avaient peut-être pas de sexualité à proprement parler, mais ils avaient une libido.
Les dolls n'avaient rien de tout ça. Elles ne savaient rien. Ne voulaient rien. Ne ressentait rien que ce qu'on leur disait de ressentir. Les dolls n'étaient pas heureuses, ni malheureuses. Les dolls étaient, tout simplement.

Et Claire Saunders aurait voulu, tant voulu n'avoir qu'à être.

Parce que c'était facile. Parce que c'était évident.

Parce que Echo, entre le massage dorsal et la piscine, avait un fantôme de sourire.



FIN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://site.voila.fr/buffyoptimum
 
Inconscience (drabble, terminé)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CASTLE] Si Loin de Toi (terminée)
» Offre terminée.
» Margaret Drabble
» Les cycles ou séries que vous avez terminé
» Je t'aime (drabble) ^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Bibliofics :: Les fanfictions :: Autres séries :: Dollhouse-
Sauter vers: